bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

13 Sentinels: Aegis Rim > 3 fiches :

13 Sentinels: Aegis Rim

fiche

play4 pst4 psv

13 Sentinels: Aegis Rim > Commentaires :

13 Sentinels: Aegis Rim

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
voir aussi Commentaires pst4 [0] psv [0]
7 commentaires sur PlayStation 4
yunfa

le 10/02/2021
8_5
Je m'étais pas spoil le jeu et j'avais juste vu 3-4 images et on m'avait dit que c'était narratif, bref, ça change complétement de ce que fait habituellement le studio mais qu'elle claque! un coup de coeur absolu!
je suis pourtant pas fan des Visual Novel mais là l'histoire est maitrisé, cohérente avec des personnages très variés mais attachants!

les + :
+ La 2D sublime
+ Le scénario complexe, maitrisé et cohérent (pouvoir jongler entre les personnages et cool en plus)
+ L'Ost vraiment bonne (globalement)
+ Le casting varié et travaillé
+ la durée de vie (30-35h), pile poil comme il faut pour éviter un rush de l'histoire ou les trainées en longueurs
+ 4 types de sentinelles complémentaires (même si il y a une sorte un brin cheaté)

les +/- :
+/- Les phases de combats sont sobre et austère, simple d'accès mais justement ça peut rebuter
+/- Pour les fans de trophées il est facile de le platiner
+/- Un peu trop fleurs bleues (même si on peut comprendre à termes)
+/- L'aspect "RPG" un peu léger pour personnaliser ces persos

les - :
- Trop facile en normal
- Certaines pirouettes scénaristiques sur la fin un peu facile à mon goût

Bref, si vous aimez les Visual Novel fonçaient, si non, essayez le d'occasion car il se pourrait que vous soyez surpris!

coup de coeur : 9,5/10
plus rationnels : 8.5/10
Luckra

le 27/01/2021
8
Une expérience intéressante qui brille surtout par son aspect graphique (direction artistique sublime comme le studio nous a habitué mais aussi excellente animation et éclairage de cette sublime 2D) et son histoire et sa narration franchement excellents. Chaque personnage est intéressant avec son propre arc et son lot de twists et l'histoire nous donne au compte goute les informations de manière excellente et digne des meilleures livres ou séries. On a l'impression d'un puzzle qui se dévoile petit à petit jusqu'à la fin et arrive à se résoudre malgré toutes les directions dans lequel il part.
Ceci étant dit j'aurai bien du mal à dire grand chose sur le gameplay tant il se résume pendant plus de 30h à appuyer sur X pour parler à quelqu'un et lancer la scène ou se déplacer d'un côté de l'écran pour en changer. Il y a bien quelques combats en temps réel un peu laid et très facile mais ca n'occupe que 2/3h max. Bref à réserver à ceux qui veulent une bonne histoire de SF.
BlackJowy

le 21/01/2021
7_5

Tout en étant un jeu très différent, 13 Sentinels: Aegis Rim m'a beaucoup fait penser à Odin Sphere en particulier part sa patte graphique si particulière et ce scénario découpé sur plusieurs personnages et couches d'intrigue qui demandent un peu de réflexion pour recouper le tout.


Maintenant sur la forme c'est un jeu radicalement différent qui est découpé en 3 parties :

- un mode histoire qui tiendrait plutôt du visual novel teinté de point and click, chaque personnage voit son histoire découpée en plusieurs chapitres où vous allez aller parcourir une poignée de tableaux fixes pour parler avec d'autres personnages, interagir avec le décor ou vous plonger dans un souvenir. Le scenario complet de chaque personnage est présenté sous la forme d'un flow chart que vous pourrez explorer avec plus ou moins de liberté : parfois vous ne pouvez que suivre le cheminement prévu pour accéder au prochain embranchement, parfois c'est vos actions qui déterminent la séquence suivante et quelques rares fois on tourne un peu en rond avant de comprendre quoi faire pour avancer

- un mode bataille qui concentre tous les combats du jeu sous la forme d'un tower defense avec des méchas: vous devez empêcher les vagues d'ennemis de détruire un terminal pendant un certain laps de temps donc soit vous les éliminez tous, soit vous les contenez jusqu'à la fin du timer. Les combats se déroulent en général sur 2 minutes in game, mais pendant que vous choisissez vos actions le timer se fige et chaque combat vous prendra donc en réalité une vingtaine de minutes.

- un codex qui vous permet de revoir tous les événements découverts pendant les 2 modes du jeu (et pour tout relire à la fin du jeu, c'est Touffu ) ainsi qu'un lexique qui se complète au fur et à mesure du jeu et dont certains éléments seront dévoilés en utilisant des points mystère acquis lors des combats (Et ça j'ai pas trop compris l’intérêt au final, mais bon ...)

Le gros point fort du jeu c'est qu'il tente quelque chose de différent, ceux qui ne se contentent pas de reproduire des recettes éculées méritent toujours qu'on y jette un oeil.

Le scénario est assez riche et finalement très bon (dans le premier tiers du jeu c'est un peu flou, j'ai l'impression qu'on nous laisse volontairement croire que ça va partir sur un truc un peu nul et finalement non) mais la narration reste - à mon sens - inutilement complexe et j'ai eu trop longtemps l'impression qu'on me noyait de bribes d'informations wtf pour cacher des lacunes, mais non ça va... Et jeu de lycéens oblige il y a bien quelques discussions tout à fait futiles et autres passages niais mais tous les personnages sont au minimum supportables

Graphiquement le style Vanillaware est toujours aussi plaisant mais par contre qu'est ce que c'est vilain pendant les combats

D'ailleurs en parlant des combats, le coté "scores qui pètent dans tous les sens" est certes assez jouissif mais ça casse pas trois pattes à un canard, heureusement que le jeu est très facile (même en difficulté Intense) parce que graphiquement c'est moche, un peu le bordel, pas très ergonomique et assez limité. Au final on enchaine les batailles pour pouvoir progresser dans l'histoire.

Par contre j'ai fait un gros blocage sur l'OST, y'a des choses sympa mais certains thèmes m'ont juste fait mal à la tête (on est pas obligé de mettre des thèmes electro-techno-mecanico-bruitistes quand y'a des méchas) et j'ai fini par jouer avec la musique et les bruitages à demi volume par rapport aux voix.


Yama

le 13/12/2020
8
Ce rpg made by Vanillaware est vraiment bon. Je n'en attendais pas trop, je l'avais surtout pris pour son côté Mecha, et la pâte graphique si particulière du studio.

Et bien, quelle belle surprise !!



Le gros point fort du jeu, en plus de ses graphismes qui sentent bon les heures de gloire des jeux en 2D, c'est son scénario.

Un vrai puzzle qui se reconstitue petit à petit, au fil des scénarios que l'on débloque en prenant part à la partie Aventure du jeu.

Chaque personnage a son mystère qui, une fois dévoilé, fout une petite claque.



La deuxième partie, à savoir les batailles, à défaut de faire la part belle aux graphismes, se veut efficace.

Le semi temps réel à fait ses preuves par le passé, et se révèle très bien exploité ici. Les combats ne sont pas très difficiles, et le grade S reste atteignable dès le premier essai la plupart du temps.

La mise envaleur de la puissance des unitées alliées est réelle, surtout quand sur un coup de lazer, on dégomme plusieurs centaines d'ennemis dans un gros feu d'artifice géant. Du bonheur !!



Le casting du jeu est composé en majorité de profil assez classiques pour ce genre de jeu et d'univers. Les fans de Gundam, et autres Evangelion, Raxephon & Co ne seront pas déroutés. Leur mise en scène et le design du jeu fait que l'on s'y attache tout de même, et que l'on prend un vrai panard à suivre leurs péripéties.



Les musiques sont un peu en retrait, même si j'ai haussé le son du casque lors de la bataille finale. J'aime beaucoup aussi la musique du menu de démarrage, qui met bien dans l'ambiance.



Si je dois relever quelques petites bavures, je dirai que le contrôle des personnages dans la partie aventure est parfois saccadé (la touche cercle attribuée à la course fait souvent défaut).

Sinon, je dirai que comme je galère souvent dans les point & click, les joueurs peu habitués à ce style de jeu vont parfois un peu tourner en rond sachant qu'il faut parfois juste aller à un endroit précis du décors ou pour déclencher la suite.



Et on regrettera aussi l'absence totale de quêtes annexes (à part viser les S à toutes les batailles et compléter tout le lexique mais bon, ça se fait assez naturellement on va dire)



En résumé, le scénario, son casting, l'ambiance générale et le défouloir du mode bataille fait que l'on se prend facilement au jeu, surtout si on accroche à l'univers mecha ou science fiction.
RyleFury

le 18/10/2020
9_5
Que dire à part Ouahou !

Je ne m'attendais pas du tout à ça de la part de Vanillaware, qu'ils pondent un scénario pareil ! Nous avons ici affaire à un jeu opposé à tous les autres de Vanillaware. Habituellement portés sur l'action, celui-ci est semblable presque en tout point à un Visual Novel, laissant place à la narration pendant 90% du jeu. C'était une sacrée aventure remplie de mystères dans tous les sens et très bien menée. La bande-son qui va avec est excellente pour une ambiance qui laisse scotcher le joueur à l'écran pendant des heures. Le scénario est digne des plus grands Visual Novels et on a même droit à une belle localisation française naturelle qui peut parfois manquer de cohérence lors des scènes complexes avec quelques fautes d'orthographe. Rien de grave dans tous les cas, car grâce à la très bonne interface du jeu et aux archives, tous les mystères deviennent finalement clairs. Je n'ai pas trouvé la partie combats mauvaise du tout, c'est assez original et sympa quand on commence à se prendre au jeu, pour peu qu'on joue en mode "intense". Les quelques combats de fin sont jouissifs en "intense" en plus de ça. Il n'y a franchement pas grand-chose à dire à ce chef-d'œuvre à part peut-être une fin un peu trop convenue. Si vous cherchez de l'action comme dans les autres jeux de Vanillaware, passez à autre chose, ce jeu ne sera pas fait pour vous. Mais si vous êtes amoureux de bonnes histoires complexes, jetez-vous dessus immédiatement, il serait vraiment dommage de rater une œuvre aussi bien construite. Vanillaware sont vraiment à suivre de près au vu de toutes leurs excellentes œuvres différentes.
Zanxthiloïde

le 04/10/2020
6
Le dernier né de Vanillaware qui aura su se faire attendre !
Pour l'anecdote leur dernier titre date de 2013 (Dragon's Crown), et si on en croit l'artwork produit pour l'année 2013 par le directeur Kamitani, 13 Sentinels : Aegis Rim incube depuis cette même année.

Le jeu est découpé en deux phases très distinctes : une phase "point & click" du pauvre et une phase "combat"... du pauvre aussi. Très clairement le jeu s'oriente énormément du côté d'un visual novel (c'est à dire une intéractivité minimale). Le jeu laisse presque entièrement libre choix au joueur de s'attaquer à tel personnage, ou à se lancer dans des combats (car sauf à 2-3 moments aucun combat n'est nécessaire pour avancer dans l'intrigue de chaque personnage). Le rythme du jeu est donc entièrement dans les mains du joueur.

Pour chacun des treizes protagonistes, on progresse dans de très courtes branches. C'est dommage car les deux premières heures de jeu laissait entrevoir une plus grande liberté dans le déroulement de l'intrigue. Si vous n'êtes pas prêt à lire du texte pendant 30h (sur 40h de jeu en tout), passez tout de suite votre chemin.
L'histoire est découpée à la manière d'Odin Sphere dans le sens où les histoires s'entremêlent et il devient très vite difficile de se repérer dans la chronologie des évènements.
Que dire de plus sur cette phase sinon qu'elle est saturée en rebondissement (bon point : tous prévisibles en avance pour le lecteur assidu !) ce qui fait pour certain la force de l'intrigue et pour moi aussi la grande faiblesse. (Spoiler indirect du jeu)
L'histoire s'amuse à insérer un bon 90% des "trope" de science fiction populaire, au détriment de l'intrigue qui devient assez faible sur le dernier quart, et de la création de petits trous scénarisitiques.
Au final la plupart des pans de l'histoire sont traités de manière superficielle, y compris sur les fameuses sentinelles.

Les phases de combats à bord des robots sont anecdotiques mais pas insuportables. Leur grande faiblesse réside dans l'absence de la patte graphique de Vanillaware (alors que c'est l'attrait n°1 du jeu). J'ai encore du mal à comprendre pourquoi ils ne se sont pas inspirés de Grim Grimoire (RTS de Vanillaware) ou de Front Mission (tactical).
Faute au manque de profondeur, et malgré les limitations imposés au joueur, le jeu est très facile à l'exception des deux dernières missions et des missions post game (au nombre de 9999).

Au final Aegis Rim, c'est une expérience intéressante mais un jeu assez faible.
Canicheslayer

le 04/10/2020
9
++ Scénario complexe et passionnant.
++ Flowchart
++ Artistiquement marquant (décors, Chara Design).

+ 13 protagonistes, 13 points de vue. Et on peut alterner à peu près comme on veut !
+ Partie "Annexe" vraiment utile.
+ Plusieurs modes de difficulté pour les combats.
+ Très bonne localisation française.
+ OST efficace.
+ Bon équilibre entre la partie scénario et la partie "gameplay" (l'un ne va pas sans l'autre).
+ Le plaisir de customiser son équipe.

+- Système de combat à priori morne et basique...mais qui finit par devenir intéressant.
+- Une épilogue un peu trop classique peut-être.


Technique : 9
Bande son : 8
Scénario : 9 à 9,5
Durée de vie : 8
Gameplay : 7,5 à 8

Note % : 90,5
78 active users (0 member, 78 guests, 0 anonymous member)
Legendra RPG V4.8 © Force 2021 - Legal Mention
Webmaster : Medion