bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

PoPoLoCrois > Articles > Review

PoPoLoCrois

crpg psp europe
PoPoLoCrois
Un jeu qu'il est bien frais, Popo le croit !
Seul épisode de la série à s'être hasardé en Occident jusqu'à maintenant, ce RPG au tour par tour mâtiné de Tactical n'est ni plus ni moins qu'un remake des deux Popolocrois Story sortis à l'époque au Japon sur PS1. Enfin, pas tout à fait !
Explications...

Long time, no see.

Popolocrois est divisé en trois chapitres, eux-mêmes divisés en Book (des sous-chapitres quoi). Ceux-ci s'étalent sur une dizaine d'années de la vie du jeune prince Pietro, fils du Roi Paulo régnant sur le royaume de Popolocrois.
Les trois jeux de la série sortis sur PS1 tournaient tous autour du même univers et du même personnage principal, mais seuls deux se retrouvent dans cette compilation, Poporogue ayant été exclu. Ainsi, la première partie de l'histoire correspond à celle du tout premier bébé sorti en 1996, la seconde a été créée spécialement pour l'occasion, tandis que la dernière reprend la trame du troisième jeu de la série débarqué en 2000.
PoPoLoCrois
PoPoLoCrois
PoPoLoCrois

Mais commencons par le commencement, voulez-vous ?

La vie n'a pas toujours été calme et paisible, une dizaine d'années avant la naissance de Pietro, monsieur Ice Demon faisait des siennes et avait recouvert le royaume de Popolocrois de glace, épaulé par ses quatre vils serviteurs. Alors que le désespoir semblait s'emparer de la populace, un magnifique Dragon Blanc surgit de nulle part se dressa contre l'ennemi et lutta des jours durant afin de le renvoyer d'où il venait et de l'y sceller définitivement.
Le jeu prend place le jour du dixième anniversaire de notre prince héros, soit dix ans après ces événements. Alors qu'il pensait sa mère morte depuis longtemps, il va découvrir qu'on la cachait dans une tour à proximité de sa chambre, mais celle-ci est dans un état comateux. Commence alors le début du voyage pour Pietro, qui fera tout ce qui est en son pouvoir pour sauver sa mère adorée. Très rapidement Narcia, une - tout aussi jeune - sorcière de la forêt, le rejoindra dans son périple, ainsi qu'une dizaine d'autres personnages qui vous accompagneront à tour de rôle.
PoPoLoCrois
PoPoLoCrois
PoPoLoCrois

Pas si pipi, popo !

Assez vite on se rend compte que l'histoire générale n'est pas si simplette et niaise que l'ont croit, quelques touches bienvenues d'humour par-ci par-là participent à notre attachement aux personnages, mais ce sont surtout les scènes animées - assez nombreuses - venant prêter renfort au scénario qu'on retiendra.
Particulièrement celles dont le côté dramatique est renforcé grâce à la musique et des doublages vraiment excellents. Une réussite car elles sont souvent poignantes, et le design particulier des personnages et de leur yeux globuleux prêts à accueillir toutes les larmes de l'univers, ne font rien pour arranger les choses. A ce titre le dernier chapitre considéré comme le plus sombre, est le plus réussi. Il est à noter par contre que les scènes animées ne proviennent pas des versions de la PS1, mais ça n'enlève rien à notre plaisir.
PoPoLoCrois
PoPoLoCrois
PoPoLoCrois

De Pasela à Remoria...

L'aspect graphique, parlons-en, une vraie réussite. Les villages sont loin d'être figés et vides comme on peut tant en voir sur les consoles nouvelle génération. C'est fin, c'est détaillé, c'est coloré. L'animation n'est pas en reste (ou plutôt le côté vivant des villages) ça bouge, ça cock-a-doodle-doo, ça coupe, ça fume. Non, vraiment le jeu n'a pas à rougir comparer à certains jeux 2D de la PS2.
De plus pas un seul village ou donjon en double, chacun à sa propre identité graphique. Le jeu étant de surcroit très rapide dans son déroulement, on a pas le temps de souffler entre deux nouvelles zones et on ne s'ennuie donc pas un seul instant, le tout étant très varié. Il faut par contre savoir que pendant les premières heures de jeu vous aurez le droit à quelques allers-retours, néanmoins on peut très vite relativiser cet aspect passager. En effet, le jeu fait montre d'une facilité déconcertante.
PoPoLoCrois
PoPoLoCrois
PoPoLoCrois

Un système de combat très Classical.

Lors de l'exploration de lieux dangereux les combats se déclencheront aléatoirement. Très classiques, quand la jauge ATB d'un personnage décidera que c'est au tour d'un membre de votre équipe de jouer, vous aurez la possibilité d'effectuer une action qui parallèlement permettra ou non un déplacement sur la surface de combat découpée en damier. A savoir, attaquer physiquement ou avec une technique, utiliser un objet, fuir ou encore passer le tour de votre personnage ce qui permettra de doubler les dégâts de sa prochaine action offensive. Afin de raccourcir la durée d'attente, si aucun ennemi ne s'interpose entre l'état de votre jauge ATB et le prochain tour la main vous est donnée immédiatement.
Une fois tous les opposants achevés des SP et de l'expérience vous seront attribués et augmenteront automatiquement le niveau de vos équipiers ou de vos techniques. Les possibilités d'évolutions sont donc assez limitées, l'usage de techniques ne rapportant strictement rien en expérience supplémentaire ou autres choses par exemple. Vous n'avez donc la main que sur votre équipement.
PoPoLoCrois
PoPoLoCrois
PoPoLoCrois

Simple comme bijour.

Heureusement, cette très grande classicité se voit contre-balancée par l'aisance avec laquelle on progresse dans le jeu. Là où un autre RPG ultra-classique dans son système de combat se verrait desservi par une trop grande difficulté, annihilant complètement le peu de sympathie qu'on pouvais éprouver envers lui, Popolocrois se la joue facile.
Les monstres meurent très vite et les seuls véritables obstacles sont les boss. Mais là encore, les objets soignant toute votre équipe au max sont très accessibles, la charge de la plupart de vos techniques fait généralement très mal, ... Et c'est sans compter sur la possibilité d'utiliser des orbes pour invoquer des créatures qui repousseront la limite d'équipiers en combat de quatre à six. A usage unique et d'une inutilité certaine au début, le chapitre trois vous permettra d'en avoir à usage illimité, autant dire que les boss n'auront plus rien à dire.

Le rythme des rencontres aléatoires étant dans la moyenne, cette facilité pourrait alors faire craindre un certain ennui de par l'obligation de gaspiller du temps sur des affrontements ne rapportant rien et gagnés d'avance. Mais là encore, très rapidement, Pietro acquerra une technique lui permettant d'annuler carrément ces derniers. L'équipement que vous trouvez pendant vos pérégrinations vous boostant beaucoup plus que de vous battre, il n'y a même pas à craindre de se retrouver bloqué contre un ennemi trop fort. L'exploration devient alors très agréable, on ne fait même plus attention à la particularité technique étrange que sont les temps de chargement avant les combats - parfois courts, parfois quasi-inexistants - et vous pouvez décider quand bon vous semble d'en effectuer quelques-uns pour le fun. Le jeu se parcourt et se finit donc très vite.
PoPoLoCrois
PoPoLoCrois
PoPoLoCrois
Un RPG empli de charme dont la difficulté et le style graphique pourraient laisser penser qu'il ne se destine qu'aux néophytes du genre. Mais il serait bien bête de passer à côté d'un jeu aussi sympathique qui constitue un divertissement vraiment plaisant, autant pour ceux-ci que pour les plus chevronnés.

25/01/2009
  • Personnages attachants
  • Les moments touchants
  • Une 2D tout mimi
  • Court et fun
  • Dynamique dans son déroulement
  • Quelques ralentissements à certains passages
  • Chargement des combats étrange
7

GRAPHICS 4/5
SOUND/MUSIC 3.5/5
STORY 3.5/5
LENGTH 3.5/5
GAMEPLAY 4/5
PoPoLoCrois > Commentaires :

PoPoLoCrois

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
voir aussi Commentaires play [0] pstps [0]
10 commentaires sur PSP
Yaone

le 22/04/2020
7
Un petit jeu très simple (aucune difficulté rencontrée, sauf peut-être à un moment du jeu où les monstres tapent un peu fort pour certains personnages) et assez enfantin (le héros a 10 ans au début mine de rien XD).
Le scénario n'est pas très complexe, mais se laisse suivre sans problème.
Le système de combat est rapide à maîtriser. Juste les déplacements qui sont peu précis.
Le tout s'enchaîne très rapidement, les zones n'étant pas bien grandes et le personnage se déplace rapidement.
david06

le 28/02/2012
Edité le 01/03/2012
6
Un petit rpg sans pretention,sorti de nul part!!
Tout est diablement classique, mais il se laisse aprecier sans jamais lasser le joueur, car on avance toujours sans aucune difficulté.
A tenter entre deux gros rpg...
Genesis

le 18/10/2010
Edité le 18/10/2010
8
Des personnages attachant, des décors un peu enfantin certes, mais très joli, un scénario pas trop complexe mais tout de même bien sympathique ,une durée de vie correcte et un bon système de combat .

Finalement j'ai bien aimé ce jeux malgré ses quelque défauts
Elk

le 06/05/2010
7
Excellent Jeux mon seul regret est qu'ils n'ont pas inclus Poporoque dans le portage.
Riskbreaker

le 12/11/2009
7
Au vu de son âge, PoPoLoCrois est un RPG tout ce qu’il y a de plus simple. Pas de scénario complexe ni de système difficile à comprendre. PoPoLoCrois fait très enfantin en raison de ses héros, de ses graphismes, et de son humour quasi omniprésent. Le système de combat est très basique également, on a le choix de jouer manuellement ou bien d’entrer un ordre précis de commandes (que de la magie, que de l’attaque brutale….). On pourrait penser que le jeu est très facile or il n’en est rien, car même si la plupart du bestiaire du jeu se compose de monstres s’éliminant en une ou deux attaques, certains pourront tuer vos héros en quelques tours seulement.

Au final, cette compilation des deux premiers PoPo est assez réussie. Très simple, très bon enfant, n'allant pas chercher très loin, l'univers ici décrit nous replonge dans les contes de notre enfance. Un bon petit jeu, relativement court, mais gagnant à être plus connu.
kolibri

le 01/08/2009
Edité le 08/01/2010
7
L'adaptation PSP de popolocrois est assez moyenne, avouons-le. Le jeu reprend les grandes lignes des deux premiers opus sortis sur PS1, mais, comme les jeux PSP DOIVENT être courts (c'est tellement commun que ça en devient un axiome), les développeurs ont eu la bonne idée de tronquer à peu près la moitié de chaque épisode PS1. On se retrouve donc avec un jeu d'une durée de vie correcte (30-35h), mais insuffisante étant donné que c'était déjà la durée de vie d'UN seul des jeux PS1. Le deuxième défaut de cette version PSP est de ne pas révéler des moments cruciaux de l'histoire générale, comme le moment ou
Narcia est forcée d'abandonner la Golden Key sous la pression de Maira
, un grand moment du deuxième opus (le spoiler en est un uniquement si vous comptez voir l'animé, excellent au passage, ou faire le jeu sur PS1).

Voilà, passé mes remarques de fan de la série, passons à un point de vue totalement objectif :eheh:



Un jeu très sympa sans être inoubliable. Graphiquement, sans être une claque, c'est très joli et bien animé. Le personnage avance très vite ce qui donne un rythme certain à l'aventure. Les musiques sont pour ma part très bonnes, certaines sont carrément géniales et collent parfaitement à l'ambiance donnée (celle du takinen village par ex). De plus les doublages lors des scènes animées est irréprochable. Le jeu est assez long (une 30aine d'heures), mais ça reste plus que correct sachant qu'aucune phase de levelling n'est nécessaire. On ne pourra reprocher au jeu que sa grande facilité (ce qui n'est pas un reproche en soi), et le fait de ne disposer d'aucune quête annexe, donc un replay value très faible.


algerino

le 27/06/2009
Edité le 20/05/2013
7_5
Un compte de fée très attachant grâce a des personnages touchants dont le design qui change pour une fois des clichés Mangas, l’univers du titre justifie la niaiserais qui est plus féerique que insupportable, les scènes animés sont très émouvantes et pour une fois les villes sont très animés même les plus petits villages sont surpeuplé mais il reste un peu limité et un peu répétitive.
jin
le 31/03/2009
6
L'histoire est relativement "simple", la durée de vie assez courte et une difficulté très peu relevée.

On y rajoute des graphismes très mimi qui donne l'impression que le jeu vise un public débutant.
Malgré cela, on se laisse guider agréablement dans l'univers de Popolocrois.

Donc, un bon petit RPG sans être extraordinaire qui remplit son office: divertir.
Ahltar

le 26/04/2008
6
Assez bon jeu, sans être exceptionnel. Il n'y a que très peu d'"à côté" mais ce n'est pas si grave. Les personnages sont attachants et l'histoire est loin d'être aussi enfantine qu'elle n'y paraît (même si un peu quand même). Jeu agréable mais sans plus. Sachez quand même qu'il constitue une sorte de compilation des PoPoLoCrois sortis sur PS1...
Harly Sama

le 03/04/2008
7
Un bon petit RPG bien sympathique, avec un scenard moins simple que l'impression donnée au premier abord. Un fait intéressant dans ce jeu c'est que comme pour Saga frontier 2 ou ff tactics, la notion du temps qui passe est présente. Le jeu est divisé en plusieurs parties où le héros passe de l'enfance à l'adolescence, chaque fois avec un boss final différent. Ces parties sont en fait divisées comme des jeux tout simplement.

Il est très rafraîchissant, de la même trempe qu'un Brave Story et même s'il est assez court aussi, ça n'est pas gênant, on a vraiment la sensation d'avoir fait le tour du scenard en finissant le jeu.

Le système à mi-chemin entre du tactics et du classique est agréable à jouer et la difficulté est correcte, pas besoin de séances de levelling intempestives, il suffit de se laisser emporter par le scenard (un peu gamin parfois mais tellement joli).

Je le conseille donc, pour ceux qui ne veulent pas se prendre la tête, et suivre une partie de la vie du prince de Popolocrois assez mouvementée
68 active users (2 members, 66 guests, 0 anonymous member)
Online members: Bao, Popolon
Legendra RPG V4.8 © Force 2021 - Legal Mention
Webmaster : Medion