bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Suikoden V > Articles > Review

Suikoden V

crpg play2 amerique
Suikoden V
Retour aux sources
Après un quatrième épisode qui a déçu de nombreux fans, Konami se devait de réagir et de proposer un très bon cinquième épisode pour redorer le blason quelque peu terni de sa saga de RPG fétiche, les Suikoden. Accueilli avec enthousiasme lors de sa sortie japonaise, je me suis procuré la version américaine dès sa sortie et me suis lancé à corps perdu dans ce dernier épisode de ma saga de Classical culte, en espérant retrouver tout ce qui en a fait le charme.

Les femmes au pouvoir

L'histoire prend place six ans avant les déroulements narrés dans Suikoden premier du nom. Vous incarnez le jeune prince du royaume matriarcale de Falena, qui n'a donc aucune prétention quant à la succession. Après des périodes sombres qui ont le royaume s'entredéchirer, la Reine Arshtat (la mère du héros donc) et son époux Ferid, commandeur de l'ordre des chevaliers, ont réussi à installer une paix aussi récente que fragile. Suite à une révolte et le vol d'une des runes sacrées du royaume, la ville de Lordlake a été puni par la reine et subit une sécheresse violente. C'est là que le héros, sa garde du corps Lyon, sa tante Sialeeds et le chevalier Georg Prime (les fans reconnaîtront) ont été envoyé en mission. Constatant l'étendu des dégâts, le groupe rentre informer la reine de la vie misérable des habitants, mais celle-ci ne semble guère préoccupée, avec les nobles qui semblent préparer un mauvais coup et sa Sun Rune censée protéger le royaume mais qui semble la posséder un peu plus chaque jour...
Suikoden V
Suikoden V
Suikoden V

Ça commence mal

Le début laisse entrevoir un déroulement des plus classiques pour un Suikoden, le jeu supportant l'histoire. Mais là où les premières heures des trois premiers épisodes ou le début du 4 proposaient une immersion rapide dans l'histoire, cet épisode ressemble plus à un vieille voiture diesel qui à du mal au démarrage. On se retrouve à arpenter les couloirs du château, à se balader en ville pour faire des petites quêtes sans grand intérêt, on se perd dans l'arène immense et trop découpée (à mort les temps de chargement!), en bref on s'ennuie ferme et on craint le pire. Malgré tout on sent qu'il y a un énorme scénario derrière tout ça, que quelque chose de grand se met en place, mais on passe tellement de temps à l'attendre sans suite que le plaisir s'en trouve gâché. Et puis d'un coup tout décolle, l'esprit Suikoden revient, le vrai Suikoden V se présente au joueur, et ça fait mal!
Suikoden V
Suikoden V
Suikoden V

Retour aux sources

Suikoden V revient aux sources, avec un déroulement similaire à celui du deuxième épisode. Exit les (excellents) scénarii parallèles de Suikoden 3 et les nombreux trajets maritimes (chiants) de Suikoden 4, ici les mécanismes seront bien connus des adeptes des premières heures. L'histoire prédomine et envoie le joueur parcourir les royaumes, avec le retour d'une vraie carte! On passe donc de nombreuses heures en ville, les dialogues sont très nombreux, les lieux sont simples et pas prise de tête, le QG et la quête des 108 étoiles sont bien évidemment de la partie, que du classique. Konami a voulu faire un Suikoden 2 "bis", et bien leur en a pris. Hélas, récupérer les 108 étoiles est devenu bien plus compliqué qu'auparavant, une grande partie d'entre eux se recrutent difficilement avec une période de recrutement limitée. Ici, pas question de se faire deux/trois grosses séances de recrutement dans le jeu si l'on souhaite voir la bonne fin! Il faudra sans cesse revisiter les villes (voire les lieux) pour être sur de ne pas avoir raté éternellement une étoile. Un aspect négatif, d'autant que même en prenant tout le temps du monde entre chaque lieu il semble peu probable de pas rater des persos, la soluce devient indispensable. Quel dommage après deux épisodes où Konami avait su rendre cette quête simple, ce qui donnait réellement envie de chercher par soi même. On retrouve de même les éléments traditionnels tels que les runes, la forge d'armes etc etc, nul besoin de s'étendre, les fans connaissent le système sur le bout des doigts.
Suikoden V
Suikoden V
Suikoden V

Quelques nouveautés

Mais Suikoden V n'oublie pas de reprendre le meilleur de ses deux plus jeunes aînés. Ainsi le très bon système de skills fait son retour avec quelques nouveautés. On peut équiper deux skills par persos, mais maintenant il y a les skills multiples qui combinent l'effet de plusieurs autres. Bien sûr, il faudra d'abord avoir monté les skills correspondantes à fond pour les débloquer, mais c'est une évolution intéressante du système, même si contrairement à Suikoden Tactics on reste frustré de ne pouvoir en équiper que deux. La progression de ces compétences se fait par l'intermédiaire de points dédiés (les SP), avec des points propres à chaque personnages, et un tronc commun. Le tronc commun permet de monter même un perso n'ayant pas acquis suffisamment de SP en combat, et il peut être alimenté par des points de persos en ayant trop, encore un petit ajout qui rend le gameplay plus agréable. Toujours au rayon des bonnes idées, notons l'introduction de la réserve "active". En plus des six persos constituant l'équipe en combat (retour à la normale), on peut emmener quatre personnages en réserve. Si on a toujours les classiques personnages de soutien (plus d'argent, guérison en fin de combat...), on peut y inclure des guerriers et effectuer des rotations lors des combats, enfin! Ce système déjà amplement utilisé dans nombre de RPG redonne un petit coup de jeune aux combats, par ailleurs sacrément évolués.
Suikoden V
Suikoden V
Suikoden V

Une cure de jouvence

Les combats "normaux" sont donc en tour par tour avec six personnages. Lors des premières heures ils sont identiques à ceux du deuxième opus: deux lignes de personnages qui ont une précision propre selon l'arme (S, M ou L). Mais bien vite, outre la possibilité d'échanger les combattants avec la réserve, une autre nouveauté très importante fait son apparition: le système de formation. Tout au long du jeu on récupère (ou non, pour les noobs) diverses formations qui ont chacune leurs caractéristiques: outre le positionnement différent qui assure une meilleure protection aux lignes arrières, elles affectent les statistiques des combattants et ont leur propre attaque, surpuissante et utilisable dans la majeure partie des cas une fois par combat (sauf la plus puissante, qui touche tout le monde, utilisable à l'infini, allez comprendre). Le reste est commun à tous les Suikoden, nul besoin de m'étendre dessus. Les autres modes de combat ont aussi gagné en intérêt. Les duels se base toujours sur le fameux "pierre-feuille-ciseau", mais cette fois-ci en temps limité, et les animations des divers coups les rendent incomparablement plus intéressants qu'auparavant. Les grandes batailles, éternel tendon d'Achille du trio, devient intéressant. Les combats se passe sous la forme de stratégie temps réel, avec des groupes de trois persos, et se déroulent sur terre et sur mer. Les unités sont régies par un triangle de prédominance, comme dans les Fire Emblem. Lorsqu'on envoie ses troupes attaquer, on nous rappelle si l'on est plutôt puissant ou pas. On peut également utiliser les compétences spéciales et magies à tout moment. En fait, ces grandes batailles sont presque parfaites, mais il y a un gros problème (forcément...). On ne peut donner d'ordre lorsqu'on passe en mode pause. Alors lors des premières batailles ça ne ressent que peu, mais lorsqu'on atteint les dernières, avec trois fronts séparés, des ennemis partout dans des passages étroits, il devient parfois impossible de donner des ordres pendant plusieurs minutes, les attaques se succédant. Dommage, mais gageons que Konami saura corriger ça pour le prochain épisode.
Suikoden V
Suikoden V
Suikoden V

Plein les yeux

Le jeu marque surtout le grand retour des scènes émouvantes et tragiques. Si Suikoden 4 restait à mes yeux un bon RPG, nul doute que ce type de scènes qui a fait la réputation de la saga manquait cruellement (une ou deux). La mise en scène du jeu est absolument sublime et soutiennent parfaitement ces moments de grande émotion. Plusieurs scènes du jeu comptent parmi les plus émouvantes que j'ai eues l'occasion de voir dans un RPG, c'est sublime. Le background est sûrement le plus travaillé de la série, le design est magnifique (peut être également le meilleur) et le monde superbe. Les villes sont nombreuses, vivantes, les lieux sont variés, on sent qu'il y a eu un travail bien plus profond que sur le quatrième épisode un peu léger à ce niveau là. Les persos sont très travaillés, intéressants, et on en apprend beaucoup sur la civilisation Sindars, entrevues dans le deuxième épisode. Le scénario est aussi une réussite totale, une intrigue géopolitique, des trahisons, des morts, de l'humour, tous les éléments sont présents. Les liens avec les premiers Suikoden sont d'ailleurs plus nombreux qu'il n'y parait au début, il y a vraiment une réelle connexion (bien qu'on puisse y jouer sans ne rien connaître à la saga). La grande magie Suikoden est de retour, les fans seront comblés.
Suikoden V
Suikoden V
Suikoden V

Technique progressive

Au niveau de la réalisation, c'est vraiment pas mal. Si il faut adhérer au style assez particulier de la modélisation des persos, il faut avouer que le jeu est globalement assez beau. En fait, au début on ne s'en rend pas forcément compte, les petits bugs se voient très vite lors des cut-scenes, l'animation durant celle-ci est assez moyenne, les décors assez ternes et peu fournis, mais au fur et à mesure du jeu ça devient plus souples, on se met à parcourir des lieux très beaux, et les premières heures sont vite oubliées (de toute façon, elles sont à oublier dans tous les sens). La bande-son est elle aussi à l'image de la musique d'introduction: elle semble au départ quelconque, et prend son envol peu à peu, finissant par soutenir parfaitement l'ambiance du jeu et les scènes tragiques. Sans atteindre le niveau de perfection de celle du deux, elle reste très agréable et réussie. La trame principale du jeu tiendra le joueur en haleine une grosse quarantaine d'heures, comptez en plus de 60 pour récupérer les 108 étoiles (avec soluce, sinon plus de 100 heures avec les "rechecks" systématiques). En somme, une belle et longue aventure comme tous les fans attendaient, Konami a remis la grosse machine en marche, nul doute que cet épisode est la meilleure réponse que l'éditeur pouvait donner à tout ceux qui commençaient à douter du futur de la série.
Suikoden V
Suikoden V
Suikoden V
Malgré un début des plus ennuyeux et quelques petits défauts mineurs, Suikoden V parvient presque à égaler le deuxième épisode, la légende de la série, un sacré coup de force de Konami qui devrait réconcilier tous les amoureux de la saga avec celle-ci. Suikoden is back, qu'on se le dise, le meilleur RPG de la Playstation 2 est là!

09/05/2006
  • Une ambiance extraordinaire
  • Le système de skills encore amélioré
  • Le design, sublime (Isabel)
  • La mise en scène parfaite, permettant de retranscrire au mieux les émotions
  • La grande variété des endroits visités
  • La quête des 108 étoiles devenue trop complexe
  • Temps de chargement parfois longs
9.5

GRAPHICS 4/5
SOUND/MUSIC 4/5
STORY 4.5/5
LENGTH 4.5/5
GAMEPLAY 4.5/5
Suikoden V > Commentaires :

Suikoden V

9.5
8.5

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
39 commentaires
BlackJowy

le 01/08/2014
9_5

Excellent jeu qui a su renouer avec les trois premiers jeux, et que l'on peut facilement désigner comme digne successeur de Suikoden 2 en terme de qualité.


Floemblem

le 15/06/2014
8_5
Malheureusement le dernier opus de la vraie série (apparemment)...
Mais, pour se consoler, on peut se dire qu'il conclue magnifiquement la série :3

Comme dans tout bons Suikoden, on assiste à une histoire touchante, à bouleversements, vraiment surprenante. Certains évènements iront vraiment vous chercher, et risquent de vous attrister...
D'ailleurs le scénario est bien amené, se construit bien petit à petit, reste parfois confus, mais tout s'éclaire au bout d'un moment...

Concernant le gameplay, encore une fois, tous les bons aspects de la série sont là : les runes, les batailles stratégiques, les duels (qui sont peut-être trop faciles), les 108 étoiles à trouver partout dans le monde... C'est du très bon de côté-là. Juste, trop de combats parfois, et on ira très vite utiliser la technique cheatée qui supprime les combats :x

Déception par contre sur les lieux visitables et le continent qui nous ai mis à disposition. Trop de lieux qui servent à rien, et qui ne me font pas "rêver" comme l'ont pu faire les opus 2 et 3... Les développeurs ont trop voulu faire dans l'original j'ai l'impression (oh tiens des castors qui parlent, c'est très intéressant... ._.).
Autre point négatif, le début du jeu, qui risque d'en dégouter plus d'un. C'est lent, très très lent. Tout ne se décante qu'après 10 heures de jeu quoi, voire même +... C'est saoulant ._. Je conseille donc de créer une sauvegarde spéciale une fois qu'on a le QG, histoire de pas se retaper le début du jeu si on veut recommencer une partie (a). Mais la durée de vie importante contrebalance ce point.
Pareil, par rapport aux opus 2 & 3 (ui encore une fois!), les personnages sont en demi-teinte... Si les protagonistes sont toujours autant intéressants et attachants, la plupart des personnages secondaires sont... trop tertiaires ._.

Néanmoins, c'est vraiment un RPG que je conseille sur PS2
Herbrand

le 13/07/2012
Edité le 13/07/2012
6
Après deux abandons et autant de reprises, 59 heures de jeu et 108 étoiles, je suis finalement parvenu au terme de Suikoden V.

KONAMI nous propose un excellent retour aux sources, avec les qualités et les défauts que l'on connait. On retrouve le bien-connu système de combat à 6 personnages, les batailles armées (qui se déroulent tant sur terre que sur mer), le style musical propre à la série, et l'enchainement classique des événements. Les amoureux de la première heure seront assurément charmés.

Ce cinquième opus de la série aurait pu être l'un des meilleurs RPG de la PS2 s'il ne souffrait pas d'une lenteur effroyable. Peut-être ai-je moins de patience qu'auparavant, mais j'ai été lassé plus d'une fois par ce jeu, en dépit de ses grandes qualités. Tout est lent : les temps de chargement, les animations avant, pendant et après les combats, le rythme de jeu (du moins dans les deux premiers tiers). Ce défaut majeur réduit grandement le plaisir de jeu. En particulier, il rend la quête des 108 étoiles exténuantes, alors que celle-ci est supposée être le point fort de cette série. Vraiment dommage.

+ Un Suikoden comme on l'aime
+ Meilleur gameplay de la série, tant pour les combats aléatoire que les batailles.
+ Un super casting (un des meilleurs de la série, à mon goût)
+ Bonne OST dans l'ensemble
+ Réalisation correcte

- Lent, lent, LENT !
- Scénario confus par moments
- Héros peu attachant, muet et peu utile en combat
Chipstouille

le 22/07/2011
Edité le 01/06/2013
7
Mon troisième Suikoden après le premier et le Tierkries.
Assez sympa, notamment niveau scénario et variété du gameplay. J'ai trouvé quelques niveaux un peu longuets (les ruines Sindar) ceci étant lié à un level design assez pauvre, mais la pilule passe assez bien compte tenu de la richesse globale du jeu.

Son seul réel défaut au final, c'est qu'il n'invente absolument rien.
Yama

le 20/03/2011
Edité le 20/03/2011
10
On retrouve enfin Suikoden avec cet opus !

Et ça fait bien plaisir, après la déception du IV.

Le scénario met du temps à décoller, mais celà permet de bien intégrer les données politico sociales du soft, tout en présentant les personnages majeurs de l'histoire.
Et quelle histoire! de péripéties en péripéties, notre héros va devoir lutter pour obtenir ce qui lui revient de droit!

Le parcours ne sera pas simple, et les émotions seront de la partie.

On retrouve donc le principe fort de la saga qui propose une montée en puissance ingénieuse à la fois de l'histoire, mais aussi de la team du héros pour un final alléchant.
Otacon

le 22/01/2011
10
Mon premier Suikoden, tout simplement superbe.
Les graphismes sont jolies, le scénario est magnifique et hyper prenant et les 108 étoiles sont exceptionnels dans cette épisode. (Lucrétia )
La mise en scène est super comme toujours et les combats à 6 sont jouissifs et sont dans la lignée de la série.
L'OST de ce 5ème épisode tue je trouve, l'une des meilleurs avec celle du 1 et du 3.
J'ai lu que les 10 premières heures du jeu ont déplut à certains joueurs, moi au contraire j'ai surkiffé. Ce sont les premières heures les plus passionnantes auxquels j'ai joué dans un RPG, juste énorme.
Bref tout ça pour dire que Suikoden V est un jeu sublime, Le premier épisode que j'ai joué et autant dire que je suis pas prêt de l'oublier.
Endimion99
le 06/01/2011
7
+ Le combat à 6, avec pas mal de stratégies possibles
+ Les 108 étoiles à trouver, toutes avec un design excellent. La personnalité des principaux est très bien transcrite.
+ Quelques scènes mémorables (la cruelle reine du début...)
+ Les batailles en temps réel, prenantes

+/- Le scénario ne m'a pas emballé. J'ai trouvé que çà traînait sacrément en longueur. J'aurais certainement plus apprécié si le jeu avait été plus court / plus nerveux.
+/- il faut une soluce pour les 108 étoiles. Mais çà apporte de la replay value si on fait la première fois sans faq...

- La facilité du titre. Les combats perdent beaucoup de l'aspect stratégique sur les combats courants. Ils en deviennent moins interressants. Sinon j'aurai mis un demi point de plus.
- Héros muet, ce qui lui enlève tout charisme
- Les temps de chargement
Gwimdor

le 10/12/2010
Edité le 03/01/2011
9
Et voilà l'épisode que l'on attendait tous depuis l'extraordinaire second opus, après s'être essayé au tactics, nous avoir proposé une aventure atypique dans laquelle nous prenions en main la destiné de 3 héros ou enfin avoir enlevé notre beau château pour un vulgaire bateau.

Suikoden V décide de suivre l'adage bien connu qui nous fait bien comprendre que "c'est dans les vieux pots qu'on fait la meilleure soupe"
Et ce qu'il faut bien reconnaitre, c'est que ce choix fut judicieux, je me suis tout simplement régalé durant une centaine d'heures. Malgré un début un peu laborieux qui a du mal à lancer l'intrigue, la suite est juste magique, tous les ingrédients d'un grand Suikoden sont servis sur un plateau d'argent. Bien que fondés sur le même principe, les duels disposent désormais d'une mise en scène excellente, les grandes batailles mi navales-mi terrestres sont plus dynamiques que jamais. Et enfin le classique tour par tour, phase durant laquelle nos 6 personnages pourront s'en donner à cœur joie grâce aux puissantes runes qui feront rapidement taire vos adversaires, bien sûr la forge, les capacités ainsi que les attaques combinées sont également de la partie.
La quête des 108 étoiles toujours aussi prenante, développera nombre de personnages tous plus charismatiques les uns que les autres, l'histoire prenant part avant les évènements du premier épisode, aucune étoile connue hormis les immortelles Viky et Jeane. Dommage en revanche que plus que de coutume, le recrutement de des étoiles est impossible à réaliser sans FAQ.
A coté de ce tableau idyllique, attendez vous à de nombreuses scènes émouvantes et poignantes, sublimées par une bande son magnifique. Rien à ajouter ce Suikoden V n'a jamais été aussi proche de la perfection atteinte par son grand frère sur psx.
Ushiwaka

le 01/06/2010
Edité le 09/07/2010
8
+ Les 108 étoiles, des personnages intéressants, variés & charismatiques
+ Character design somptueux (Isabel & Cathari...)
+ Modélisation des personnages réussie
+ Bons combats, 6 perso jouables, sur lequel on peut équiper la plupart du temps au moins une rune de son choix, 4 soutiens, influer sur les placement via les formation, ect. un tout qui rend les possibilités nombreuses.
+ Duels divertissants et biens mis en scène
+ Combats stratégiques qui apporte une touche de variété, tout comme les duels, et qui rendent bien les combats à grande échelle
+ Des scènes puissantes
+ Le QG
+ L'effort de localisation
+ Les 10 premières heures, la découverte d'un système, d'une famille royale, de son entourage, des jeux sacrés... passionnant

+- Musiques sympas (quelques pistes qui butent)
+- Un jeu très long/Un rythme assez lent

- Décors moches
- Caméra par défaut super éloignée naze (caméra que l'on est obligé de se taper pendant les cut-scenes classiques)
- Caméra zoom max déjà plus agréable MAIS clairement pas optimisé car avec l'angle choisi on voit pas à 5 mètres devant le prince
- Fréquence des combats en donjon assez pénible
- Certains recrutements limités dans le temps difficiles à avoir sans chance ou faq
- Combats beaucoup trop faciles
- Lors de cut-scenes doublés, animations faciales/corporelles très bonnes + mutisme du prince = epic fail (en gros il a vraiment l'air débile durant ces séquences)

Mon premier Suikoden et une bonne expérience
Bao

le 16/02/2010
Edité le 16/02/2010
9
Super bon ce Suiko V.

Juste un peu long à démarrer, et un côté épique moins ressenti que dans le 2. Et aussi des méchants très fades... Mais j'ai retrouvé avec plaisir les 108 étoiles, super personnages d'ailleurs, plus ou moins travaillés, à qui le design rend plus qu'honneur. On retrouve également cet univers très travaillé et ce scénario bien romanesque, et j'ai particulièrement adoré le monde très typé "asia-océanique". Les combats, duels et batailles sont toujours aussi bons, et très dynamiques. Par contre j'ai pas honte d'avoir utilisé une FAQ pour le recrutement des étoiles, car il est très strict... ><

48 active users (1 member, 47 guests, 0 anonymous member)
Online members: cKei
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2019 - Legal Mention
Webmaster : Medion