bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

The Legend of Zelda: Phantom Hourglass > Articles > Review

The Legend of Zelda: Phantom Hourglass

adv nds europe
The Legend of Zelda: Phantom Hourglass
L'aventure ne fait que commencer
Après avoir châtié le plus beau des Ganon de la série en 2003 sur l'opus Gamecube, Link et Tetra, sont réunis... très peu de temps, l'impétueuse Tetra se retrouvera bien vite à bord d'un bateau fantôme qui disparaitra aussitôt, Link tentant de sauver sa chère pirate, se retrouvera échouer sur une plage, voici donc le début de la première aventure de Link sur DS.

Stylet au poing...

Obligatoirement, puisque nous sommes sur DS, le gameplay change et tranche avec les autres opus. Oubliez la croix directionnel, les déplacements et attaques ne se font qu'au stylet, taper un coup sur l'ennemi et Link lui assènera un coup sauté s'il est loin, ou horizontale s'il est près. De même, la tornade se fait en dessinant un cercle et les roulades en dessinant de petits cercles sur les bords de l'écran (je vous conseille plutôt de faire deux traits successifs sur les bords, plus facile et marche mieux).
De plus, on pourra ajouter aux map des lieux diverses notations, obligatoire à la résolution de certaines énigmes (notation des trajectoires, des parcours), ce système peut également vous aider pour les endroits où vous avez été bloqué car vous n'aviez pas l'objet requis (poser bombe ici, utiliser grappin là...), ceci vous évitera de refaire les lieux de fond en comble si vous souhaitez acquérir tous les objets qu'ils recèlent. Continuons dans l'utilisation du stylet, les items bénéficient tous de celui-ci, le boomerang par exemple où il suffit simplement de tracer la trajectoire pour qu'il la suive (un réel atout lors des combats), alors que les bombes et l'arc gagneront simplement en précision de part votre aptitude à pointer précisément l'ennemi. Mais il ne suffira pas seulement de gérer au stylet, vous serez obligez de souffler pour éteindre des torches enflammées, d’appeler ou de crier afin que l'on vous entende... Et vous devrez user de tous ces atouts, et de votre réflexion afin de combattre les boss qui se présentent aux fins de donjon. Chacun est un réel plaisir à combattre, il faudra tout d'abord regarder les deux écrans afin de pouvoir éviter les coups, et ensuite trouver la bonne stratégie pour leur faire mal, parfois pas si évidente.

Un gameplay innovant, oui mais...
The Legend of Zelda: Phantom Hourglass
The Legend of Zelda: Phantom Hourglass
The Legend of Zelda: Phantom Hourglass

...partons à l'aventure...

Vous voyagerez cette fois-ci, à bord d'un bateau à moteur et non plus à voile, vous sillonnerez les mers en ayant, avant toute chose, établi et dessiné votre itinéraire, modifiable à tout instant. Votre bateau sera d'ailleurs customisable à votre guise, faites le ressembler à un voilier démoniaque, recouvrez-le d'or, ou pourquoi pas y mettre une touche d'exotisme? Vous pourrez accéder à ces pièces par les différents mini-jeux mais également en recherchant les cartes au trésor dont l'obtention n'est plus aussi facile que dans Wind Waker, vous contrôlerez en effet, à présent la grue pour remonter le Précieux, mais gare aux mines !

L'aventure est centrée autour d'un objet que vous acquerrez au début de l’aventure : le sablier. Ce sablier ne s'utilisera que dans le donjon central : le palais de l'océan. Le sable correspond à du temps que vous aurez récolté dans les coffres au trésor disséminés dans les bas-fonds de l'océan ou après avoir ingénieusement vaincu les boss, il s'égrainera dans ce temple lorsque Link ne se positionnera pas sur des dalles brillantes. Vous en perdrez également lorsque par manque de discrétion, un guerrier invincible vous frappera. Vous serez amené à y retourner, afin de trouver des cartes maritimes qui dévoileront une nouvelle zone à explorer, et à mesure que votre inventaire s'étoffera vous pourrez explorer plus profondément le palais. A chaque retour, il sera plus facile de passer les zones déjà faites grâce aux nombreux raccourcis, de plus la découverte de nouveaux coffres pourrait y apporter un intérêt, mais au final se replonger plusieurs fois dans ce donjon constitue l'une des parties les plus lassantes, irritantes de ce Zelda. Notamment lorsque vous manquez de temps et que vous devez recommencer une dizaine de fois la même pièce... N'espérez pas avoir ce même challenge dans les autres donjons, car ils sont, maladie de plus en plus courante, bien trop simples et trop courts, surtout lorsque vous connaissez déjà les principaux mécanismes des Zelda. Chacun suivra la démarche classique d'un donjon Zelda, résoudre des énigmes afin de prendre des clés, trouver "l'item du donjon" pour accéder à la clef du boss et débloquer l'ultime porte du donjon avec ; ils sont captivant à explorer et apporte tous un lot d'énigmes inédites et ingénieuses, mais rien d'insurmontable, loin de là.
Autre déception, vous aurez accès à une quinzaine d'îles, c'est peu, même pour un opus portable, sachant que certaines ne seront utiles que pour une simple quête. Et les quêtes d'ailleurs vous n'en aurez pas énormément, néanmoins celle des gemmes sort du lot et vous donnera accès à des sortes de pouvoirs plus ou moins utiles, mais je ne vous en dis pas plus...
The Legend of Zelda: Phantom Hourglass
The Legend of Zelda: Phantom Hourglass
The Legend of Zelda: Phantom Hourglass

...ensemble dans des contrés oniriques.

Le Cel-Shading est splendide, tout simplement. Une réelle surprise pour la DS, aucun ralentissement et surtout, un très beau Link. Les effets d'explosions sont magnifiques, et l'ensemble des monstres et des boss est très bien modélisé.
La plupart des musiques sont des remix de Wind Waker, en clair c'est magnifique. Quelques nouvelles mélodies viennent tout de même ponctuer l'aventure. Pour rallonger de bien belle manière la durée de vie de ce Zelda, un mode online et multi-joueurs est disponible. Rapidement: deux camps sont proposés, Link se devra de ramener des morceaux de Triforce plus ou moins gros,et les gardes fantômes, dont l'itinéraire devra être tracé sur la carte, devront arrêter le beau lutin vert; des parties captivantes et stratégiques en perspective !
The Legend of Zelda: Phantom Hourglass
The Legend of Zelda: Phantom Hourglass
The Legend of Zelda: Phantom Hourglass
Innovant, éblouissant, ingénieux, ce nouveau Zelda est excellent, sans aucun doute. Mais pourtant, il semble manquer de profondeur, de villages plus vivants, de personnages secondaires participant à l'aventure, d'exploration, de quêtes secondaires. Peut-être les programmeurs se sont-ils trop reposés sur l'univers de Wind Waker, et n'ont pas pris la peine de rendre celui de Phantom Hourglass plus consistant. Dommage, mais pas d'inquiétude, ce Zelda vous procurera une bonne quinzaine d’heures d'extase!

25/11/2007
  • Gameplay innovant et jouissif
  • Boss excellents
  • Énigmes ingénieuses
  • Graphiquement splendide
  • Manque de profondeur
  • Souvent trop facile
  • Donjon principal parfois lassant
9

GRAPHICS 5/5
SOUND/MUSIC 5/5
STORY 4/5
LENGTH 3/5
GAMEPLAY 5/5
The Legend of Zelda: Phantom Hourglass > Commentaires :

The Legend of Zelda: Phantom Hourglass

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
voir aussi Commentaires eswiiu [0]
41 commentaires sur Nintendo DS
Keles

le 11/03/2016
6
Le tout premier Zelda que je termine !!

Je dois bien admettre que je rejoins l'avis général : le donjon du roi des mers est pénible à faire et à refaire et l’acolyte de Link tape clairement sur les nerfs.

Sans parler de la petite énigme consistant à presser le sceau contre sa carte. Bien pensé quand on a une 2DS (heureusement qu'on peut contourner le pb) !!

Sinon, l'ambiance Zelda fait tout de même son effet et les musiques sont assez bien.

Une aventure à faire.
Moradin

le 22/06/2015
5_5
Un jeu qui aurait pu être fort sympathique plombé par un point bien pénible en particulier : ce p..... de donjon du seigneur des Mers. Fichtre qu'il est pénible celui là ! :
> Il faut se le retaper X fois et X fois les mêmes niveaux
> Avec un temps limité
> Et des ennemis bien chiants, pas durs, juste chiants.

C'est ce qui m'a fait lâché le jeu plusieurs fois. D'autres défauts sont présents mais bien moins rédhibitoires :
- Un chara design auquel je n'accroche pas du tout mais c'est pas le plus important
- Une maniabilité douteuse avec certains mouvements (roulades et rotations en particulier)
- Une histoire très très convenue

Et c'est dommage car il est rempli de bonnes choses :
- Difficulté parfois au rendez vous
- Autres donjons que le central vraiment bons
- La navigation et le monde agréable à parcourir
- Ambiance sympathique et pleine de fraicheur

Dommage !
Floemblem

le 11/06/2014
7
Ce jeu fut une petite déception :/
En effet, c'est un Wind Waker-sous-bis. Le plaisir que l'on peut éprouver sur WW s'est estompé avec Phantom Hourglass. Alors oui, ce n'est pas les mêmes jeux de toute façon, pas les mêmes consoles, mais la comparaison est inévitable au vu de l'unviers et de l’histoire quasi-semblables.

Les points positifs néanmoins, ce sont les graphismes (très jolis pour de la DS), et l’exploration des donjons très agréable (ça passe donc par un level design léché et une maniabilité excellente, le micro et le stylet sont indispensables!). D'ailleurs un grand océan permet pas mal de lieux visitables, c'est très sympa'

En fait, je me rends compte que les points positifs sont très nombreux. Mais qu'il y a tout de même un ENORME point négatif qui plombe toute l’œuvre qu'est ce jeu. C'est bien entendu le "donjon central", le temple d'entre les eaux, le lieu dans lequel on doit passer tant de fois... Le Temple du Roi des Mers.
Là je ne comprends pas du tout les developpeurs. Pourquoi, pourquoi, pourquoi...? Pourquoi avoir créé ce lieu qu'on doit TOUT LE TEMPS REFAIRE...!!! Et bien sur, y'a des tas d'ennemis à la onc qui y habitent, et qu'on doit à CHAQUE FOIS éviter -_- Redondant. TROP REDONDANT!!

Néanmoins, ça reste un bon jeu hein! Mais nettement en-dessous de ce que la série a déjà livré :x
Elekami

le 10/05/2014
Edité le 05/03/2015
7_5
A l'inverse de Spirit Tracks, j'ai beaucoup aimé ce premier volet sur DS.
Le maniabilité est intelligente, et l'histoire est assez bien pensée pour suffisamment surprendre après The Wind Waker. Evidemment, le monde est loin d'être aussi vaste, mais le jeu regorge de qualités qui font de lui un très bon opus portable.
Selene

le 23/04/2014
5
Vous prenez Wind Waker et vous enlevez pratiquement tous les points positifs du jeu. Vous obtiendrez Phantom Hourglass.
RyleFury

le 23/02/2014
Edité le 23/02/2014
6
Voici un Zelda qui se démarque assez des autres bien qu'il reprenne l'aspect graphique de The Wind Waker. Tout se dirige entièrement au stylet et le jeu est pensé du début à la fin pour ça. On a entre autre des énigmes et un gameplay faits pour le stylet et le résultat obtenu n'est pas mauvais du tout.

Après le jeu ne comporte pas beaucoup de musiques et même les donjons n'ont pas le droit à leur propre thème. Le donjon principal est très redondant et on doit le refaire un bon nombre de fois. L'aventure est sympathique mais ça ne va pas plus loin que ça, et il y a très peu de quêtes annexes.
Chipstouille

le 17/06/2012
Edité le 01/06/2013
1
Quel calvaire ce jeu.
J'ai été plutôt enchanté dans les premières heures de jeu : la lisibilité du jeu, les dessins, un océan plus dense que Wind Waker, cela partait sur de bonnes bases.
Tout ceci a laissé place a de l'amertume, principalement à cause de l'Ocean Palace. Non seulement on doit se le taper un nombre incalculable de fois (ZPH réussit la prouesse d'être à la fois linéaire et non dirigiste... donc on tourne tout le temps en rond, y compris des allers-retours dans ce foutu donjon pour rien! Avant de trouver où aller...) mais en plus il est blindé d’ennemis invincibles que l'on ne peut pas juste éviter...
C'est donc de l' "infiltration" à la Zelda, et c'est juste une catastrophe.

Ah oui, j'ajoute que l'OST avec des boucles de 10s, même sur NES ils n'avaient pas osé! Au secours, j'ai mal au crâne.
CACgolf

le 18/05/2012
8
Très bon Zelda avec des concepts nouveaux (le bateau, ...) qui viennent enrichir ce jeu.
heavenly

le 28/10/2011
8
Excellent Zelda avec son lot de nouveaux concept bien originaux ! un digne successeur à windwaker !
Wave

le 24/10/2011
7
Phantom Hourglass use à merveille des possibilités offertes par la DS et propose de ce fait un gameplay d'une redoutable efficacité. On nage dans l'innovation complète et très sincèrement, cela n'étonne guère connaissant la qualité de la série. De plus, l'aspect "exploration" en prenant la mer est assez plaisant. Pourtant, malgré une forme irréprochable, il faut reconnaître que le fond laisse parfois à désirer. L'idée du donjon central, en particulier, est à mes yeux le plus gros point noir tant le principe est stressant au possible et sans intérêt particulier. Et, même si cela ne concerne que mes goûts personnel, je déteste la direction artistique du titre qui est directement inspirée de Wind Waker. Gros potentiel, mais plutôt moyen au final.
26 active users (0 member, 26 guests, 0 anonymous member)
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2019 - Legal Mention
Webmaster : Medion