bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Brave Story: New Traveler > Articles > Review

Brave Story: New Traveler

crpg psp japon
Brave Story: New Traveler
Alors que nous étions en attente d'une simple adaptation du film d'animation du studio Gonzo (2006), la version PSP offre une autre vision de l'œuvre de Miyabe Miyuki. Assez rares sont les titres réussis dans ce genre de démarche, encore plus lorsqu'il s'agit de RPG, et d'autant plus lorsqu'ils sont sur la portable de Sony. Mais parfois, avoir un œil curieux peut réserver de bonnes surprises. Plus de détails dans ce test !

Brave Story

Une journée ordinaire pour Tetsuya. En compagnie de son amie Miki, il passe un après-midi tranquille assis sur le banc près d'une fontaine dans un parc. Cependant, notre jeune garçon semble plus préoccupé à progresser dans sa partie de jeu vidéo, sur sa console portable, plutôt que d'être à l'écoute de Miki. Avec son chien, Miki en ayant assez s'en va, Tetsuya ne remarque même pas son absence, son jeu est si intéressant. Mais quelque temps après, le chien revient semble t-il affolé. Tetsuya, cette fois-ci interpelé, décide d'arrêter son jeu et de suivre le chien, tout d'eux sont suivis par une étrange petite grenouille observatrice de la situation.
A l'orée d'un carrefour, c'est là que Tetsuya voit Miki allongée sur le sol, inconsciente. Mais que s'est il passé ? L'ambulance arrive et la jeune fille est transportée à l'hôpital. Dans une grande discrétion, le garçon se rend sur place et à proximité de la chambre de Miki, entend les médecins dire aux parents qu'elle est tombée dans un coma suite à un malaise, et qu'ils n'ont aucune idée du temps que ça peux durer. Consterné, Tetsuya se rend sur le toit du bâtiment, il culpabilise. "Si seulement j'étais plus attentionné plutôt que de jouer, cela ne serait jamais arrivé".

C'est à cet instant précis que la grenouille refait son apparition, en parlant à Tetsuya, qui se demande comment c'est possible. Elle lui dit qu'il peut sauver son amie, en se rendant dans son monde et en demandant à la déesse sacrée de lui accorder un vœu. Une immense double porte apparaît devant Tetsuya, qui après un court moment décide de la franchir vers l'inconnu. Si c'est le seul moyen de sauver Miki il n'y a pas d'hésitation.
Notre héros se réveille dans un monde assez loin de son époque, très proche des univers heroic-fantasy qu'il aime consommer dans ses jeux. Très vite il est interpelé par un magicien qui lui explique qu'il est responsable de sa venue ici, et que pour accéder à sa requête auprès de la déesse il devra collecter 5 gemmes à travers le monde. Pour cela il deviendra un voyageur de ce monde, et le magicien lui donne équipements et une épée qui lui servira à récupérer les gemmes, cette même épée lui permettra aussi de se rendre dans son monde voir l'état de santé de Miki, lors de passages scénaristiques.

L'aventure peut commencer...

Bien sûr, au delà de sa quête découpée en plusieurs chapitres, il y a un autre danger qui guette ce monde, et pour collecter ses gemmes, beaucoup d'embuches se présenteront à notre héros. Heureusement par la suite, plusieurs compagnons d'armes l'aideront, pour des raisons diverses.
Brave Story ne reprend pas vraiment le film, puisque les héros sont en cross-over dans le jeu, entendez par là qu'à un court moment du jeu, vous les aurez dans votre équipe et vous aurez la possibilité de profiter d'eux. Une histoire parallèle sur le même thème représente cette version PSP.

Niveau progression scénaristique, rien que du très classique. Cependant, le rythme du jeu et la diversité des membres du groupe font que le plaisir est là, et comme certaines séquences sont très bien amenées, avec un effort de mise en scène, c'est avec plaisir que nous dirigeons notre équipe pour sauver Miki.
Brave Story: New Traveler
Brave Story: New Traveler
Brave Story: New Traveler

Potentiel libéré

La première chose qu'ont note dans Brave Story, c'est la qualité des graphismes. On se rend compte que nous sommes un bon niveau au dessus des meilleures productions 32 bits en matière de RPG, avec des temps de chargement tout à fait acceptables. La qualité de modélisation des personnages et des ennemis est très réussie, malgré quelques textures un peu trop mappées, avec un vrai travail sur les expressions faciales s'il vous plait, qui ont bénéficié du plus grand soin. Les décors sont un peu moins riches, certains sont mêmes assez pauvres, mais tous intégralement en 3D, renforçant l'immersion d'un monde haut en couleur.

Le jeu propose trois modes d'affichage, les combats, les cut scènes avec le moteur du jeu et les cut scenes précalculées. Ces dernières sont une petite prouesse, avec mise en scène et travail d'animation intéressant. Même si elles sont rares, leur rapprochement avec le moteur du jeu permet d'éviter une trop grande différence graphique, qui permet de garder une certaine cohérence.

En combat, c'est très impressionnant pour une portable, c'est dynamique, fluide, avec des zooms partout et de très bons effets spéciaux qui font rarement dans la surenchère, et même lorsque c'est le cas, le jeu n'a aucun problème a les gérés. Ajoutons quelques effets de blur de très bon goût sur les double attaque ou les combinaisons, valable aussi pour les ennemis, des onomatopées lors des contacts, une interface très soignée avec des icônes et nous avons un titre qui propose des combats attractifs et jamais ennuyeux une seule seconde visuellement.

Pour la partie exploration, c'est un peu moins précis, entre autre parce que la caméra est assez loin du personnage, favorisant la lisibilité pour un héros qui se déplace très vite lorsqu'il court. Ce RPG possède aussi une carte du monde, sur laquelle vous progresser régulièrement, avec suffisamment de détails et quelques effets sympa, elle marie pas toujours avec bonheur 3D et 2D, mais le résultat d'ensemble est convaincant.

Pour conclure cette partie le chara design est plaisant, avec des personnalités stéréotypées mais bien trempées, d'autant plus que vous aurez onze personnages jouables au cours de l'aventure, sachant que six seulement seront en permanence dans votre équipe. Les ennemis ont aussi le mérite d'être bien travaillés, avec un monster design qui gagne en richesse vers la fin du jeu.

Pas grand chose à reprocher à la réalisation technique, c'est de très bonne qualité et parfois nous sommes même impressionné du résultat. Game Republic exploite déjà à merveille la PSP et souhaitons que cet excellent exemple inspire les autres studios à l'avenir.
Brave Story: New Traveler
Brave Story: New Traveler
Brave Story: New Traveler

Qualité sonore

Comme vous le savez sûrement déjà, ce n'est qu'avec un casque que nous constatons la qualité de son de la machine. C'est extrêmement flagrant sur Brave Story. Des compositions souvent orchestrées, très réussies viendront donner un rythme palpitant à l'aventure.

Les musiques de village, pleines ou donjons sont toujours en harmonie avec l'univers et très bien choisies. Mention aux musiques de la carte du monde donnant un air épique léger à sa traversée. Les thèmes de combats ne sont pas en reste, avec plusieurs compositions pour les combats normaux et les boss, toujours réussis jusqu'au boss de fin. En somme une Ost très agréable a écouter et jamais lassante, au contraire elle contribue à cette sensation d'excellente surprise émanant de ce jeu.

Les doublages sont simples, il n'y en a pas, même lors des cut scènes. Vous aurez quand même la joie d'identifier un peu plus vos personnages lors des combats, puisqu'ils se manifesteront uniquement dans ces cas là, avec suffisamment de percussions et d'envie pour nous motivés. Les bruitages sont réduits au strict minimum, mais comme les musiques sont de qualité, nous serons plus souples à l'égard de ce paramètre.
Brave Story: New Traveler
Brave Story: New Traveler
Brave Story: New Traveler

Efficace

Le système de jeu est construit selon des bases bien connues. Phase d'exploration linéaire à base de couloirs maquillés, avec une vue de dessus, légèrement de 3/4 pour anticiper ces petits labyrinthes simplifiés. Vous aurez bien quelques énigmes, mais aucunes d'entre elle ne sera un obstacle, se résumant la plupart du temps a aller au bout d'un couloir chercher l'objet ou actionner l'interrupteur qui vous permettra de progresser.

La carte de monde vous donnera tout de même un peu de liberté de déplacement mais comme de toute façon vous serez obligé de passer dans chaque lieu pour l'histoire, c'est une liberté illusoire, de plus le bouton R vous donne toujours l'indication de votre prochaine destination. Cela dit, ça reste très appréciable grâce à la musique déjà, mais aussi pour les moyens de transport que vous posséderez.

Que ce soit sur la carte du monde ou en donjon, vous serez attaqué de manière aléatoire par vos ennemis, engageant le mode combat, du tour par tour classique avec quelques idées malgré tout.

Les combats :

Vous aurez en combat 3 personnages, sans possibilité d'aller puiser dans la réserve. Vous avez un menu en haut à gauche faisant énormément penser à celui d'un Dragon Quest japonais en phase exploration, les icônes en plus. Vous avez : attaque, combinaisons, items, skills, garde et fuir. Votre statut est symbolisé par des barres de HP pour la vie et BP pour tous les types de skills, magies et combinaisons.

Lors d'une attaque, si l'un de vos personnages bat un ennemi sur assaut, il a une forte chance de réaliser une attaque supplémentaire, orchestré par un effet de blur où il attaquera au hasard un des ennemis restant, c'est la double attaque. A chaque attaque, le personnage récupère un quota de BP en proportion avec les dégâts infligés, si vous battez deux adversaires par exemple sur une double attaque, vous récupérerez un nombre important de BP, mais ce n'est pas trop vu la forte consommation des attaques combinées et skills.

Au cours de votre aventure, grâce à l'expérience acquise (en cours de combat également), vos personnages obtiendront des techniques par équipe, à deux et trois personnages. Seul le personnage ayant activé la commande récupérera des BP, par exemple si une attaque coûte 40 BP, les trois personnages perdront ces 40 BP, seul celui qui la déclenche en récupère. Il faut donc utiliser avec efficacité ces combinaisons, qui s'utilisent surtout sur des groupes d'ennemis, même si certains sont concentrés sur l'augmentation des stats, les états anormaux ou des commandes comme voler. Rassurez vous, les points de sauvegardes sont fréquents et à côté d'eux se trouve un autre point vous permettant de vous régénérer au cas où. Mais ce système de récupération de BP peut vous permettre d'utiliser constamment vos skills et vos combinaisons sans trop vous souciez d'être en manque de matière.

Les skills sont les techniques classiques propres à chaque personnages, acquis aussi via l'expérience, et est également possible en cours de combat. Des skills d'attaque, de soutien, de guérisons seront disponibles, à vous de savoir vers quels personnages va votre préférence, chacun ayant ses propres forces et faiblesses. Bien sûr les skills de soutien et de guérison ne vous font pas récupérer de BP, puisqu'il n'y a pas de contact.

Concernant le système en lui même, vous pouvez équiper vos personnages d'armes et armures, disponibles dans la boutique du coin, sauf pour l'épée du héros, qui ne progresse que grâce au scénario par fusion. Vous pouvez également équiper vos personnages de trois accessoires, mais vous devrez les faire vous mêmes. En fait, les objets récupérés ou volés sur les ennemis peuvent être revendus, c'est le seul moyen de récupérer de l'argent en attendant que les Highlanders (sorte de communauté de chasseurs) vos rémunères pour vos combats. Mais, les objets en question pourront par l'intermédiaire d'un menu être fusionner entre eux pour obtenir des accessoires, selon le nombre et le type requis. Protections diverses contre les états anormaux, augmentation de stats et acquisition d'une commande supplémentaire, c'est dans ce menu qu'il faudra créer ce qui vous intéresse et que vous pourrez faire, avant d'équiper vos personnages avec.
Brave Story: New Traveler
Brave Story: New Traveler
Brave Story: New Traveler

Sous-quêtes

Comptez environ une vingtaine d'heures si vous aller droit au but, et une trentaine si vous comptez exploiter les annexes en prenant votre temps, sachant que le challenge n'est pas très élevé malgré tout, mis à part lors d'un donjon.

Mini-game : très tôt dans votre progression, vous aurez accès à un mini jeu mettant en scène des gros volatiles proches d'un poulet. Certaines zones visibles sur la carte permettent d'entrée dans un mini donjon où les combats aléatoires sont en fait le jeu en lui même. Le héros est muni d'une épuisette et doit attraper le maximum de poulet de différentes couleurs élémentaires pendant le temps imparti. Vous pouvez lâcher quelques graines au passage pour qu'ils se nourrissent avec et grossissent. A la fin de votre capture, tous les poulets sont fusionner pour vous en donner un en conséquence, avec ses stats et dont vous pourrez donner un nom par la suite. A ceci, vous croiserez un peu partout des PNJ qui vous proposerons de participer à un mini jeu, dans lequel votre volatile jouera les auto tamponneuses avec les autres de son espèce, le but étant qu'il survive le plus longtemps possible pour gagner de l'expérience. A long terme vous pourrez gagner des lots. Le problème de ce mini jeu est qu'il se révèle assez peu intéressant, avec trop peu d'interactivité pour présenter un réel intérêt.

Combinaisons et skills : vous devrez cravacher longtemps, puisque seule l'expérience les débloque.

Équipements : vers la fin du jeu, la nécessité de refaire l'intégralité des lieux se présentera à vous. Il existe des sous quêtes "passives" pour les meilleures armures de chaque personnages, et des sous-quêtes scénarisées pour les meilleures armes.

Accessoires : tous les accessoires qui vous pouvez créer sont répertoriés dans un menu approprié.

Donjon et boss optionnels : il existe un donjon et des boss optionnels pour certaines quêtes. Le seul donjon facultatif du jeu est aussi celui qui propose le meilleur challenge, accessible en fin de partie, vous pouvez aussi y revenir en load game +.

Load game + : une fois la partie terminée et après chargement, vous êtes redirigés sur le dernier point de sauvegarde, vous permettant de faire ce que vous avez manqués dans votre partie. Mais surtout, un nouveau menu fait son apparition, et il vous donne l'accès à tous les personnages temporaires du jeu, au level du héros. De quoi relancer l'intérêt des combats pour optimiser les combinaisons et découvrir les ultimes skills du jeu.
Brave Story: New Traveler
Brave Story: New Traveler
Brave Story: New Traveler
Je disais dans l'en-tête que la curiosité peux se révéler intéressante parfois, c'est le cas pour Brave Story. Non content de nous proposer une superbe réalisation et de belles musiques, il nous offre un système de combat prenant et une histoire certes très classique mais jouant la carte de l'efficacité. En revanche, la linéarité de la quête risque d'agacer assez vite le joueur exigeant ou expérimenté. Toujours est-il que sur PSP, reine des portages d'anciens RPG, il constitue le meilleur choix du genre actuellement, et s'impose comme le RPG original à posséder sur le support, grâce à Game Republic qui ouvre la voie sur le potentiel à exploiter.

06/01/2007
  • Graphismes des personnages
  • Le système de combat
  • Rafraîchissant
  • Court
  • Linéaire
  • Facile
  • Peut-être trop conventionnel
6.5

GRAPHICS 4/5
SOUND/MUSIC 3.5/5
STORY 2.5/5
LENGTH 3/5
GAMEPLAY 3.5/5
Brave Story: New Traveler > Commentaires :

Brave Story: New Traveler

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
voir aussi Commentaires pstore [0]
14 commentaires sur PSP
Alban

le 26/07/2012
5
Il est beau.
Il est abordable : ni trop facile pour éviter un certain dégoût, ni trop difficile pour éviter de le lâcher. Disons que les 2/3 du jeu consiste à n'appuyer que sur un bouton pour attaquer, puis dans le dernier tiers, on commence à organiser ses attaques pour venir à bout plus facilement des monstres.
L'histoire se laisse suivre mais elle ne m'a pas accroché.
Et je n'ai pas non plus aimé les personnages. Je crois que ça faisait longtemps que je n'avais pas fait un RPG avec un héros aussi jeune ...
Yaone

le 17/08/2011
Edité le 20/05/2013
5_5
Je suis assez mitigée sur ce RPG, d'un côté j'ai bien aimé avec son système de combat certes classique mais plaisant et ses personnages attachants et d'un autre côté, je n'ai pas trouvé l'histoire très passionnante (peut-être trop classique à mon goût).
Niveau musique, aucune ne m'a vraiment marquée.

Il reste néanmoins un jeu assez sympa à jouer.
Yama

le 20/03/2011
5
Un jeu prometteur mais qui s'impose des clichés trop niais.

+ Les graphismes
+ Le système de combats
+ La Neko Girl

- Du niais dans les cut scènes
- Du niais dans le scénario
- Un héros niais
Luckra

le 17/10/2010
7
Brave Story est un bon petit RPG classique sur PSP.

Brave Story peut se targuer d'utiliser à merveille la console de Sony avec des graphismes plus que corrects et des animations très convaincantes malgré des textures assez grossières. Au niveau des musiques, quelques thèmes sont sympathiques mais il n'y a rien de transcendant.
Le scénario, les persos et la progression de Brave Story sont tout ce qu'il y a de plus classique dans le C-RPG. C'est du classique mais efficace et même si l'histoire ne marquera pas vraiment, on s'attache aux personnages.

Au final, Brave Story n'innove en rien mais sait rester efficace pour satisfaire entre 2 RPG.

algerino

le 05/04/2010
7
Brave Story un RPG classique qui nous fais vivre les sensations dans les anciens RPG ou on évolue à travers des p’tits scénarii sympathiques à chaque chapitre, tous on disposant de très bons graphismes et un gameplay efficace, seul bémol la fréquence des combats élevé, sinon un des meilleurs RPG de la console.
Tompouce

le 17/01/2010
5
Petit RPG pas désagréable et qui a la bonne idée d'exister sur PSP, ou le genre est assez rare.
Très classique dans son déroulement cependant.
Canicheslayer

le 03/09/2008
Edité le 13/11/2009
6
Ce jeu est magnifique et son gameplay est assez intéressant. Malheureusement, la faible originalité du scénario et la fréquence (horripilante) des combats ont brisé mon enthousiasme des débuts...

Harly Sama

le 29/08/2008
7
Un bon petit RPG bien sympa, graphiquement superbe. Les personnages sont simples mais très attachants et leur design est très réussi. Le jeu est assez court mais c'est suffisant pour en faire le tour et bien l'apprécier. J'ai passé un très bon moment à y jouer, et le conseille pour qui ne veut pas se compliquer la vie avec un scenar trop compliqué.
Mikaya

le 21/08/2008
8
Un RPG vraiment magnifique, certes Classique, mais vivant et attachant !
En tous cas, pas prise de tête et j'ai adoré le finir
Zapan

le 03/08/2008
7
Bon petit jeu sur psp, bien sympatoche!
Le systeme de combat est tres classique est assez fun, avec les attaques extra (on reattaque un ennemi defois apres en avoir abattu un!) ou les pouvoirs speciaux depenses avec les BP.
Le systeme incite a en abuser vu qu'on restaure des BP en faisant des degats !
Niveau graphisme, c'est super joli ! J'etais impressionne, c'est pas du niveau d'un Crisis Core mais bon c'est tres beau et sans fioriture.
Pour l'histoire ca se suit sans probleme, on a pas un grand scenario torture ni de revelations de fou mais bon, on tombe facilement sous le charme de cette petite histoire de traveler !
Le plus gros probleme : la frequence des combats aleatoires...vraiment abuse , quasi tous les 5 pas dans les dongeons...heureusement qu'ils sont pas compliques!
45 active users (2 members, 43 guests, 0 anonymous member)
Online members: Faizon, Riskbreaker
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2019 - Legal Mention
Webmaster : Medion