bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Kouryuu Densetsu Villgust: Kieta Shoujo > Articles > Review

Kouryuu Densetsu Villgust: Kieta Shoujo

crpg snes japon
Kouryuu Densetsu Villgust: Kieta Shoujo
Dissgust
Alors que je cherchai un Rpg à faire sur ce que beaucoup considèrent comme la console reine pour les Rpg, mon attention se porta vite Kouryu Densersu Villgust. Ce jeu qui avait l'air mignon avait en plus eu droit à un patch de traduction, pour mon plus grand bonheur. J'avais initialement l'intention de jouer le jeu puis de me regarder l'OAV de deux épisodes qui en a été tirée, j'ai depuis revu mes intentions.
Parce que Villgust, c'est pas terrible, et que le scénario est vraiment pourri...

J'ai perdu mes Michoko!

Quelle belle journée, c'est la sortie de l'école et c'est l'anniversaire de Michiko!
Shun, le héros de cette superbe histoire, lui a donc acheté un cadeau. Mais, aussi incroyable que cela puisse paraître, le lapin en face d'eux disparaît ("quel lapin?" Ne soyez pas si terre à terre) sous leurs yeux, et les voilà à leur tour transportés dans un monde inconnu.
Alors qu'il a à peine repris ses esprits, Shun se retrouve attaqué par une bête sauvage et ne doit son salut qu'à l'apparition de quatre chevaliers qui passaient par là.
Séparé de Michiko, Shun se retrouve embrigadé par les quatre chevaliers dans ce monde moyenâgeux, avec l'obsession de retrouver son amie disparue.
Mon paragraphe semble bâclé, confus, succinct?
Oui, certes, mais j'essaie de retranscrire au mieux la façon dont le jeu pose l'histoire, et tout ça dure... trois écrans pour 25 secondes (en prenant son temps pour lire parce qu'on a mal à la tête).
Déjà, on part du mauvais pied.
Kouryuu Densetsu Villgust: Kieta Shoujo
Kouryuu Densetsu Villgust: Kieta Shoujo
Kouryuu Densetsu Villgust: Kieta Shoujo

Des premiers instants agréables

Mais après, lors des premiers pas, le charme du jeu opère. La 2D est assez jolie avec des sprites SD marrants et une carte assez détaillée, les musiques semblent réussies et les combats bien rendus font tout de suite penser à du Phantasy Star 4 avec sa vue de dos et ses persos toujours visibles (avec la même façon d'attaquer), bien qu'un peu mous et très basiques (du tour par tour on ne peut plus classique).
Les mécanismes du jeu sont basiques comme pas mal de RPG de l'époque. On va de ville en ville récupérer des informations, on sort sur la carte pour trouver le lieu dont on nous a parlé, et on le fouille de fond en comble (souvent en plusieurs fois compte tenu de la difficulté) avant de chercher la prochaine cible. Rien de bien dérangeant, en somme. Les villes permettent d'acheter de l'équipement (souvent trop cher), des magies et de se reposer.
On commence donc à enchainer les lieux en passant de premières minutes (voire heures) plutôt agréables, puis...
Kouryuu Densetsu Villgust: Kieta Shoujo
Kouryuu Densetsu Villgust: Kieta Shoujo
Kouryuu Densetsu Villgust: Kieta Shoujo

Oui, mais...

Au fur et à mesure qu'on avance, on commence à découvrir et subir les défauts criants du jeu. Déjà, on a du mal à enchaîner un lieu entier sans devoir retourner à la ville se soigner. Alors bien sur, un peu de défi ne fait pas de mal, mais le palier de niveau du moment s'atteignant assez vite (un peu à la Suikoden, en moins accentué) et le jeu étant peu technique, c'est plus de la difficulté gratuite qu'autre chose. Ensuite, les derniers équipements sont fortement recommandés pour pouvoir avancer. Facile me direz vous, il suffit d'aller taper de l'ennemi pour remplir ses poches. Certes, mais il faut bien tenir compte du fait que l'argent gagné au combat décroît aussi avec les niveaux, comme l'exp!
Un principe absurde qui rend difficile l'équilibrage level/argent, pourtant tous deux indispensables.
Pour continuer dans le genre, l'ergonomie est assez mal pensée. Les menus sont moches et les combinaisons de boutons pour les faire apparaître ou disparaître sont assez étranges, et j'ai eu du mal à m'y faire. Sans compter les quelques bugs qui trainent...
On peut également souligner le manque total de variété des décors (4/5 décors différents tout au long du jeu) et le fait que l'équipe imposée changeant régulièrement, le problème d'argent/niveau est encore accentué.
Bref, le jeu est malheureusement mal équilibré, et si on ne peut déplorer aucun défaut rédhibitoire, difficile de réellement accrocher au jeu.
Kouryuu Densetsu Villgust: Kieta Shoujo
Kouryuu Densetsu Villgust: Kieta Shoujo
Kouryuu Densetsu Villgust: Kieta Shoujo
La meilleure chose que possède Villgust, c'est son patch de traduction. A côté, on a un jeu basique, à l'ergonomie ratée et à l'intérêt plutôt limité. On peut quand même retenir les graphismes mignons, mais avec toutes les tueries disponibles sur Super Famicom, on peut passer son chemin sans regret.

16/03/2008
  • C'est mignon
  • J'aime les Michoko
  • Problème d'ergonomie
  • Scénario simplet, niais et convenu
  • Difficulté mal gérée
4

GRAPHICS 3/5
SOUND/MUSIC 3/5
STORY 1.5/5
LENGTH 3/5
GAMEPLAY 2/5
Kouryuu Densetsu Villgust: Kieta Shoujo > Commentaires :

Kouryuu Densetsu Villgust: Kieta Shoujo

4

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
0 commentaire
Aucun commentaire
41 active users (1 member, 40 guests, 0 anonymous member)
Online members: Bao
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2019 - Legal Mention
Webmaster : Medion