bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

The Last Remnant > Articles > Preview
Voir aussi

The Last Remnant

crpg xb360 europe
The Last Remnant
Great disappointment ?
Longuement attendu comme le nouveau messie du RPG japonais, après les avis mitigés accompagnant les sorties de Blue Dragon, Lost Odyssey, Eternal Sonata ou encore Infinite Undiscovery, The Last Remnant marque les premiers pas de Square Enix sur Next Gen en tant que développeur.
Les premiers échos étaient assez négatifs, et mes premières heures de jeu ne vont pas contredire la tendance générale, à mon grand regret...

Don't Rush when judging Rush

Après avoir gentiment installé le jeu sur le disque dur grâce à la dernière feature tendance de Microsoft, je l'ai lancé en espérant profiter de la superbe cinématique d'introduction sans bruits parasites.
Du côté de ces derniers, pas de souci, je peux même entendre le voisin du dessous ronfler. Nan, la surprise, plutôt désagréable, c'est qu'il n'y a aucune cinématique d'introduction !
On a juste droit à une petite séquence de 30 secondes utilisant le moteur du jeu... Chose assez rare pour un RPG Square Enix, et assez décevante.

Les premières minutes du jeu viennent confirmer trois choses :
- Rush, le héros, est moche (modélisé) et donne envie de filer des claques.
- Les éditeurs japonais ont vraiment du mal avec l'Unreal Engine 3, dès le début ça saccade, rame, et certaines textures manquent cruellement de finesse. Du reste, les menus sont tout aussi moches.
- Les gros éditeurs ont du mal à construire un début. Après le début chaotique d'Infinite Undiscovery, celui-ci ne fait pas mieux. Plongé en plein cœur d'une grande bataille, on joue des personnages sans comprendre ce qu'il se passe, on regarde les coups s'enchaîner dans une succession de ralentissements.

L'histoire semble elle, assez travaillée, et intrigue dès les premières minutes. Rush, jeune adolescent aussi laid qu'insupportable (sorte de Capell en pire), est à la recherche de sa soeur, Irina, qui a été enlevée par des démons alors qu'ils s'apprêtaient à rejoindre leurs parents, deux scientifiques réputés qui conduisent des recherches ambitieuses sur les "Remnant", loin de leur île natale, "Eulam Island". Si Irina fut malheureusement enlevée, Rush put lui s'en sortir grâce à un étrange pouvoir déclenché par son pendentif...
Si celui-ci me file pour le moment des boutons, je reste persuadé qu'il va être amené à évoluer de façon très intéressante, à la manière de Cappell dans IU.
The Last Remnant
The Last Remnant
The Last Remnant

Where's my Square ?

God ! A quand remonte le dernier grand RPG de Square Enix un peu à la rue techniquement ? Le nom qui me vient tout de suite en tête est Xenogears, et ça commence à remonter...
De base, la qualité de la 3D est standard pour la console, les persos sont moyennement modélisés, et les décors alternent pour le moment le pas mal et le quelconque. Mais le jeu possède le syndrome Lost Odyssey, et sa mauvaise utilisation de l'Unreal Engine 3, les saccades sont donc monnaie courante. Mais là où LO proposait au moins des personnages réussis, ici difficile de dégager quelque chose de positif... Heureusement, les loadings profitent de la nouvelle feature de la 360 (installation sur le DD), et sont donc acceptables, rarement gênants. Depuis le DVD, c'est déjà plus habituel, les chargements sont longs et fréquents. Le jeu n'est pas à la ramasse techniquement, mais j'attendais autre chose, vraiment...

Du côté de la bande-son, rebelotte, déception. N'ayant pas fait appel à un très grand nom (Tsuyoshi Sekito, pour les fans de Dawn of Mana), Square faisait un pari. Et bien, il semble raté, pour le moment les musiques sont d'une platitude incroyable, et on est loin des envolées lyriques et épiques de Motoi Sakuraba sur Infinite Undiscovery, aussi décriées et "déjà vues" soient elles.

En somme, on repassera, et Eternal Sonata reste encore et toujours le J-RPG Next Gen le plus réussi techniquement, rejoint récemment par Tales of Vesperia, mais dans des styles vraiment différents et peu ambitieux.
The Last Remnant
The Last Remnant
The Last Remnant

La confusion prédomine

Le jeu se voulait original sur le gameplay des combats. De loin, ça avait l'air alléchant. De près, ça ressemble pour le moment à du grand n'importe quoi, pas bien intéressant. Le jeu propose des combats entre plusieurs "Unions", comprenez des groupes de plusieurs unités. Une fois un combat déclenché via une gâchette (à la manière de Blue Dragon, avec plusieurs ennemis en même temps si l'on désire), on donne ses instructions générales à ses unions, pas des instructions directes. Chaque union peut attaquer physiquement, avec des coups spéciaux, des magies, etc. etc. Et peut de plus attaquer une union d'en face au choix. Une fois le tour lancé les unions s'avancent les unes contre les autres et les hostilités débutent. Mais attention, selon les choix des deux côtés, on peut être attaqué de profil (flank attaque), stoppé dans son élan (interference), et tout ne se passera pas comme prévu. Entre chaque tour on peut à nouveau choisir ses actions, en continuant ce que l'on faisait ou en décidant de prêter main forte à une union en difficulté. Chaque action spécifique est accompagnée d'une énorme écriture au milieu de l'écran, mais on pige franchement pas grand chose, franchement...

Que peut-on noter ?
D'abord, les fans de sang apprécieront chaque gerbe accompagnant les coups portés, aussi mal faites soient elles. Ensuite, de temps à autres, il faudra appuyer sur un bouton qui s'affiche à l'écran pour réussir un coup critique. Un principe mille fois vu, mais toujours agréable pour tenir le joueur éveillé lors des combats normaux, assez simples.
Ensuite, il n'y a pas d'EXP pour le moment, il semblerait qu'on augmente certaines caractéristiques après les combats, à voir. On se contente de gagner des objets, et parfois de capturer des monstres, soit pour les découper et en extraire des objets, soit pour les garder et les revendre, au choix.
Original, Rush possède le pouvoir de bloquer le temps un court instant et choisir facilement ses ennemis (timeshift).
Enfin, chaque combat est indépendant, et les HP/AP sont remis à fond entre chaque affrontement.
The Last Remnant
The Last Remnant
The Last Remnant

Un petit côté FF12

Le jeu m'a semblé avoir une certaine similitude avec FF12 sur ses premières heures.
De part l'ambiance de la première ville et ses gros lézards, déjà, j'ai immédiatement pensé à Rabanastre, toute proportion gardée.
Par la structure des villes et des donjons, ensuite, avec une carte très similaire. A noter que, de la même façon que dans ce dernier, on ne peut parler à tout le monde, certains adorent, moi je trouve ça toujours aussi frustrant et incohérent. Enfin, le jeu intègre une guilde avec des quêtes, les amateurs apprécieront.

Pour finir, sachez que l'on peut sauvegarder à tout moment, toujours agréable pour jouer cinq minutes entre deux coups de fil de la grand-mère, que des téléporteurs permettent de revenir directement sur la carte une fois un lieu fini, et qu'il n'y a pas de compteur, j'aime pas ça.
The Last Remnant
The Last Remnant
The Last Remnant
Quelques heures sont rarement suffisantes pour avoir un avis définitif sur un jeu, les expériences Infinite Undiscovery ou Suikoden V faisant jurisprudence. Cependant, on peut déjà avoir une idée du jeu, loin d'être une tuerie technique, et probablement pas une grande réussite. Globalement pour le moment c'est pas terrible, et diablement confus...
Après Tri Ace, un deuxième grand nom manque quelque peu ses débuts Next Gen ?
Fort possible, la suite me le dira, mais ça ne serait pas rassurant, et ça semble parti pour.

[EDIT du 02/12/2008 : Malgré tous ses défauts, le jeu a fini par m'accrocher, grâce à une ambiance vraiment bonne, quelques scènes assez impressionnantes et un gameplay toujours aussi brouillon mais bien fun à plusieurs groupes. En somme, si le jeu reste une petite déception, je le recommande finalement à tous les fans de RPG qui sauront faire abstraction du dêchet technique]

21/11/2008
The Last Remnant > Commentaires :

The Last Remnant

7
7

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
voir aussi Commentaires and [0] ios [0] pc [10] play3 [0]
19 commentaires sur Xbox 360
Bahamut-Omega

le 30/09/2015
7
The Last Remnant finis en 70 heures environ, sur 360 (600 G, 20/22 Succès).

Je risque de ne pas être très original et rejoindre l'avis général sur cette version du jeu :

+ Le Système de combat, qui montre que le tour par tour est intemporelle et peut (encore) proposer des combats épiques.

+ OST, rien est à jeter, que se soit les thèmes d'ambiances ou les nombreux thèmes combats.

+ Durée de vie et contenu colossale.

+/- Scénario assez banal dans un univers pourtant assez riche. Personnages stéréotypés et peu charismatiques à mon goût.

+/- Pas mal d'éléments manquables, dommage qu'il n'y ait pas de mode NG+ dans cette version, car la replay value est bien là, surtout si l'on joue sans guide en première partie.

+/- La réalisation, c'est très jolie. Les décors sont sublimes et variés.
Mais malheureusement le jeu souffre d'énormes problèmes de chute de framerate lors des combats, et de lenteurs a affichés les textures. Sans parler de la démarche des personnages dans certaines scènes me rappelant une scène du film l'Aventure c'est l'aventure, ainsi que certaines expressions faciales ratées.

+/- Pas encore de Dual-Audio. Mais le doublage US est assez convainquant pour une partie des personnages.

- Aucun tutoriels pour nous guider dans ce jeu au gameplay incroyablement riche.
Sans FAQ ou guide il faut presque faire une partie uniquement consacrée à l'apprentissage du gameplay et à la progression dans le scénario, et une autre pour bien faire progresser ses personnages en vu du contenue annexe souvent très difficile.

- Système de chef complètement débile dans cette version. Non seulement il faut déverrouiller les chefs à travers des quêtes annexes, ensuite il faut débourser une conquête somme pour les recruter, pour finalement être limité dans leur intégration dans les équipes.
Kagura Shiro

le 04/01/2015
9
++ Le character Design de Yusuke Naora et la direction artistique réussie.
++ Gameplay innovant et stratégique. La gestion (mages, guerriers, attaque ou soutien) de ses unités est très importante, le placement au sein d'une formation de combat peut également rendre un combat laborieux comme très facile.
+ L'univers est intéressant, les Remnants et les liens/hiérarchie qu'entretiennent les différentes nations du monde.
+ L'OST est très bonne, les pistes de combat s'adaptent à la situation et participent bien à l'immersion.
+ Du challenge

- Background a peine présenté, c'est dommage ne pas avoir donné plus de temps à la team de développement. On a un bout de background esquissé, du coup il y a énormément de parts d'ombre et seul moyen de combler c'est d'émettre des hypothèses.
- Technique pas maîtrisée (baisse de frame rate), l'Unreal Engine n'était pas une bonne idée avec une aussi mauvaise gestion du moteur. Pourquoi ne pas avoir fait ou utilisé un moteur maison ?
- Tout n'est pas expliqué (battle rank etc.), c'est bête car on a vraiment l'impression qu'on ne contrôle pas grand chose.

Pourquoi une note si haute? Tout simplement car je salue la prise de risque que SE a pris avec un gameplay qui à l'air assez casse-gueule. Je regrette que le jeu n'est pas bénéficié de plus de temps pour devenir un jeu fini avec un background plus exposé et mieux expliqué. Voir devenir une franchise, il y avait du potentiel, mais SE s'est sabordé tout seul. Je te hais SE !
Elekami

le 29/05/2014
Edité le 04/03/2015
6_5
En terme de gameplay, le jeu est presque effrayant au début, mais finit par se laisser jouer. Le scénario passe aussi, mais utilise trop de poncifs et peine à surprendre. Le reste est un peu trop fade, et surtout, souffre de grosses lacunes techniques qui peuvent parfois altérer l'expérience de jeu... Dommage car il y avait là vraiment une base très intéressante pour en faire l'un des meilleurs J-RPG de la génération, mais ça manque cruellement de finition sur certains points.
SoulSilver

le 03/09/2011
7
Un jeu spécial dans son système de combat : sympa mais qui se révèle assez vite compliqué , pas évident ( surtout par rapport à la difficulté rencontré sur certains ennemis ou boss ) de bien s'y faire en fait même si c'est une approche intéressante sur la stratégie de jeu...
Plusieurs petits ralentissements ou bugs interfèrent aussi dans les combats le rendant moins fluide dans l'action mais personnellement après un petit temps , je passais outre.
La difficulté réside aussi dans les groupes d'unités à crée tout en les équilibrants au mieux et en les entraînant sans avoir de level up , certains boss dans leur techniques de combat ou simplement parce qu'ils sont costauds se révèlent très dures à battre ( les bases ont été un cauchemar à passer pour moi et je ne parle même pas à la fin... ).
L'histoire est plaisante et certaines scènes m'ont bluffé , le jeu est aussi bourré de quêtes annexes parfois ( trop ) longues donc on ne s'ennui pas...
C'est clair , on n'aime ou on n'aime pas ce jeu mais il n'est pas mauvais à mon sens mais compliqué sur plusieurs points ( pas seulement combats )...
Morm

le 30/11/2010
Edité le 05/01/2011
7
Encore un jeu que j'attendais avec impatience, mais dont je ne sais pas vraiment quoi tirer à la fin.

+ Combat original
+ L'OST
+ Univers enchanteur
+ Chara design sympathique

- Combat trop long
- Difficulté très mal géré (à cause des Battle Rank)
Circé

le 21/07/2010
7
Un chouillat déçue, je m'attendais à quelque chose d'encore meilleur. Ma déception vient d'une impression générale liée au développement de l'histoire qui selon moi ne fait qu'effleurer le scénario qui aurait mérité d'être approfondit d'avantage vu qu'il est finalement très sympa et original... une suite ne serait pas de refus (mais il me semble que le jeu n'a pas suffisamment rapporté pour ça, non ?).
Bref : des personnages globalement très intéressants, un bon scénario même si on ne va pas assez en profondeur, des combats dantesques (on ne s'ennuie jamais), des quêtes annexes vraiment sympas... bref un bon moment teinté de déception.
Gourdine

le 28/02/2010
Edité le 17/10/2010
9
Un très bon RPG selon moi. Le gros défaut pointé plusieurs fois par d'autres avant moi est bien sûr le chargement des textures (jusqu'à 3-4 secondes, plusieurs fois dans le même combat, c'est abusé...). Perso, c'est pas un défaut qui me rebute vraiment, du moment que l'univers et les persos compensent (ce qui est le cas ici), mais je comprends que ça en dégoûte certains. A côté de ça, les graphismes sont plutôt riches, typés et donnent vraiment envie d'explorer l'univers.

Pour le côté "aléatoire" mainte fois dénoncé, je ne suis pas, mais pas du tout d'accord. Effectivement, le livret du jeu ne sert strictement à rien et il faut apprendre le système de combat totalement sur le tas, ce qui est assez gênant. Mais au bout d'une vingtaine d'heures, on a compris le système et les mécanismes qui le régissent (importance de l'emplacement, de la barre de moral, etc...). Le fait de ne pouvoir donner qu'un ordre général à chaque union me semble plutôt en cohérence avec l'esprit d'équipe qui régente le système. Et puis, on termine le jeu avec 18 personnages, donc s'il fallait donner un ordre individuel à chacun, on ne s'en sortirait pas. J'ai regretté qu'on soit limité à 6 chefs et qu'on doive par contre se coltiner tout un tas de soldats de bases moches et qui sont tous des clones (y a que 3 "modèles" et à la fin du jeu on en a 12 dans notre équipe, youpi...). De plus, on peut très bien terminer le jeu sans recruter un seul chef supplémentaire, ce qui est dommage car ce processus est vraiment intéressant et permet de valoriser les quêtes annexes (qui débloquent des chefs). Dommage, donc, que cet aspect soit sous-exploité. Mis à part cela, le système de combat est original, très bien pensé et véritablement prenant.

L'histoire met du temps à décoller, notamment à causes de certaines scènes de dialogues assez molles, mais au final elle s'avère très intéressante et même émouvante. Les persos sont plutôt classes et bénéficient de voix anglophones de qualité (contrairement aux sous-titres français qui, entre les fautes d'orthographe et de grammaire et l'utilisation d'un vocabulaire manifestement pas bien maîtrisé par les traducteurs, font un peu pitié).

La plupart des musiques sont très bonnes, vraiment épiques, mis à part certaines trop métalleuses à mon goût et qui ne collent pas vraiment à l'univers.

Pour finir, je dirais que le jeu traîne une sale réputation qu'il ne mérite vraiment pas, notamment à cause des problèmes de texture, et qu'il recèle des atouts non négligeables (durée de vie, univers, système de combat...) à côté des quelles il serait vraiment dommage de passer.
Alban

le 15/02/2010
9
Un véritable coup de cœur pour moi, comme je n'en avais pas eu depuis longtemps !
Ça faisait longtemps que je n'avais pas été transporté par un RPG de cette façon là.
Bien sûr, il y a de nombreux défaut : des donjons dans lesquels on finit par se perdre ; des quêtes annexes doublant, malheureusement, la durée de vie du jeu (malheureusement car ces dernières ne se révèlent pas du tout passionnantes) ; un choix de héros très limité (chose corrigée dans la version PC, que j'aimerai bien faire un jour ...)
J'ai été transporté par ce jeu magique.
Fei

le 11/12/2009
6
+ Des personnages réussis
+ Des annexes par centaine
+ Les musiques
+ Chara design
+ Des combats de folie
+ Grosse durée de vie

+- Une histoire riche mais effacée par les très longs combats et la multitude de quêtes annexes
+- Le système de combat génial une fois assimilé, mais laissant trop de place au hasard sur 360

- Une version à la limite de la beta test, honteux de ne même pas proposer une mise à niveau par rapport à la version PC
- Des chargements de textures difficiles et une optimisation douteuse
- Pas mal de subtilités totalement inexpliquées, obligé d'avoir recours à une FAQ pour comprendre certains aspects

Bref une version à oublier si un bon PC le permet !

Shinji

le 07/12/2009
7
Un très bon système de jeu qui innove, des quêtes à foison, des personnages charismatiques pour certains (on oubliera le héros tête à baffe!)

Bref que du bon mais... la technique pêche un peu, le scénario est un peu bancal.

A tester sur PC qui est la version la plus aboutie sans limite de gameplay
39 active users (2 members, 37 guests, 0 anonymous member)
Online members: Bao, fanjeff
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2019 - Legal Mention
Webmaster : Medion