bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Breath of Fire II > Articles > Review
Voir aussi

Breath of Fire II

crpg gba europe
Breath of Fire II
L'art de la couleur
Suite du légendaire Breath of Fire sorti en 1994 sur Super Nes puis en 2001 sur Game Boy Advance, ce deuxième opus de la saga développé par Capcom reçut un très bon accueil. Il faut dire qu'il conservait les qualités de son illustre prédécesseur tout en apportant de nombreuses innovations. Que donne ce remake ?

Ryu, le mec qui a pas de bol

Tout commences avec un flash back en noir et blanc (très réussi d'ailleurs). Vous incarnez le jeune Ryu qui vit paisiblement avec son père et sa sœur, sa mère ayant disparue mystérieusement quelques années auparavant.
Un jour comme les autres, son père lui demande d'aller chercher sa sœur, qui part souvent jouer dans le village. Mais ce jour là, personne ne sait où elle se trouve. Finalement, après de longues minutes de recherche acharnée, Ryu la retrouve finalement dans un champ au dessus de la ville où git la carcasse d'un dragon, endroit que les villageois préfèrent éviter par crainte.
La sœur de Ryu est persuadée que le dragon est leur mère et qu'en fermant les yeux elle peut lui parler. Le père arrive et ramène la sœur de Ryu, qui décide de rester un peu. Il ferme les yeux à son tour et la vision d'une œil démoniaque géant lui apparait. Puis, Ryu décide de rentre au village et... Plus personne ne le reconnait, son père et sa sœur ont disparu et le pauvre enfant se retrouve placé sous la responsabilité de l'église qui aide les jeunes orphelins.
Il va y faire la connaissance de Bow, un autre orphelin, son futur compagnon d'infortune. Bow décide un soir de voler un chandelier et les deux orphelins quittent la ville en plein milieu de la nuit. Une fois en pleine campagne les deux malheureux, décidément pas bien vernis, sont surpris par un orage et ne peuvent rentrer au village. Ils trouvent refuge dans une grotte non loin de là, sans se douter qu'ils vont y rencontrer le terrible démon...
Breath of Fire II
Breath of Fire II
Breath of Fire II

Quelques années plus tard... La poisse le poursuit

Ceci constitue l'introduction du jeu, le prologue. Le réel début du jeu se déroule bien des années plus tard lorsque Bow et Ryu ont grandi et sont devenus des chasseurs de primes... Leur premier boulot les amènera à retrouver un animal mais le second, que Bow accomplira seul, le fera accuser de vol et vous devrez fuir votre ville... Ainsi le premier tiers du jeu aura pour but d'innocenter votre ami d'enfance. Comme d'habitude de nombreux rebondissements et trames bien plus obscures comme l'émergence de démons viendront émailler le tout, on est dans un RPG tout de même, ne l'oublions pas !
Breath of Fire II
Breath of Fire II
Breath of Fire II

Toujours classique

Passé ce bref résumé du début, intéressons nous au système de jeu. Comme son prédécesseur (et ses successeurs) c'est un RPG classique, avec l'alternance villes, lieux, combats lors desquels vous avez quatre persos à gérer. Lors des combats les ordres se font à l'aide d'icônes et moi je trouve ce système bien plus adapté que les autres. Tout est très classique : attaque, défense, magie, items, etc... Là rien de neuf par rapport à Breath of Fire. De même dans les villages vous parlez aux villageois et allez dans les magasins acheter de l'équipement. Par contre la grosse innovation dans le jeu est le système de fusion ! Kézako me direz vous (si si vous dites ça je le sais bien), et bien c'est très simple. Tout au long du jeu vous récupérerez des esprits appelés shamans. Vous pourrez ainsi faire fusionner vos persos (hormis Bleu la magicienne cachée et Ryu) avec un ou deux shamans pour augmenter leurs capacités, les meilleures fusions changeant même l'apparence de votre perso. Mais attention seules certaines combinaisons fonctionnent avec chaque perso, la liste étant donnée dans la rubrique aide. Sinon le héros a toujours la possibilité de se morpher en dragon pour des attaques dévastatrices, et on retrouve une nouvelle fois la fille ailée Nina (plus mignonne que jamais ici) qui vous aidera tout au long du jeu. Il y a en tout neuf personnages dans le jeu et chacun possède une caractéristique propre : Sten le singe peut allonger ses bras pour attraper des piquet éloignés, Rean peut se mettre en boules et détruire des murs...
Avoir le bon perso au bon moment pourra se révéler indispensable (ne crisez pas si au milieu d'un lieu vous vous rendez compte que vous n'avez pas le perso requis, contentez vous de jeter la console par la fenêtre).
Breath of Fire II
Breath of Fire II
Breath of Fire II

Tiens, une maison volante

Et enfin la grande nouveauté par rapport au premier opus : la possibilité de personnaliser votre propre village !
Je m'explique : lorsque Bow se retrouvera exilé de votre ville, il trouvera asile dans une baraque appartenant à un vieil ermite mais celle-ci deviendra vite votre QG. Tout au long du jeu vous pourrez recruter des persos qui occuperont diverses fonctions à l'intérieur de votre ville. Mais le must reste la possibilité de rendre la ville volante en accomplissant des actions précises à certains moments du jeu. Si c'est assez inutile et superflu, c'est vraiment très fun, le genre d'à-côtés dont les joueurs se délectent. A noter la présence du cycle jour/nuit qui influe sur certains lieux.
Breath of Fire II
Breath of Fire II
Breath of Fire II

Quelques changements notables

Quelles sont les différences entre les versions GBA et SNES ?
Tout d'abord les graphismes ont été refaits, sont un peu plus jolis grâce à l'utilisation de couleurs plus vives. On a aussi droit à trois images fixes de toute beauté pendant le jeu... Oui, trois, seulement ça change vraiment rien mais elles sont jolies alors on ne va pas se plaindre. Le design a été entièrement refait, et je trouve le style encore plus actuel et classe.
Mais le changement majeur est le changement au niveau de la progression.
Les points d'expérience ont été doublés et l'argent glané triplé, avec une fréquence de combat légèrement revue à la baisse. Pour ceux qui ont joué à la version Super Nes, ce sera un grand soulagement.

Le reste n'a pas bougé. On retrouve la bande son assez éclectique aceuillant quelques thèmes somptueux qui marquent le joueur, notamment le thème du prologue, inoubliable. L'ensemble est mené de main de maitre par Yuko Takehara, qui prend la suite de la team Alph Lyla et de sa belle Yoko Shimomura, qui contribue grandement à la qualité générale de l'ambiance.
Le scénario reste diablement efficace, pour une aventure qui perd quelque peu en longueur(s) grâce aux ajustements bienvenus, et avoisinera la trentaine d'heures de jeu.
Breath of Fire II
Breath of Fire II
Breath of Fire II
Des ajustements très justes et intelligents pour amener l'un des hits de la Super Nintendo sur Game Boy Advance. Un jeu à ne pas manquer sur la console, décidément bien fournie en RPG de grande qualité.

??/??/????
  • Ambiance très réussie
  • Durée de vie
  • Bande son
  • Système de fusions
  • Trop peu varié dans les lieux, c'est un peu répétitif
8

GRAPHICS 4/5
SOUND/MUSIC 4.5/5
STORY 4/5
LENGTH 4/5
Breath of Fire II > Commentaires :

Breath of Fire II

8
7.5

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
voir aussi Commentaires eswiiu [0] snes [21] vc [0]
15 commentaires sur Game Boy Advance
Golden Leaf

le 26/08/2019
3
Il est à peine moins mauvais que son grand frère : le cheminement a (un peu) gagné en fluidité et le propos est peut-être un peu moins niais. Mais le chemin vers la qualité est encore long !
Spiriel

le 24/06/2019
5_5
Agréable à jouer, mais encore un peu basique dans son déroulement scénaristique et dans ses personnages. On peut le considérer comme une étape intermédiaire entre le premier épisode très brut et le quatrième épisode bouleversant.
heavenly

le 22/10/2011
7
amélioration du premier à tous les points de vue ce breath, malgré quelques longueurs est un des maîtres étalon du rpg old school sur SNES. trés attachant !
Yaone

le 29/10/2009
Edité le 20/05/2013
8_5
Comme pour le premier, j'ai adoré ce Breath of Fire. Le gameplay n'a pas évolué mais je me souviens avoir tout de même pris beaucoup de plaisir dessus.
Allesthar

le 10/09/2009
7
Un bon jeu avec des bons personnages. L'histoire sympa mais sans plus. Les défauts que j'ai trouvés sont la fréquence excessive des combats, la traduction assez approximative parfois. Dommage aussi que les transformations en dragon soient de simples invocations. Mention spéciale pour le systeme d'union avec les shamans!
Harly Sama

le 28/09/2008
9
Un des meilleurs opus de la série pour moi, avec un scenario plein de rebondissements, des transformations super classes et des graphismes excellents.
Luckra

le 22/09/2008
Edité le 01/08/2009
9
Bien meilleur que le premier, il n'en garde qu'un seul défaut : la fréquence élevée des combats.
Le scénario révèle bien des surprises et décolle vraiment dans la deuxième moitié du jeu. Les personnages sont bien travaillés. Les musiques sont magnifiques et les graphismes très beaux pour l'époque, surtout les transformations en dragon.
Je ne suis surement pas objectif vu que c'est l'un de mes premiers RPG mais il vaut largement le coup !
Kenshiro

le 08/04/2008
Edité le 07/01/2010
7
une suite bien meilleur, aussi graphiquement, que scenaristiquement. Les autres persos ont plus d'importance dasn le gameplay, chacun ont des specificités qu'ils faudra savoir utilisé a bon escient.
ce qui peut provoqué quelques crises de nerfs (et merde j'ai pas emmener le bon persos, doit faire demi tour pour le chercher).
on peut construire son village.
Anthemis

le 15/02/2008
7
Le meilleur BOF après le quatrième.
Belle version que ce BOF2 Gba, on retrouve avec plaisir le sytème de dragon, et tout les petits plus qui font que j'aime cette série. Le design est toujours aussi bon, les musiques font plaisir à entendre, et le jeu se joue comme on boit du petit lait. Un plaisir simple, sans chichi.
BlAcKWiNgS
le 22/01/2007
10
Par rapport au support, ce jeu reste excellent ! Le système des Shamans, la pêche, la ville qu'on peut soi-même construire... Sans compter le fatidique personnage bonus... C'est aussi un des rares Breath of Fire où Nina maitrise la magie noire et non pas la magie blanche. Les attaques en dragon sont très agréables à voir enfin bref, que du bon !
54 active users (0 member, 54 guests, 0 anonymous member)
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2019 - Legal Mention
Webmaster : Medion