bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Castlevania: Symphony of the Night > Articles > Review
Voir aussi

Castlevania: Symphony of the Night

arpg play europe
Castlevania: Symphony of the Night
Aaaah !!!!! Castlevania, série mythique pour beaucoup d'entre nous... Pas plus tard qu'avant-hier, je finissais Symphony of the Night à quatre heures du mat'... Et franchement, mes amis, QUEL JEU !!! Je comprends pourquoi beaucoup de mags disent que c'est le meilleur de la série...Pourquoi, allez-vous me dire, c'est le meilleur de la série ? Eh bien tout simplement parce que c'est le meilleur, vous répondrai-je... ;-)

Non plus sérieusement, tout d'abord en commençant le jeu, on voit un écran plus que sobre et l'ombre de petits arbustes, cool, mais c'est pas ça le mieux. C'est même banal à vrai dire. Mais quand j'ai commencé le jeu avec Maria qui fait du cheval en rentrant dans le château dans lequel on va au moins rester 7h 30 si on recherche les 200 % (vrai chiffre), et qu'on commence à entendre cet air familier de Bloodly Tears qui est célèbre dans Castlevania, on est au paradis !!! (Je sais de quoi je parle car j'ai l'OST des musiques originales de la NES, ça donne trop, je vous assure ! ;-)). Ensuite, la prise en main est immédiate. Et c'est dingue de voir tout ce que peut faire Maria, Richter et Alucard, les trois persos que vous aurez la possibilité d'incarner au choix dans la version Saturn et deux pour la version PSX, Maria n'y étant pas dans celle-ci. En tout cas, je vous file un conseil car ça m'a pris la tête et j'étais bloqué à 88,1 % du jeu à cause de ça: Maria, en plus de son triple saut habituel, peut faire un super saut de la mort et qu'on peut répéter encore en l'air autant de fois qu'on veut. C'est vraiment beau à voir ;-). La manip' est simple pourtant: bas puis haut et C en même temps (pour Saturn évidemment). A ce propos, je tenais à remercier Dr Wily de m'avoir filé ce tip car sans ça je ne pourrai pas faire le test de ce jeu divin à l'heure actuelle et il serait sûrement resté au fond du placard (le jeu, pas Dr Wily LOL). Je n'ai pas encore fini le jeu avec Alucard et Richter, mais ils n'ont pas de super saut et je me demande comment ils pourront atteindre les plates-formes situées en hauteur surtout pour Richter à vrai dire, car avec Alucard il y a une dimension RPG très bien gérée avec augmentation progressive du niveau, du nombre maximal des HP, de celui des cœurs, des items à acheter, bref, un vrai bonheur. En fait, chaque perso a ses propres spécificités : Maria est plutôt douée en magie, Richter est puissant avec son indémodable fouet, et Alucard (en inversé donne Dracula comme vous pouvez le constater) est le fils de Dracula mais se révolte contre son père. C'est Alucard le plus faible des trois au début car il ne court pas et le personnage de La Mort lui enlève toutes ses armes au début du jeu et ça fait bien chier. De plus, vous avez la possibilité pour chacun des personnages des items qui s'avèreront bien utiles au cours du jeu. Ces items sont généralement planqués dans les chandeliers. Vous pourrez utiliser ces items autant de fois que vous le désirez selon le nombre de cœurs que vous possédez sur vous. Mais attention, certains items sont plus gourmands en cœurs que d'autres. De plus, il faut signaler que Richter peut en avoir que 99 maxi, Maria 999 et Alucard gagne en level quand il prend les cœurs spéciaux si bien qu'il augmente au fur et à mesure son maximum de cœurs... Comme items, il y a donc le couteau qui coûte cinq cœurs à chaque fois (valeur pour Maria car ça change pour Richter et Alucard car les items sont moins puissants avec eux), la hache qui en coûte 7, je crois, le réveil qui arrête le temps pendant cinq secondes qui en coûte 10, le cristal qui en coûte 1 (très utile contre les boss car on est en endroit clos et le cristal rebondit sur les murs), l'eau bénite qui en coûte 1 (très pratique), le livre de la Bible qui vous protège de tous les ennemis alentour qui coûte 10 aussi, et enfin la croix qui coûte un coeur(très utile car en fait c'est un boomerang). Dernière chose à signaler sur les items: quand vous êtes avec Richter, en appuyant sur Y, Richter fait une super attaque selon l'item qu'il a en sa possession. Cela vous coûte 10 cœurs mais l'effet est radical sur les monstres. A vous d'essayer toutes les possibilités des items... Enfin, rassurez-vous sur le charisme de nos protagonistes et la présentation de l'ensemble du jeu est léchée jusqu'à en pleurer.
Castlevania: Symphony of the Night
Castlevania: Symphony of the Night
Castlevania: Symphony of the Night

L'ambiance est gothique à souhait et les décors de chaque partie du château sont variés. Et la musique, ahhhh la musique (désolé pour mon orgasme soudain) est plus qu'extraordinaire, la meilleure de tous les Castlevania !!! Et pourtant je l'adorais déjà avec le premier Castlevania sur Game boy, c'est vous dire !!! Même Bach en pleurerait s'il jouait au jeu avec une musique pareille. En bref, vous l'aurez compris, la musique contribue énormément au jeu, c'est une harmonie parfaite avec les décors et l'ensemble du jeu... Et ce n'est pas tout, j'ai rarement vu un jeu avec autant de variété d'ennemis, de monstres de spectres, de volatiles squelettiques, bref la galerie des monstres est plus qu'époustouflante et le plus incroyable, c'est qu'ils sont vraiment originaux, et là, c'est dans ce jeu qu'il y a toute une mythologie de Castlevania qui se dégage rien qu'avec les monstres. J'en suis encore ému rien que d'y penser. En ce qui concerne les énigmes, certains accès au château sont bloqués au début mais ils se débloquent assez rapidement au fur et à mesure de la progression du jeu. Une carte du château vous est d'ailleurs accessible en appuyant sur Start (pause) puis L (bouton de tranche de la manette). Et les boss, dans tout ça, qu'est-ce qu'ils valent ? Ben là, ça va du très bon au correct à vrai dire. La majorité est facile à battre. Mais j'ai eu du mal dans la deuxième partie du jeu où le château est à l'envers (idée géniale au passage, on refait la même chose avec des monstres encore plus beaux et coriaces et originaux, bref on est à l'apogée de la beauté du jeu dans la 2ème partie du jeu. De plus, certains passages sont plus faciles d'accès du coup... Vous verrez ça par vous mêmes...). Quelques boss valent donc vraiment le détour comme le vampire à la fin de Clock Tower où il y a l'une des meilleures musiques du jeu (pas la musique du boss, mais celle du stage). Mais surtout un énorme dragon vert bizarre qui est tellement gigantesque que l'écran n'est pas assez grand pour qu'il y loge en entier.
Castlevania: Symphony of the Night
Castlevania: Symphony of the Night
Castlevania: Symphony of the Night

En bref, Symphony of the Night, jeu en 2D, précisons-le tout de même (appelé bizarrement Nocturne of the Night dans la version jap'), est tout simplement un chef d'œuvre. Je vous le conseille chaudement si un jour, vous le trouvez. Dernière chose : le jeu en 50 Hz sur PSX est ralenti comme vous vous en doutez et je crois, d'après ce qu'on a pu me dire que la version PSX est plus aboutie techniquement que la version Saturn (notamment au niveau des effets de transparence je pense). Mais la version Saturn a Maria, elle, et pas la PSX. Donc, encore une fois, la Playstation peut aller se rhabiller (Mais si, je l'aime, cette console... non, pas tant que ça en fait, c'est vrai). En ce qui me concerne, j'ai payé le jeu 85 euros et je peux vous dire qu'en tant que fan invétéré de la Saturn, je ne regrette aucunement l'achat du jeu. La seule déception du jeu, mais alors l'unique et qu'Axi sait de quoi je veux parler, puisque c'est lui qui me l'avait dit, eh bien... Vous la découvrirez par vous même... Toute dernière chose à vous dire, la version Saturn (et pas la version PSX, nyark, nyark, nyark car il n'y a pas d'horloge dans cette version) du jeu est réglée sur l'horloge interne de la console car vous verrez qu'il y a une grosse horloge quand vous avancerez dans le jeu. Je vais vous filer le tip ultime si vous bloquez dans le jeu à cause de cette horloge. Vous verrez qu'il a deux statues en haut à gauche et à droite de l'horloge. La statue en haut à gauche se débloque toutes les deux minutes et vous pourrez accéder à une autre partie du château par le passage ainsi dévoilé. Par contre, c'est la statue de droite que vous pourriez avoir du mal à débloquer car moi même, je n'ai pas trouvé ça super évident au premier abord. Il suffit tout simplement d'utiliser l'item du réveil qui arrête le temps pour débloquer un passage secret qui contient un coeur spécial et un élixir, je crois.

Voilà, j'espère vous avoir aidé et que vous ne m'en tiendrez pas grief de vous avoir un peu trop dévoilé le jeu, mais je garde à l'esprit qu'il y a de cela trois ans, j'ai poireauté une année entière sur l'énigme des statues dans le scénario 3 de Shining Force 3, à tel point que je n'y avais plus touché, dégoûté à cause de cette énigme de merde... C'est pourquoi je ne veux pas vous faire subir ce cauchemar que j'ai vécu, je ne vous le souhaite jamais...
Castlevania: Symphony of the Night
Castlevania: Symphony of the Night
Castlevania: Symphony of the Night
C'est ainsi que je vous laisse, très chers lecteurs, au bord de la souffrance de vous quitter si vite. S'il n'y avait que moi, je vous parlerai encore et encore de ce jeu fabuleux, surtout sur les monstres... mais toutes les bonnes choses ont une fin (encore faut-il que vous ayez trouvé ce test bon...). Arigato.

12/02/2003
  • Design Fabuleux
  • Musique envoûtante
  • Gameplay unique
  • Long
  • Version amputée par rapport à son homologue sur Saturn
8

GRAPHICS 4/5
SOUND/MUSIC 4.5/5
STORY 3.5/5
LENGTH 4/5
GAMEPLAY 4.5/5
Castlevania: Symphony of the Night > Commentaires :

Castlevania: Symphony of the Night

8
9

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
voir aussi Commentaires pstore [4] sat [18] xla [20]
50 commentaires sur PlayStation
Riskbreaker

le 16/04/2017
9
Une magistrale baffe.
Addictif au possible, Symphony of the Night impose ce nouveau genre, à défaut de l'avoir créé. Tout y respire le génie. Magnifique du début à la fin, à l'ambiance incroyablement réussie, aux personnages tous plus beaux les uns que les autres, des boss par dizaines, un inventaire très riche, un aspect RPG s’intégrant parfaitement au titre et une histoire un peu plus développée qu'à l'accoutumée, ce Castlevania impose le respect. Un titre complet, majeur dans le paysage vidéoludique et à la finition quasi parfaite. Symphony ne fait pas que mériter sa renommée, il l'impose.
Yaone

le 12/03/2016
9_5
Que dire à part que ce jeu est magnifique ? Musique au top, héros charismatique (Alucard quoi), histoire sympa, superbes décors, il a tout pour plaire.
Par contre, sûrement dû à son ancienneté ou alors j'ai mal cherché (autre que sur internet), pas d'explication quant aux capacités des familiers (j'ai découvert par hasard que le démon déclenchait les boutons hors d'atteinte par exemple) ou comment déclencher certains pouvoirs.
Il y a aussi le fait que le côté RPG rend le jeu très facile (j'ai joué à la bourrin et c'est passé sans problème), mais ça ne me dérange pas plus que ça personnellement.
Ynaki

le 26/10/2012
Edité le 26/10/2012
8
Je viens tout juste de finir ce Symphony of the Night !

C'est un très bon jeu à n'en pas douter !

+ Une OST de qualité même si elle est beaucoup moins portée "action" que ses prédécesseurs (probablement dû au fait que ce Castlevania est typé "RPG").
+ Scénario correct (c'est un Castlevania faut pas trop en demander) voir même le plus original de la série (pour une fois on joue pas un Belmont).
+ Le héros Alucard qui à une sacré classe quand même.
+ Le gameplay qui est plutôt efficace avec pas mal d'arme à capacité secondaire via des commandes type "hadoken".
+ Les transformations vraiment stylées (la chauve souris qui conserve les couleurs de la cape qu'on porte c'est quand même excellent).
+ Le level-design bien pensée et on s'en rend compte lors de la seconde partie du jeu.

Cependant quelques petites choses à lui reprocher:

- Alucard est lourd, sa demande un temps d'adaptation au gameplay mais dans certains endroits exigu blindé de monstres sa peut vraiment faire rager (Clock Tower rempli de tête de méduse j'invoque ton nom).
- Le château inversé même si il est bien pensée reste quand même plus ou moins une manière de gonfler la durée de vie.
- Les magies du jeu sont vraiment cheatés !!!
- Certaines armes donne la possibilité de se téléporter pour exécuter un skill particulier lié à cette dernière via une commande quart de cercle + attaque. Mais le problème c'est que quand tu spam cette commande tu est full invincible donc complètement craqué (j'ai perfect un boss qui prenait tout l'écran de cette façon ).
- De manière générale, les boss sont vraiment pas très dur.

Je garderais ceci dit un très bon souvenir de ce jeu.
Mais ne l'ayant pas connu à l'époque, je suppose que je le trouve moins "extraordinaire" que la plupart des gens.
Let

le 01/09/2012
7
J'attendais beaucoup de SOTN et au final j'en garde un petit sentiment de déception. Alors oui le scénario est cool, oui le gameplay est au top, oui la musique est bien, les persos attachants, il y a du contenu et la 2D superbe pour le support. Alors pourquoi fus-je déçu me demanderez-vous ? Eh bien simplement car ce jeu bénéficie d'une telle aura et d'un tel "affect" de la part de ceux qui l'ont fait que je m'attendais à un titre grandiose et au final je l'ai trouvé très correct mais pas culte. Je suis peut être passé à côté au final ou le fait d'avoir fait des Castlevania plus récents auparavant fausse mon jugement mais j'assume.
Kirito-link

le 16/08/2012
10
Castlevania.. que dire de cette série mythique et unique. Des premiers épisodes très réussi au sublime lord of shadow, tout ou presque frole la perfection. Entre eux ce trouve SOTN, faut dire qu'un castlevania "RPG" me faisait un poil peur. Peur d'être raté et quel surprise, ce soft se classe directement deuxième dans mon top castlevania, boutant l'épisode 4 de la snes à la 3ème marche du podium.
Quel surprise de jouer un vampire, mais surtout quel mécanisme de jeu magistrale. Un gameplay fidèle à la saga le tout dans un monde presque ouvert. Bercé par une bande son à vendre son ame au compte Dracula en personne, on arpente avec fierté le château designé au petit oignon. Le principe des reliques et aussi une très bonne idée. J'ai vraiment adoré ce jeu du bout en bout à tel point que ma critique perd peu à peu de son sens ^^

Bref un chef d'oeuvre, je ne possède pas encore la version PSX mais malgré son prix prohibitif je vais le mettre dans ma liste "need" en second rang après suikoden 2.

Ce que j'ai vraiment adoré, kiffé, aimé

* l'originalité du titre
* l'OST
* être un vampire
* et tout le reste

Ce que j'ai pas aimé
* rien à déclarer...
* sauf la démarche un poil bizarre d'Alucard (mais c'est vraiment chipoter)
heavenly

le 22/10/2011
9
Un des meilleur castlevania jamais réalisé à mon sens, avec en plus l'apparition du héros le plus charismatique de la série !! Alucard forever !!
Donni

le 09/01/2011
Edité le 21/09/2013
9
Graphismes 2D, musiques fabuleuses, ambiance, gameplay qui rend vite addictif ...

A sa sortie je lui aurais mis 10/10. Mais quand des chef d'oeuvres comme A Link to the Past ne vieillissent pas d'un poil même au bout de 20 ans, Symphony of the Night a perdu depuis quelques petites plumes, passant d'un des meilleurs jeux de la planète à sa sortie, à "juste" une superbe expérience 2D aujourd'hui. Sa sera un 9/10 bien mérité. Pour de la PS1 ça reste du lourd.
A faire absolument pour ceux qui ne s'y sont jamais mis. Mais y'en a-t-il sur ce site ?
Ushiwaka

le 05/01/2011
Edité le 05/01/2011
7
Un bon hybride entre Super Metroid et les Castlevania classiques, si l'aspect RPG apporte un plus à la saga, notamment en terme de richesse, je ne peux m'empêcher de penser que cela ampute les combats d'une grande partie de leurs intérêts, moins fins que ceux de Richter dans Dracula X par exemple. Si l'aspect bourrin des affrontements normaux (faut voir la tronche des fight avec la Crissaegrim) est pardonnable, le jeu faisant place à l'exploration, ça ne l'est en revanche pas pour les boss, pour la plupart, simples et inintéressants, le comble pour un Castlevania.
Après côté esthétisme, musiques et level design, force est de reconnaître que c'est le quasi sans faute pour Konami, l'arrivée de Ayami Kojima au design est d'ailleurs, pour moi, l'une des meilleurs choses qui soit arrivé à la série.

Yahiko

le 06/11/2010
9
Je ne suis pas un grand fan des Castelvania, même si j’apprecie globalement a série. Mais pas d’autres choix que de m’incliner devant ce titre culte. je me suis laissé griser par ce jeu à l'ambiance sonore divine et au héros supra charismatique.
Gwimdor

le 07/09/2010
9
Un Castlevania mythique, j'ai pris énormément de plaisir dans cette aventure sombre mais très prenante. Le héros Alucard est d'une classe sans nom, les musiques sont très belles et épousent à merveille les différents moments du jeu.

En un mot, fabuleux !


59 active users (0 member, 59 guests, 0 anonymous member)
Legendra RPG V4.8 © Force 2020 - Legal Mention
Webmaster : Medion