bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Grandia II > Articles > Review
Voir aussi

Grandia II

crpg dc amerique
Grandia II
Double face
Qui ne se souvient pas du premier épisode sorti en 97 sur Saturn? (et plus tard sur Play dans une version française). Ce jeu était vraiment très réussi à tous les niveaux et connut un bon succès sur les deux machines. Trois ans et quelques plus tard sortit la suite tant attendue sur Dreamcast (et bientôt Play 2 et PC). Que vaut-il? Est-il à la hauteur du premier épisode en respectant ce qui en a fait la force?

Ryudooooo

Le scénario prend place dans un univers bien plus sombre que celui du premier épisode. Vous êtes Ryudo, une sorte de mercenaire qui réalise des missions pour gagner sa vie. Il vit en compagnie d'un aigle qui parle du nom de Skye, avec qui il partage tout.
Son dernier job en date consiste à escorter une jeune prêtresse, Elena, qui doit réaliser une cérémonie mystérieuse en compagnie d'autres religieuses de son âge. Après les avoir escortées jusqu'au lieu de la cérémonie, une grande tour peu chaleureuse, il attend dehors pendant que la cérémonie se déroule à l'intérieur. Mais il est soudainement alerté par des cris, et sans l'ombre d'une hésitation notre héros grimpe jusqu'au sommet. Là, la scène qui l'attend est horrible: la cérémonie a dérapé et seule Elena en est sortie vivante. Ryudo va vite comprendre que quelque chose se trame et qu'Elena en est peut-être la clé. Mais il est loin de se douter de tout ce qui l'attend...

Le début d'une quête où les croyances de chacun seront amenées à vaciller.
Grandia II
Grandia II
Grandia II

Plus sombre

Le principe du jeu reste fidèle à celui de son illustre prédécesseur. Ainsi, le jeu suit à la lettre le principe d'alternance de villages, des lieux et de scènes scénaristiques. Il garde aussi la linéarité avec une carte proposant juste des choix de lieux où aller, souvent imposés, tout comme l'équipe en fonction de l'histoire, nul choix possible. Mais la force du premier opus, c'était l'atmosphère dégagée, l'humour, la poésie. Le début du jeu se place sur la même ligne, avec de nombreux passages drôles et une naïveté voulue. Puis progressivement, les villages traversés se font plus sombres, les passages comiques s'estompent et une ambiance noire, adulte se met en place. Les villages permettent toujours les divers achats, récupération et déblocage de l'histoire au travers de dialogues clés. Mais quelques passages de grande poésie tragique sont bel et bien là.
L'autre force du jeu, c'était son système de combat ultra abouti, et ce deuxième opus va encore plus loin un concept incroyablement ingénieux.
Grandia II
Grandia II
Grandia II

Le système de combat au plus que parfait

Le système de combat reste similaire à celui du premier : il y a une barre d'action qui régit tout le monde et chaque personnage avance dessus, les trois vôtres et les ennemis. Lorsque l'un d'eux atteint le seuil de décision vous choisissez ce que vous allez lui faire faire. Son icône va encore avancer jusqu'au seuil d'action, qui correspond au moment où celle-ci sera déclenchée (moyennant parfois le déplacement si vous attaquez à l'autre bout de l'aire de combat). Le gros intérêt de ce système est que lorsque quelqu'un se prend un coup, il recule sur cette barre. D'où les différentes stratégies qui viennent avec, comme enchaîner l'ennemi le plus fort pour l'empêcher de jouer, essayer de prendre le main avant une action critique, etc. Ce système est probablement le plus dynamique meilleur qu'il m'ait été donné de voir dans un RPG au tour par tour.

A la fin des combats, vous gagnez des points d'expérience classiques mais aussi des "special points" et des "magic points", qui servent à appendre compétences et des magies via des objets que l'on peut assigner à nos personnages. Il faut bien choisir comment vous allez répartir ces objets sachant que des habilités comme le boost de points de vie au niveau max seront plus utiles aux combattants les plus faibles du groupe. Chacun pourra donc développer son équipe comme désiré.

Un système de jeu proche de la perfection.
Grandia II
Grandia II

Noriyuki Iwadare toujorus au sommet

Graphiquement on retrouve la même vue que dans le premier, c'est-à-dire assez éloignée des persos et qui permet de voir assez loin autour. Le style est toujours aussi fin et coloré mais la 3D a bien évidemment gagné en finesse, en beauté et c'est vraiment agréable à l'œil même si je lui préfère Skies of Arcadia à ce niveau sur le même support. Les villages traversés sont vraiment réussis et les personnages bien rendus lors de ces phases. Lors des combats on déplore malheureusement le vide des visages des personnages, il n'y a que les yeux comme détail sur leur visage, c'est assez étrange, surtout que les zooms sont nombreux. C'est un peu dommage mais bon, on finit par s'y faire. Ces combats sont vraiment très bien réalisés : ils sont dynamiques, bien animés, les magies et les coups spéciaux extrêmement bien rendus. Les magies sont réalisées par des séquences en images de synthèse incrustées et le mélange est au début déroutant, mais finalement magnifique.

Musicalement, le premier avait su marquer les esprits grâce à de magnifiques compositions signées Iwadare, j'attendais donc beaucoup de la bande-son de ce deuxième épisode. Les musiques collent vraiment bien aux situations et il y a de nombreux très beaux thèmes. On reconnaît parfaitement le style d'Iwadare, souvent assez mélancolique mais aussi très rock.

Le scénario est assez classique mais réserve un nombre de rebondissements ahurissants et est vraiment très accrocheur, avec une bonne critique de la croyance aveugle et de ses conséquences. Même si certains déploreront l'ambiance bien plus noire et le fait qu'il y ait moins d'humour que dans l'épisode précédent, on ne pourra pas trouver à redire sur la maîtrise générale. Le seul reproche qu'on pourrait formuler à l'encontre du jeu, c'est sa durée de vie revue nettement à la baisse, 30 heures suffiront pour en venir à bout alors que le premier épisode faisait plus de 45 heures. On eut aimé prolonger le plaisir, continuer à explorer le monde et profiter du système de combat.
Dans un style plus noir et mature que celui de son aîné, Grandia II s'impose lui aussi comme un grand classique qu'il faut absolument faire, avec ses personnages hauts en couleurs et son système de jeu incroyable.

10/01/2002
  • Un système de combat quasi parfait !
  • Système de skills
  • Ambiance
  • La meilleure musique triste (Despair and Hope) est à mon goût dans ce jeu
  • Un design très réussi
  • Un peu court comparé au premier opus
8.5

GRAPHICS 4.5/5
SOUND/MUSIC 4/5
STORY 4.5/5
LENGTH 4/5
GAMEPLAY 4.5/5
Grandia II > Commentaires :

Grandia II

8.5
8

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
voir aussi Commentaires pc [20] play2 [38] pstore [0]
37 commentaires sur Dreamcast
Popolon

le 12/03/2017
9
J'ai fini Grandia 2 sur Dreamcast en 65 heures, 63 sur ma console et les 2 dernières heures sur celle de mon beauf, car ma Dream a décidé de tirer sa révérence :'(

Grandia 2 sent bon le début des années 2000, avec ses scènes de pouvoirs magiques en anime et cette aventure rafraîchissante et colorée, qui s'assombrit tout de même pas mal dans son dernier quart. J'ai apprécié le côté "critique de la religion" assez présent dans les dialogues, ainsi que la gallerie de personnages, un chouïa clichés mais attachants (en particulier Mareg et Millenia).

La technique est bonne même si le jeu a un peu vieilli, la 3D est un peu taillée à la serpe mais on s'y fait vite. Les musiques sont très agréables et l'ergonomie très bonne. On retiendra aussi le système de combat, dynamique et prenant.

En définitive, Grandia 2 est un excellent jeu Dreamcast malgré son âge (déjà 17 ans !). Je recommande !
Urwen

le 10/02/2017
6

Une belle aventure sur Dreamcast. J'ai passé un bon moment sur Grandia 2, malgré un scénario un peu baclé. Je n'arrive pas a savoir si j'ai vraiment aimé ce joué pour ce qu'il est, ou simplement parce jetais content de jouer ce second volet sur DC....
La réalisation tient la route, même si, on est en droit d'attendre mieux sur cette plateforme. Les combats déjà bons sur le premier, prennent ici une autre dimension. C'est le point fort du soft. On enchaine les combats sans lassitude.
Un bon jeu, loin d'être inoubliable, mais qui a le mérite d'être très accessible.


vidok

le 25/05/2014
8
Très joliment réalisé, au système de combat parfait et à l’ambiance tellement agréable qu’il est difficile de lâcher la manette avant le générique de fin, Grandia II constitue l’une des plus grandes réussites de la Dreamcast. Sans pour autant égaler son ainé, il montre toute la maîtrise du Game Arts des années 2000. Peut-être un peu jeune sur la console pour offrir une performance technique du niveau d’un Skies of Arcadia, plus récent et mature dans son développement, il n’en demeure pas moins une valeur sûre du support de Sega. Certains lui reprocheront peut-être son côté dirigiste et son occasionnelle naïveté mais ne sont-ce pas des singularités des RPG japonais ? A bon entendeur.
kaf3

le 31/07/2013
8
Une aventure épique sur Dreamcast!!!
Yahiko

le 22/11/2010
6
GRandia 2 est un Rpg plutôt bien calibré reposant sur un système de combat hyper dynamique et vraiment intéressant. Le jeu reste tout de même une semi-déception du fait qu'il perde le côté magique et insouciant du premier.
Faizon

le 18/02/2010
7
La marque de fabrique des Grandia est là : un système de combat inventif, rapide et rythmé. Lequel compense sans trop de peine un scénario relativement convenu (mais pas inintéressant pour autant), une difficulté absolument absente, et accompagne divers éléments de qualité, certains personnages en tête, et une qualité technique qui était alors dans la moyenne haute des sorties de l'époque.
Bao

le 16/02/2010
8
Grandia II j'en ai que trois souvenirs vraiment persistants : un système de combat ultime, un univers super bien foutu et surtout Millenia . Un bon grand jeu !

Tompouce

le 20/01/2010
4
Ayant adoré le 1er épisode, je m'attendais à un grand jeu.
J'ai été quelque peu déçu. Pour moi le charme du 1er épisode n'est plus présent sur ce 2nd volet.
Certes le système de combat est bien travaillé (peut être même mieux que le 1er), mais cela ne suffit pas à mes yeux.
Le scénario n'est pas bon et les persos tous juste corrects.
Avis subjectif quand je vois les commentaires précédents; mais je n'ai pas accroché.
Shinji

le 28/12/2009
7
J'ai beaucoup aimé ce jeu sur Dreamcast, certes l'histoire est classique mais le duo féminin qui accompagne le héros est bien sympathique.

De plus le jeu peut s'appuyer sur un très bon système de combat qui donne envie d'xp en permanence

Bref que du bonheur
Yaone

le 28/10/2009
Edité le 11/01/2012
10
Je l'ai tellement adoré que je lui mets la note maximale sans hésitation (nostalgie quand tu nous tiens).
Le système de combat est génial, l'histoire excellente et les persos très attachants. Même l'OST est magnifique !
75 active users (0 member, 75 guests, 0 anonymous member)
Legendra RPG V4.8 © Force 2021 - Legal Mention
Webmaster : Medion