bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Ys Book I & II > Articles > Review

Ys Book I & II

comrpg pcecd amerique
Ys Book I & II
Chose hélas trop rare pour un RPG sur cette console, Ys Book 1 et 2 a été adapté aux États-Unis, et ce d'une bien belle façon, rendant ainsi le scénario accessible à (presque) tous.

Il y a très longtemps existait une contrée nommée Ys, réputée pour sa beauté. Protégée par deux grandes déesses et une caste de prêtres, la contrée d'Ys prospérait sous le règne de la Magie. A l'aide de la Perle Noire, l'artefact sacré a la source de toute énergie, les 6 prêtres créèrent le Cleria, magnifique métal qui amena la gloire suprême à Ys. C'est alors que des forces maléfiques s'y abattirent. Pensant que le Cleria était a la source du Mal, il fut enterré et, selon la légende, on éleva dans les cieux l'église sacrée de Solomon, afin d'éviter la destruction de la Perle Noire. Le temps passa, et la terre d'Ys sombra dans la déchéance, jusqu'à ce qu'un jour, on retrouva le Cleria, la paix et la prospérité qui avait disparu depuis des siècles revinrent alors. Mais l'histoire se répète, et a nouveau, une vague maléfique a surgit, ravivant dans les terres les vieilles légendes. C'est alors que vous débarquez, en la personne d'Adol, archétype du jeune héros téméraire classique mais très efficace à la Parn. Adol a entendu que se trouvait aux alentours de la ville ou il a débarqué, près de la grande tour de Darm, les 6 livres d'Ys, écrits il y a des siècles par les grands prêtres, qui renfermeraient le secret de ce monde perdu. La recherche des livres sacrés commence pour Adol, guidé par une mystérieuse jeune femme...
Ys Book I & II
Ys Book I & II

Comme l'indique le titre, Ys Book 1-2 contient deux jeux en un, deux jeux qui néanmoins se suivent directement et proposent un gameplay très proche l'un de l'autre. Action-Rpg dans les règles de l'art, Ys se distingue néanmoins par ses combats. Au premier coup d'oeil semblables a ceux d'un Zelda, une différence de taille propre a la série troublera le joueur non habitué. Au lieu d'avoir un bouton pour donner des coups d'épées, il faut, pour toucher un ennemi, lui rentrer dedans, au sens propre du terme. Pas de bouton d'attaque en somme, les dégâts se font en touchant l'ennemi. Tout en finesse, le petit Adol Christin! Je vous voir venir, sans y avoir joué, on peut en effet avoir des doutes sur la qualité de e système. Un a priori qui disparait très vite, car malgré leur simplicité, les combats sont rapides, dynamiques, et très efficaces. Le héros se déplace vite, et les monstres sont bien plus nombreux que dans la plupart des Action-Rpg (ils arrivent de partout ! ), ce qui oblige le joueur a rester en permanence concentré. La puissance de votre ennemi, votre niveau, et surtout l'axe par lequel vous attaquerez les monstres sera primordial pour déterminer a chaque contact lequel de vous ou vous adversaire subirez des dégâts. Seul petit bémol : les ennemis ne reculent que dans un sens, ce qui fait que si vous lancez une boule de feu dans le dos d'un monstre, il va reculer dans votre direction (!) Heureusement, ce type de situation reste rare et pas tellement gênant. Histoire de chipoter jusqu'au bout, on pourra regretter le fait que le personnage ne se déplace que sur 4 angles et non 8, mais vu la date de sortie du jeu, on peut difficilement en tenir compte. On aura droit bien sur a des combats contre des boss, souvent originaux et réussis, lors desquels une différence d'un ou deux niveaux pourra faire toute la différence.
Ys Book I & II
Ys Book I & II

On est un peu habitué dans la majeure partie des RPG de l'époque à un manque d'originalité flagrant au niveau des différents items. Là aussi Ys conforte sa position de titre avant gardiste en attribuant à Adol dispose une bonne quantité d'objets originaux, comme un masque permettant de voir des passages secrets, un artefact pour écouter des conversations derrière les murs, bref de multiples petits détails qu'on ne pourra qu'apprécier. La magie dans Ys 1 est caractérisée par des anneaux qui augmenteront vos caractéristiques dans un domaine précis, alors que dans le second volet on a droit a une petite palette bien sympathique de sortilèges, dont on retiendra surtout la "Magic of Transform" qui permet de se transformer en monstre et de ne pas être attaqué par eux, et même de leur parler. A vous la liberté de vous foutre de la gueule des monstres, qui vous parleront d'un certain Adol se baladant dans le coin ^_^. Ces petits détails, ce soin minutieux représentent parfaitement la qualité détenue dans ce petit joyau. Je rajouterai les bonnes idées par ci et par là, comme la possibilité d'accélérer la vitesse du jeu, ainsi que le fait qu'on reçoit des points d'expérience pour certaines actions comme sauver quelqu'un, trouver un objet important (petit clin d'oeil sans doute aux RPG sur table). Le jeu offre une difficulté équilibrée, qui évitera au joueur de se lasser.
Ys Book I & II
Ys Book I & II

Graphiquement, ce Ys n'est logiquement pas aussi beau que les plus beaux titres sortis bien des années après, mais le tout est réellement soigné et agréable à l'œil, et compte tenu de la date de sortie, c'est même impressionnant. Quand on sait qu'a l'époque les Action-Rpg se limitaient aux Zelda de la Nes et autres Wonderboy, on comprend soudainement l'impact qu'a pu avoir ce soft! La beauté d'Ys est due a plein de petits détails qui font toute la différence : présence de reflets a certains endroits, palette graphique bien exploitée, décorations sur les murs... Si Ys 1 manque un peu de variété dans les lieux visités, Ys 2 met la barre un cran au dessus, s'offrant même le luxe d'avoir des scrollings différentiels (!) à certains passages. Et que dire des séquences cinématiques ( cd-rom oblige, une révolution a l'époque ) dans un pur style jap' signé Aki Mito, des visages occupant la moitié de l'écran lors des dialogues importants, et j'en passe. Les sprites eux sont un peu petits ( mis à part les boss ) mais compensent leur animation passable (les monstres ont l'air de danser la samba ) par une très grande variété : les designeurs n'ont pas eu recours au classique " palette swapping" pour les monstres, offrant ainsi une belle variété de sprites! L'atmosphère générale s'écarte de la fantaisie classique pour prendre un ton plus religieux, à grand renfort de vieilles ruines, églises perdues et autres tours montant jusqu'au ciel.
Ys Book I & II
Ys Book I & II

Et non, je n'ai pas encore terminé mes éloges, car il reste un point que je n'ai pas encore abordé, et celui-ci est de taille. Difficile de parler de la bande son d'Ys Book 1&2 sans abuser de superlatifs. Bon je n'y vais pas par quatre chemins, C'EST UNE TUERIE !!! Ridiculisant sans aucun problème bon nombre d'OST de jeux "next-gen", elle fait tout simplement partie des meilleures jamais réalisées pour un jeu vidéo, tout genre confondu, point, et je crois que la personne qui viendra contredire cette idée n'est pas encore née (sinon si vous n'êtes pas d'accord écrivez moi un mail... ). Les mélodies sont extrêmement rythmées et surtout, génialement orchestrées. Le cd-rom est parfaitement exploité et chaque thème est joué par un vrai groupe, avec notamment des riffs à la guitare déments!! Dés les premiers minutes, on se prend une méchante claque "in the ears" qui durera jusqu'à la fin du jeu. Ys, c'est le genre de titre auquel on joue en tapant du pied par terre, ébloui par des thèmes dynamiques et entraînants tous plus réussis les uns que les autres. Face aux boss c'est l'apothéose! Cerise sur le gâteau, des voix sont présentes a chaque passage important, et, chose rarissime pour être mentionnée surtout pour un jeu de cette époque, la version anglaise est excellente (de vrais acteurs ont d'ailleurs étés engagés). Plaisant a jouer, Ys offre "seulement" une quinzaine d'heures de jeu, ce qui est bien mais pas top, un peu comme le diplôme du commissaire Biales. Affichant suffisamment de variété pour ne pas lasser le joueur, le jeu affichera de plus un scénario bon, mature, assez loin de l'ultra classique schéma "sauvez-une-princesse-cruche-prisonnière-du-DarkCastle".

Cette quête enchanteresse, se déroulant dans un univers réellement travaillé, rehaussée par une bande-son divine et un design de très bonne facture, ne peut qu'être très conseillée à tous les amateurs de RPG. Bien sur, objectivement, Ys a vieilli sur certains points si on le compare aux meilleurs Action-Rpg de la période 92-95(Seiken 2 et 3, Zelda 3, Story of Thor, Landstalker... ) et paraîtra moins profond que les titres que je viens de citer. Mais ce Ys est un précurseur, qui a marqué d'une empreinte indélébile le monde du RPG et du jeu vidéo en général. Les éléments apportés par le support cd-rom ( détails, voix, cinématiques, musiques ), possèdent une aura tout simplement intemporelle.
Ys Book I & II
Ys Book I & II
Ys est de ces jeux qui possèdent ce charme très rare, réservé aux titres de légende, qui parvient encore à accrocher le joueur, même sans que celui-ci ait connu une époque qui commence à se faire lointaine.Inutile de préciser que, si vous êtes passés à côté, il ne sera jamais trop tard pour s'y plonger...Un immense classique, qui devrait constituer un modèle à suivre pour bon nombre de développeurs.

??/??/????
  • Un des plus grands piliers du genre
  • Révolutionnaire compte tenu de l'époque
  • Gameplay addictif et intuitif
  • Le soin général apporté, bluffant
  • La bande-son magistrale
  • Les voix US quasi-parfaites
  • L'univers et l'ambiance
  • Animation moyenne
  • Durée de vie un peu faible
  • De trés légères failles dans la maniabilité
9

GRAPHICS 3.5/5
SOUND/MUSIC 5/5
STORY 4/5
LENGTH 3.5/5
GAMEPLAY 4/5
Ys Book I & II > Commentaires :

Ys Book I & II

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
voir aussi Commentaires psx16 [0] vc [0]
7 commentaires sur PC Engine CD
Kray7

le 20/07/2011
8
In Japan, on the console PCECD, the two first chapter of Ys ( I and II ) were not developed separately but in the unique compilation of reporting what was already for an japanese computer, as example NEC PC-88 or PC-98, ensure that were in the same company, ie NEC.
Thx.
Soulhouf

le 08/12/2010
Edité le 13/01/2014
7
J'ai testé et ai été horrifié par le remake PC, je m'attendais donc pas a grand chose de la version PCE.
Et pourtant, quelle surprise. Cette version de ces 2 jeux explosent le remake par tous les ports: graphismes old school plein de charme, gameplay au poil avec une gestion de collision impeccable, difficulté bien dosée, musiques de qualité et très peu de cut scènes et blabla inutile, juste ce qu'il faut.
Il est aussi intéressant de noter la transition entre le 1 et le 2. En effet on sent une continuité entre les 2: Ys2 commence la ou le premier se termine.
Les 2 softs additionnés restent assez courts mais juste ce qu'il faut. Je me serais ennuyé s'ils duraient plus longtemps.
Bien que le level design ne soit pas toujours au top, les personnages soient dénués d’intérêt, le soft reste agréable.
Bref, si vous devez essayer un jour les 2 premiers Ys, c';est cette version qu'il vous faut.
Rotka

le 14/04/2010
8
2 jeux toujours aussi excellent même aujourd'hui, avec un gameplay prenant et sans concession : les 2 jeux sont difficiles et les boss éprouvants.
Ma préférence va à Ys 1 qui reste encore aujourd'hui mon Ys préféré parmi ceux que j'ai pratiqué. Le 2 est pour sa part plus varié (notamment grâce aux magies) mais perd un peu de la spontanéité du premier opus.
eric
le 24/12/2009
10
Ah lala , la légende !!! Il faut jouer à tout les YS de la NEC PC Engine, ils sont magnifiques ! Le 4 a été traduit en anglais en plus (non officielement) sinon le 3 éxiste aussi en version US.
xybot
le 20/12/2008
9
super jeux et quelle musique j'y ai rejoue sur pc tout pareil que la nec
Benjimaru

le 30/08/2006
9
Un mythe a essayer!
biocide
le 20/02/2006
10
la version proposant les plus belle musique d'ys 1 et 2
57 active users (2 members, 55 guests, 0 anonymous member)
Online members: Dr. Bob, Sergio
Legendra RPG V4.8 © Force 2020 - Legal Mention
Webmaster : Medion