bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Zenonia > Articles > Review

Zenonia

arpg and europe
Zenonia
Touch me !
Symbole du J-RPG sur téléphone mobile, Zenonia a gagné de nombreuses récompenses lors de sa sortie sur iPhone. Un accueil mérité pour cet Action-RPG à l'ancienne qui exploite parfaitement les capacités des smartphones actuels, et n'a rien à envier aux titres sortis sur consoles portables.
Aujourd'hui porté sur Android, le jeu des coréens de Gamevil devrait convaincre sans mal les joueurs en recherche de RPG sur le support.

No Regret

Depuis des temps reculés, une guerre sans merci se livre entre les chevaliers saints et le clan du Dragon, sans qu'un vainqueur ne se dégage clairement. Alors que les démons tentent un assaut au sein même des territoires humains, le commandant Worlfred Dupre amène ses meilleures troupes afin de repousser la menace, ce qu'il réussit à bout de souffle au prix de pertes énormes. Quelle n'est pas alors sa surprise de trouver un innocent nouveau-né au sourire d'ange en plein champ de bataille, abandonné par le clan du dragon. Dupre décide alors de l'élever comme son fils dans un petit village, abandonnant ainsi sa position et contre les réticences de son entourage.
Quinze longues années se sont écoulées, le petit Regret est maintenant dans la force de l'age, mais sa vie paisible va basculer lorsque son père adoptif va rendre l'âme, sauvagement attaqué par un dragon en plein village.
Désormais rejeté, Regret décide de parcourir le royaume pour accomplir sa vengeance, mais aussi comprendre qui il est et d'où il vient.

Si le scénario ne vole pas bien haut et manque de réelles surprises, il a le mérite de proposer deux voies distinctes selon les choix que l'on effectue tout au long de l'aventure. De quoi assouvir ses rêves de devenir le gendre idéal de mémé ou le cancre de la cour de récré.
Les dialogues sont plein d'humour et les codes du RPG sont souvent tournés en dérision par un héros prenant pleinement conscience de son statut de personnage de jeu vidéo.
Zenonia
Zenonia
Zenonia

Chacun sa route

Dès le départ, et à l'instar de nombreux autres hack'n slash, le jeu nous invite à choisir une classe parmi trois choix distincts indépendants de l'alignement : paladin, guerrier ou assassin. Huit magies à apprendre, huit compétences passives selon un arbre de talent associé ; le choix n'est pas à prendre à la légère, même s'il faut bien reconnaitre que dans tous les cas on ne jouera que peu finement, aucune classe de magicien ou de tireur n'étant disponible. Les compétences s'acquièrent et s'améliorent au fil des niveaux, qui permettent également une amélioration de stats sur l'un des quatre critères qui définissent les aptitudes de Regret ainsi que l'équipement de meilleures armes et armures. Mais il ne faut pas déduire pour autant que Zenonia vient grossir les rangs de ces jeux bourrins et sans finesse... enfin, pas trop.
Si l'amélioration des compétences actives les rend plus efficaces, elles en deviennent aussi plus couteuses, consommant de plus en plus de points de magie. Il faut donc trouver un bon équilibre entre efficacité et consommation, d'autant que Regret doit manger régulièrement pour empêcher sa barre de points de magie de décroitre. Un héros de RPG qui a faim, ce n'est pas banal, mais Regret est également soumis à une charge maximale d'objets qu'il peut emporter sur lui avant de peiner. Et pour compliquer son long périple, Regret devra savoir composer avec un équipement qui se dégrade avec le temps, se mettre à la combinaison d'objets et s'adapter à l'heure de la journée pour trouver ses marchands préférés.
Un vaste programme.
Zenonia
Zenonia
Zenonia

BIM BAM BOOM

Ok, je vous ai vendu du rêve, l'eldorado du hack'n slash moderne, le Francis Lalanne du RPG : un jeu un peu fin et technique au travers des différentes possibilités du gameplay. Mais pour être tout à fait honnête, une fois dans les donjons - de plus en plus longs - le jeu reprend la célèbre formule du "je tape, je cogne, je frappe" inhérente au genre, avec une succession d'ennemis à vaincre dans des donjons de plus en plus sinueux, peu avares en puzzles parfois assez complexes. Le point d'orgue de chaque exploration consiste bien sur en un affrontement sanglant contre le boss du coin, qui nécessite technique et dextérité, ce qui contraste avec le long cheminement l'ayant précédé. Problème, le pad virtuel peu maniable ne permet pas d'exploiter parfaitement les déplacements et glissades de Regret, mais que les joueurs du niveau de ma grand mère se rassurent, le game over n'existe pas, et les objets de résurrection automatique sont plutôt bon marché.
Pour pouvoir subvenir à ses besoins, rien de mieux que de remplir quelques quêtes dans les environs, qui consistent la majorité du temps à vaincre quelques ennemis dans les environs ou à faire le livreur pour la petite grand-mère du village en manque de suppositoire. Héroïque, on vous dit.

Un gameplay très complet qui devrait convaincre tous ceux qui ne sont pas rebutés par le côté répétitif du genre.
Zenonia
Zenonia
Zenonia

Comme au bon vieux temps

Issu du téléphone mobile, Zenonia étonne par la qualité et la finesse de sa 2D, colorée et chatoyante. L'animation est elle plutôt correcte, même si elle manque de fluidité par moment et que quelques ralentissements se font sentir. Un rendu qui évoque le bon vieux temps des RPG 16/32 bits, et fera remonter de beaux souvenirs aux anciens.
Le constat est un peu moins réjouissant du côté de la bande-son, qui propose certes des thèmes de qualité, mais manque singulièrement de diversité et de renouvellement. Pour compléter cette petite liste de points noirs, il est à noter que l'ergonomie des menus n'est pas des plus intuitives ni agréable.

Mais tout ceci ne doit pas entacher un tableau très convaincant qui permet au jeu de se placer en tête de peloton sur téléphone mobile, et qui occupera de quinze à quarante heures, selon les envies de chacun, sachant que les séances de leveling prennent une place prépondérante.
Zenonia
Zenonia
Zenonia
Loin de révolutionner le genre, Zenonia est un bon petit hack'n slash sans prétention qui saura charmer par sa 2D léchée et son contenu plutôt conséquent et soigné. Un titre qui sent bon la nostalgie, dont il serait dommage de se priver avec son prix réduit malgré une lassitude qui peut vite s'installer.
Amateurs de RPG pour les transports ou le petit coin, laissez-vous tenter, vous ne le Regret-terez pas !

25/07/2011
  • Jolie 2D
  • Contenu riche
  • Humour
  • Répétitif
  • Maniabilité et ergonomie pas toujours au top
6.5

GRAPHICS 3.5/5
SOUND/MUSIC 3/5
STORY 3.5/5
LENGTH 3.5/5
GAMEPLAY 3.5/5
Zenonia > Commentaires :

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
0 commentaire
Aucun commentaire

Zenonia

commentaires

and [3] dsiw [0] ios [2] mob [0] pstore [1]

50 active users (0 member, 50 guests, 0 anonymous member)
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2020 - Legal Mention
Webmaster : Medion