bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Mass Effect 3 > Game details

Mass Effect 3

General Info

System : pc

Type : shoot

Player(s) : 1

Belong to group(s) : Mass Effect

Also on : play3 pstore wiiu xb360


Developer(s) : BioWare

Chara-designer(s) : ???

Composer(s) : Christopher Lennertz, Clint Mansell, Sam Hulick, Sascha Dikiciyan , Cris Velasco

Remaked/ported in show_hide
8
9
Classé Top#99 Legendra
Dans le top 10 de 16 members
51 members completed it (Average time: 32h)
41 members own it
2 members y jouent

amerique 06/03/2012

Publisher : Electronic Arts

europe 08/03/2012 (in French)

Publisher : Electronic Arts

Mass Effect 3 > Commentaires :

Mass Effect 3

8
9

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
voir aussi Commentaires play3 [6] pstore [0] wiiu [0] xb360 [15]
9 commentaires sur PC
Elekami

le 07/09/2015
8_5

Mass Effect 3 avait la lourde tâche de clore l’une des principales séries de jeux vidéo de la 7ème génération. Pour cela, BioWare disposait de grandes ambitions, en partie freinées par les impératifs d’Electronic Artsqui, depuis le premier opus, avait fait l’acquisition du studio canadien… Quoiqu’il en soit, il est clair que ME3 mise davantage sur l’action pure que son ainé. Mais il parvient aussi à tirer son épingle du jeu là oùME2 échouait partiellement : les missions sont plus variées, et souvent plus spectaculaires, parfois même carrément épiques. À l’instar du premier ME, on peut se mettre à découvert plus facilement, et se réfugier constamment à l’abri n’est plus une obligation de tous les instants. Les téméraires tenteront d’user du corps-à-corps, grisant (mais un peu cheaté…). Mise à part une mission énigmatique où on… tire sur des cubes, il n’y a pas grand chose à redire sur les missions du jeu, franchement dynamiques. le contenu annexe est par contre moins passionnant que dans le précédent volet, avec un scénario beaucoup moins appuyé pour celui-ci. Le scan des planètes se fait maintenant directement sur la map de la galaxie, simplifiant donc le système du 2, mais ne le rendant pas plus intéressant pour autant. Mass Effect 3simplifie encore plus l’évolution des personnages et les améliorations possibles. Tout est fait pour rendre les fonctionnalités du jeu à la fois efficaces et accessibles, ce qui pourra déplaire aux fans de la première heure, mais persiste finalement dans une continuité relativement logique après le second jeu. L’action est en outre plus « cloisonnée » : la seule vraie ville à visiter est la Citadelle, qui est encore une fois fragmentée et pas des plus agréables à parcourir, surtout quand on repense au premier Mass Effect. Plus dommage encore, on note tout de même un nombre nettement diminué de personnages à qui vraiment parler (je ne parle pas que d’une ligne de dialogue, là), et donc de choix à effectuer. Même si c’est sympathique de pouvoir régulièrement intervenir dans des discussions entre deux protagonistes pour donner son avis, ça reste en général plutôt léger… Les Volus et les Elcors auxquels on peut directement s’adresser, par exemple, se font très rares. Pour finir, les piratages (de documents, de coffres, de portes…) qui étaient présents sous différentes formes dans les premiers jeux disparaissent.

De là à dire que tous ces points énoncés sont forcément des défauts… Non, pas forcément : ceci dépend uniquement de l’appréciation du joueur et de ses attentes. Après, il est indéniable que Mass Effect 3 a continué à simplifier la série sur plusieurs plans. Tout n’est pas parti pour autant, et les romances, notamment, sont toujours possibles, y compris avec des personnages qui ne font plus partie de notre équipage. Équipage, d’ailleurs, moins vaste que dans Mass Effect 2, et qui peut même se retrouver en nombre très limité selon certains choix faits depuis le début de la trilogie… Vous l’aurez compris : ME3 joue beaucoup du spectacle et de son sens de la mise en scène pour tenter de proposer un final à la hauteur, soutenu entre autres par une bande-son d’exception, plaçant la barre probablement encore plus haute que Mass Effect 1 & 2.. Globalement, le gameplay tient la route, avec des armes plus nombreuses, des pouvoirs à améliorer, etc… Mais il fallait aussi un script au niveau. Honnêtement, l’histoire principale fait – de façon générale – mieux que celle du 2 qui stagnait un peu. On passe par un peu tous les états, avec de l’explosif, du posé, des révélations… La guerre est bien retranscrite, et nous permet de voir des planètes décrépir sous les batailles imposées par les puissants Moissonneurs, ennemis principaux de l’équipage du Normandy. Les missions nous permettent d’ailleurs de rassembler un maximum de forces, en provenance de toutes les races possibles, au profit de l’assaut final. Le nombre d’unités que l’on rassemblera a donc une petite influence sur la fin du jeu. Une fin qui a engendré de nombreux débats… Avec Mass Effect Trilogy, on profite (heureusement !) de la fin améliorée « Extended Cut ». Un final qui reste contesté, que certains adorent et d’autres détestent. Mais ce n’est pas ça qui doit nous faire oublier que Mass Effect est une grande saga, dont les trois opus originaux devraient être un exemple pour ceux qui auront l’audace, à leur tour, de créer un RPG de science-fiction aussi ambitieux que ceux-là.


GreyEsper

le 21/04/2014
Edité le 22/04/2014
9_5

Une très bonne conclusion pour l'une des meilleures séries dans le monde vidéoludique. La dernière aventure de Shepard et de ses compagnons est une vraie réussite sur quasiment tous les plans. En ce qui me concerne, ME3 est meilleur que ME2, et meilleur que ME1 sur certains points.

Je ne vais pas m'attarder sur les divers aspects du jeu, car rien n'a pas vraiment évolué depuis ME2. Graphiquement rien n'a vraiment changé entre ME2 et ME3 (pas de réelle évolution en ce qui me concerne), le gameplay reste un mélange de RPG et de TPS dont les mécaniques diffèrent très peu comparé aux autres opus, etc. J'aimerai tout de même saluer la travail de Sam Hulick et des autres compositeurs qui nous ont livré une très bonne OST (probablement la meilleure de la saga).

J'aimerais pour finir encore dire un mot sur la fin du jeu sans trop spoiler. La fin du jeu ne m'a pas satisfaite: non pas qu'elle soit naze ou qu'il n'y ait que 4 fins possibles, mais parce que le fameux objectif des Moissonneurs ne rime à rien. Je m'attendais à quelque chose de moins classique de la part de Bioware, quelque chose de plus recherché en ce qui concerne l'existence des Moissonneurs.

Et pourtant, je ne suis pas déçu du voyage. Après 150 heures de jeu consacré à ME1/ME2/ME3, je me suis attaché à l'équipage du Normandy. J'ai adoré sillonné l'espace pour en découvrir plus sur cet univers riche et fascinant que nous a offert Bioware. J'ai vraiment eu l'impression de faire parti de l'aventure et c'est là toute la force de cette saga. La fin de ME3 m'a laissé sur ma faim, mais tout le reste m'a comblé: personnages haut en couleur, scénario intéressant, univers riche et cohérent, gameplay dynamique... Un BGE qu'il se faut de faire, tout simplement.


Faizon

le 19/05/2013
9
Très belle conclusion pour la saga, cohérente et fort bien menée, avec une densité ludique et narrative d'une magnifique ampleur, et une qualité d'écriture et de construction qui semble supérieure à celle du second volet. Une façon très réussie de clore la trilogie, avec même quelques choix audacieux au passage.
Azharh

le 20/07/2012
10
Mass Effect 3 est la conclusion que l'on attendait pour cette fantastique saga qui est, à mon sens, une des plus grandes réussites de Bioware.

Mass Effect 1 m'avait ébloui avec un background profond et soigné, une ambiance exceptionnelle, un gameplay très sympathique, renouvelant un genre A-RPG sur lequel beaucoup se cassent les dents...

Mass Effect 2 m'avait plongé dans l'aspect complexe des relations galactiques, et notamment la dualité humaine Alliance/Cerberus.

Mass Effect 3 nous plonge au coeur d'un conflit galactique qui couvait depuis le premier volet... Pour se terminer sur un final que j'ai trouvé, même avant l'Extended Cut, très original et concluant la saga à merveille. Il est vrai cependant que cette fin avait un goût d'inachevé, et il faut tout de même saluer l'effort de Bioware, qui a enrichi la fin d'un DLC gratuit, qui pourrait se présenter comme un Epilogue, pour ne pas quitter nos héros trop brutalement... avoir quelques nouvelles quoi

Les éléments à retenir pour ce volet sont :

* Un background galactique toujours très riche et présent
* Une sensation - encore plus important que pour ME2 - que nos choix des épisodes précédents impactent le jeu
* Des alliés récurrents toujours aussi séduisants
* Une OST somptueuse et immersive
* Des décors magnifiques (même si souvent apocalyptiques)
* Une mise en scène pour les cinématiques-clé très émouvante

Ajouter (grand classique d'EA) un mode multijoueur collaboratif sympa (même si loin d'être passionnant).

Bref, encore une réussite de Bioware pour une saga qui se présente comme exemplaire... En espérant que l'éditeur continue sur sa lancée pour les jeux qui suivront, de cette licence ou d'autres... Et en espérant aussi que cela donne des idées à d'autres développeurs... ^^
grikarfyn

le 24/04/2012
Edité le 24/04/2012
8
Je ne fais pas partie de ceux qui trouvent la fin moisie, au contraire elle m'a satisfait. Comme ça c'est dit ^^.

Conclusion superbe pour cette trilogie SF maîtrisée de bout en bout. Si l'orientation action de ME2 m'avait un peu lassé ici elle se justifie complètement en offrant rythme et implication totale aux joueurs qui parviendront à s'immiscer dans cet univers d'une très grande richesse et aux personnages complexes.

Techniquement bon mais toujours perfectible, ambiance au top, gameplay bien huilé quoiqu'un peu lent, il ne manque finalement qu'un peu plus de touche RPG (à la ME1). Le reste étant tout de même de très haut niveau pour une expérience que je conseille fortement.
Petrus

le 23/03/2012
Edité le 23/03/2012
8
Bon ben voilà c’est fini !

Il est toujours difficile de parvenir à la fin d’une telle saga, de se dire qu’on ne retrouvera plus Sheppard et ses compagnons dans leur lutte homérique contre les Moissonneurs… mais que ce fût bon !

Contrairement à d’autres, j’ai été pris dès les premières minutes du jeu (le simple fait de revoir Shepard et le Normandy et c’était reparti), même s’il est clair que le jeu monte en puissance jusqu’à un final dantesque. Attention je ne parle pas ici de la fin en elle-même, qui est ridicule. Il est difficile d’en parler sans spoiler mais sachez qu’elle balaye d’un revers de main tout ce que vous avez pu accomplir dans les 3 jeux ainsi que le fondement même du jeu (vos choix qui affecte votre univers, vos options et vos fins). En gros, les joueurs s’attendaient à une fin à la Mass Effect 2 (en plus élaboré, on arrivait quand même à la conclusion de la saga), ils en ont eu une à la Deus Ex. Elle est également limite mensongère : rappelez vous le plan initié par une conscience supérieure que vous ne pourriez jamais espérer comprendre, c’est du moins ce que prétendais les moissonneurs au cours de nos brefs échanges précédents, ben il est expliqué en 30 secondes et se paie même le luxe d’être contredit à plusieurs reprises selon vos choix de jeu). A ce titre, un scénario « alternatif » circule sur le net, réel ou fake, il est en tout cas beaucoup plus crédible et conforme à l’esprit de la saga, dès lors pourquoi ? (un petit syndrome Dragon Age 2 avec un temps de développement insuffisant ? si c’est le cas Bioware, que j’adore au demeurant, est sur une pente glissante, déjà que leur politique de DLC est loin de faire l’unanimité…).

Hormis ce gros point noir, on retrouve tout ce qui avais fais la force de Mass Effect, un background énorme et cohérent (même s’il commence à être familier), des choix plus cornéliens que jamais, quelques scènes de bravoures inoubliables, un système de combat perfectible (le système sprint/se mettre à couvert, insupportable dès que l’on essaie de se replier) mais fun, une direction artistique et des personnages toujours au top (bien que les nouveaux venus soient clairement un ton en dessous : Vega, Cortez…).

Bref, même si je fais partie des légions de joueurs qui ont été plus que déçus par la fin d’autant que c’est encore frais, ce Mass Effect 3 reste quand même un grand jeu qui vient clôturer (maladroitement) une immense saga !
Luckra

le 18/03/2012
8
Mass Effect 3 vient conclure la saga SF de Bioware.

Graphiquement, on retrouve le même moteur que ME2. Si la DA, l'ambiance visuelle et la mise en scène sont toujours au top. Les animations commencent à vieillir et certaines textures sont tout bonnement immondes. Dommage dans certaines cutscenes mais rien de gravissime cependant.
Musicalement, la quasi-totalité des thèmes sont repris de ME1 et 2. Les seuls morceaux nouveaux (de Clint Mansell assurément), tous piano et violons sortis, cherchent à nous faire tirer des larmes. Manque de pot, l'essai reste surtout pathétique.
Contrairement à ME2, ME3 se concentre sur le scénario au détriment des personnages. Et les amateurs de bonne SF qui explosent de partout et de combats épiques vont être servis. Trois nouveaux PNJ et 2 nouveaux compagnons (dont le plus intéressant est en DLC, bravo) viendront gonfler le casting de ME1 et 2 combinés. Tout le jeu est une conclusion de la saga, chaque quête annexe ou principale viendra conclure l'histoire d'un personnage de la saga. Dommage que plusieurs passages débordent de pathos à en vomir. Que ce soit le début du jeu, les retrouvailles avec certains personnages ou un passage à la fin, l'audience visée est claire et je n'en fait pas partie.
La fin est convenue, grand spectacle, bien orchestrée et dans l'ensemble attendue. Je ne comprends pas vraiment pourquoi elle a fait tant de vagues sur le net mais après ça, je n'ai pas envie de suite directe ou de DLC pourris.
Le gameplay est un c/c de ME2, mêmes combats, mêmes compétences, ennemis aux 3/4 déjà vus dans les épisodes précédents. On est en terrain connu, c'est efficace.

ME3 est une bonne conclusion à la saga de Bioware, sans surprises mais efficace. Avec un net focus sur le scénario, pas forcément intéressant ni original mais extrêmement bien mis en scène, j'ai largement préféré ME2 qui nous présentait plutôt un casting coloré.
Ds108j

le 18/03/2012
Edité le 18/03/2012
10

Bon....

Tout le monde disait qu'il était dans la lignée du 2 que j'avais moyennement apprécié. Et bien je trouve que le scénario, voir shepard fragile, les musiques, certains combats, l'avenir des compagnons, tout ça me permet de lui donner cette note, car pour moi, c'est une fin épique à une trilogie épique.


Riskbreaker

le 13/03/2012
Edité le 01/06/2013
8_5
Mass Effect 3 partait mal. Très mal.
Les deux premières heures nous plongent au beau milieu des pires clichés qu’il soit. Dialogues sommaires, inintéressants, mise en scène moyenne, apparition du gamin sur fond de violons et piano et gros problèmes graphiques (lumières et aspect carton-pâte horrible).

Heureusement, petit à petit, le jeu gagne en crédibilité. On retrouve des missions tirées du gameplay de Mass Effect 2, donc très bourrins, mais efficaces et fun. La narration reprend ses lettres de noblesse, on retrouve petit à petit ce qui faisait le charme du premier et deuxième opus et on commence à rentrer dans l’histoire et les enjeux globaux.

Et puis… passé la dizaine d’heures et le passage sur Tuchanka, le soft prend une tout autre tournure à mon sens. Les missions gagnent en intensité et en originalité et on commence à s’en prendre plein la gueule à chaque nouvel atterrissage. Mention spéciale à toute la partie sur les Geths, sidérante du début à la fin. De même sur la planète des Asari comme tout le passage ciblant Cerberus. C’est riche en rebondissements, en émotions et on lâche difficilement le clavier.
Quant à la fin, je conçois qu’elle fasse jaser sur le net. On a droit à une sortie ouverte laissant place à l’interprétation et à la satisfaction personnelle selon nos idées. Très bonne idée pour terminer une série de SF mais qui convient forcément très mal à tous les joueurs demandant un finish concret et riche en explosions. Cependant, j’ai terminé le jeu avec le sourire sans me dire que la série est gâchée, bien au contraire. Elle se termine de la meilleure manière qu’il soit, sans trop tomber dans la facilité, sans trop en faire. Une fin… fine.

Techniquement, le moteur de Mass Effect 3 commence à accuser le coup. Textures au premier plan cradingues (vêtements, sol, craquelures, etc), wallpapers de fond pas toujours de bonne qualité et quelques effets de particules relativement moches.
Cela dit, la pâte graphique est telle qu’il arrive à nous surprendre et nous décrocher la mâchoire sur bien des panoramas. Les graphistes ont vraiment tout donné pour cet épisode et tant au niveau de la variété des environnements que de la touche finale, on en prend vraiment plein la tête. Mass Effect 3 est donc… beau, oui.
Reste cette OST, mi-figue, mi-raisin, alternant entre la qualité sonore de ME1 et ME2 et quelques nouvelles compositions très hollywoodiennes (merci Clint Mansell) visant à nous tirer quelques larmes. Complètement raté au début de l’aventure, l’OST s’intègre finalement parfaitement au jeu et arrive à nous procurer de bonnes doses d’émotions en fin d’aventure.

Au final, Mass Effect 3 m’a ravi. Un vrai bon jeu pour terminer une trilogie majeure du jeu vidéo. Un titre dont j’étais très craintif, m’imaginant les pires scénarios et bourdes à la Dragon Age 2, mais non. Bioware a réussi à se démarquer une fois de plus et nous fournit un titre de qualité, tant au niveau narratif que visuel. On en sort convaincu et rassasié. Pour moi, le meilleur de la série, un titre que j’aurai du mal à oublier.
49 active users (0 member, 49 guests, 0 anonymous member)
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2019 - Legal Mention
Webmaster : Medion