bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

The Elder Scrolls V: Skyrim > Commentaires :

The Elder Scrolls V: Skyrim

9.5
9

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
voir aussi Commentaires pc [6] play3 [9] xla [0]
8 commentaires sur Xbox 360
Yahiko

le 17/01/2015
8
Après un an demi et 120 heures je boucle donc Skyrim, mon premier Elder Scrolls et aussi un de mes premiers Rpg occidental, mon expérience en la matière frôlant le néant. Difficile de parler de ce jeu et de mon expérience, tant je suis passé par tous les états au cours de ma partie.

J'ai d'abord eu du mal à me faire au gameplay, rigide, mou du bulbe et répétitif, avant de me laisser embarquer par l'univers, son esthétique et la grisante sensation de liberté qu'il nous offre. Oui c'était chouette. Aller ou je veux, quand je veux, explorer ce que je veux, et faire ce que je veux dans le timing que je veux. Grisant à m'en laisser aller à vouloir tout faire, tout voir, la moindre quête, la moindre grotte. Et puis ça a finit par m'étouffer. Le menu de quêtes ne désemplit jamais, les 3/4 sont inutiles et n'apportent rien. Les grottes se ressemblent toutes et ce qu'on y fait aussi. Taper des Draugr et des squelettes à tour de bras pour ouvrir un coffre en bout de course, encore et toujours. Saturation accentuée à ce moment là de ma partie par le choix de combattre à l'épée au corps, et c'est nul !

Et après une pause salvatrice de quelques mois, j'ai repris en jouant différemment. Avec un build d'assassin, furtif, qui engage les combats à l'arc et qui tranche des gorges à la dague en surprenant ses ennemis. Vachement plus sympa même si la furtivité apporte son lot de situations wtf. Je n'attendais pas de Skyrim qu'il m'offre les sensations d'infiltration d'un Metal Gear ou d'un Dishonored, mais c'est assez ubuesque voir deux bandits abandonner votre recherche deux minutes après que vous ayez snipé leur camarade et reprendre tranquillement leur conversation au dessus du corps encore chaud et ensanglanté du défunt. Mais ça reste malgré tout bien plus intéressant que de se battre à l'épée.

Surtout, j'ai arrêté de m'éparpiller dans les quêtes inutiles et je me suis concentré sur les guildes, que j'ai toutes finies. Et le jeu devient également nettement plus intéressant : les missions sont plus variées, les situations aussi, on rencontre enfin des personnages intéressants et chaque guilde enrichit à sa manière un background général d'une incroyable richesse. Et en prenant la peine de la jouer un minimum Roleplay, on se donne les moyens de découvrir la riche cohérence de Bordeciel.

Malgré pas mal d'écueils sur toute la partie "jeu", des phases d'ennui certain pour toutes les petites annexes, et une certaine frustration à me freiner dans l'exploration pour ne pas laisser la redondance s'installer, j'ai fini par apprécier Skyrim. La richesse du jeu, l'ambiance planante, la liberté absolue et l'esthétique globale du soft ont eu raison de moi. Sans quoi, n'étant pas maso, je n'y aurais pas passé autant de temps. Malgré tout ce n'est pas ma came préférée et j'attends de Bethesda des améliorations sur tout l'aspect jeu avant de me plonger dans un éventuel futur épisode offline.
Mikaya

le 06/05/2013
Edité le 06/05/2013
10
Après 95h d'une pure aventure j'ai enfin finis Skyrim... Et j'ai presque un pincement au cœur tellement l'aventure à été fantastique mais que le final de la story principale est pauvret j'ai finis toutes les grandes campagnes annexes et changé mon full set de barbare à épée à 2 mains pour celui d'un assassin sur la fin !! C'est ça qui est génial dans ce jeu, il y'a une variété pas possible dans la façon de jouer qui permet d'éviter l'ennui !
Bon, ça ne m'aura pas empêcher de faire une grosse pause de presque un an avant d'en voir le bout, mais ce élder scroll, le seul que j'ai fait, me laissera une empreinte indélébile dans ma vie de joueur

Une petite review à venir maintenant :P
Chipstouille

le 01/05/2013
Edité le 01/06/2013
10
Après avoir passé des heures sur Oblivion et Fallout 3, j'ai volontairement laissé la première année aux impatients pour essuyer les plâtres. Bethesda est incapable de finir un jeu, c'est désastreux. Et même, 1 an plus tard, le studio n'a pas été foutu de corriger un plantage systématique du jeu dans l'une des quêtes de guilde... (il faut désactiver la fonction autosave, activée par défaut pourtant, pour pouvoir s'en sortir). Bref, passons, les fans sont là et documentent les moyens de contourner tout cela, un grand merci à eux, la première année a quand même du filtrer pas mal de ces petites choses épouvantables.

Le résutlat est bien là. Skyrim est un grand jeu, un Oblivion sans ses défauts, avec de vrais dialogues, un système de combat un peu plus dynamique, on a viré des trucs pourris (les items qui s'usent et qu'il faut passer son temps à forger, bien content que ça ait disparu), amélioré d'autres (l'alchimie et la magie!). Ce coup-ci les quêtes offrent une variété bienvenue, de même que les lieux à visiter. Il y a un vrai effort au niveau du level design, on a même droit à quelques énigmes plutôt sympa...

Malgré quelques écueils, j'ai adoré. Moi qui redoutait une redondance avec Oblivion, j'ai été plus qu'agréablement surpris. Quel dommage que le studio s'égare aujourd'hui dans un épisode Online... Alors que la franchise ne s'y prête pas du tout
Zio

le 17/08/2012
9
Encore un grand jeu que ce cinquième épisode des elder scrolls. Malgré ses nombreux bug et une montée en puissance de son avatar très rapide une fois les bons talents augmentés, il reste un grand rpg
SenkiDala

le 15/05/2012
7
Je n'aime pas beaucoup les Elder Scrolls, je le dit direct.

Alors oui l'univers est génial, immense, et joli, mais pour un jeu qui se veut immersif, il y a trop d'erreurs qui coupent l'immersion.

Exemple banal (il arrive des trucs comme ça 3 fois par heure de jeu, sur 100h imaginez le délire...):

Pour une mission je doit tuer la femme d'un mec, je rentre chez eux, tue la femme le mec la défend mais échoue, je ne le tue pas (la flemme) et repart finir ma quête. 2 minutes plus tard je reviens dans la maison, et là le mec me salut "comment allez vous, Héros?". Super. Vive l'immersion.

Et c'est comme ça TOUT LE TEMPS, à TOUT BOUT DE CHAMPS. Alors je sais on va me dire "nan mais t'es con t'as vu comme c'est vaste", bah ouais super mais si c'est vaste et pas immersif à cause de conneries comme ça, super. ^^" Je préfère un jeu à l'ère plus réduite, mais qui propose une meilleure immersion.

Bon a coté de ça il y a un jeu ARCHI RICHE, blindé d'items, de trucs à faire, de quêtes partout, c'est super super vaste, et l'univers est magnifique et l'ambiance géniale.

Le jeu sans ses erreurs qui faussent l'immersion je lui metait un 4,5 facile, voir même un 5, mais pour le coup je peux pas dépasser les 3,5 sur 5, ce qui donne 7/10, ça reste quand même très bon.
Wave

le 17/03/2012
10
L'un des meilleurs jeux de sa génération. Immense et dotés de possibilités pratiquement infinies, le nombre incalculable d'heures passées sur ce chef-d’œuvre ne cesse d'augmenter tandis que l'engouement reste toujours aussi fort. Peu de titres peuvent réellement s'en vanter!
Nettement supérieur à Oblivion, pourtant déjà culte, Skyrim est vraiment LE jeu à posséder.
Alban

le 18/02/2012
9
Tout simplement un jeu énorme, dans tous les sens du terme. Une carte très grande et profonde (mais pas trop, ce qui donne une impression de liberté sans donner une impression de passer son temps à se balader de point en point). De multiples petits scénarios (de quêtes, de factions, de personnages, ... ) travaillés et soignés. Une possibilité de développement de personnage toujours aussi vaste (comme la plupart des opus de la série Elder Scroll). Et on se perd à trainer de quêtes en quêtes, un vrai plaisir.
Donni

le 08/01/2011
Edité le 08/01/2011
Aaargghhh !! le 11/11/2011, c'est trop long pour attendre !!
70 active users (0 member, 70 guests, 0 anonymous member)
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2019 - Legal Mention
Webmaster : Medion