bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Tales of Xillia 2 > Articles > Review

Tales of Xillia 2

crpg play3 japon
Tales of Xillia 2
La roue du temps
Fort d'un succès indéniable l'année dernière, Tales of Xillia confirmait la popularité de la saga sur le sol nippon et il n'en fallait pas plus pour que Namco Bandai décide d'une suite directe, comme de prestigieuses licences s'amusent à le faire de plus en plus. Mais avec un développement d'à peine un an, n'est-il pas présomptueux de la part du studio de penser que les joueurs repasseront à la caisse sans sentir le mauvais coup ?

Canaan

Peu de temps après les évènements de Xillia premier du nom, nous nous retrouvons en compagnie d'un jeune homme du nom de Ludger Will Kresnik qui termine une brève formation avant de prendre son poste de travail au train de Trigraph. Jusqu'à présent, il dépendait énormément de son frère Julius, mais il est temps pour lui d'assurer ses propres responsabilités.
Malheureusement, le jour où Ludger entre en poste est celui choisi par un groupe terroriste pour attaquer le train. Au milieu de l'horrible massacre se déroulant sous ses yeux, il va faire la connaissance d'une passagère un peu spéciale : Elle Mel Mata. Cette jeune fille de huit ans a du fuir sa maison pendant que son père - qui se sacrifiait pour la protéger - lui demandait de s'intéresser au monde de Canaan où elle pourrait trouver des réponses. C'est ainsi qu'il lui légua une montre au pouvoir mystérieux.
Dans le train, Ludger pourra compter sur le soutien d'un autre individu, le docteur Jude Mathis (le héros du premier épisode), pour tenter de sauver le maximum de personnes. Mais ce petit groupe va vite déchanter lorsqu'il se rendra compte que le principal responsable de ce carnage n'est autre que Julius, le frère de Ludger. De l'incompréhension à la hâte Ludger doit faire face lorsque la montre qu'avait Elle s'active et que tout le monde se retrouve au même endroit, mais dans un monde différent. C'est ainsi que nos héros vont découvrir qu'une anomalie temporelle est en cause et que ses conséquences peuvent être dramatiques. De retour au monde réel, des interrogations plein la tête, Ludger va endosser la dette colossale de 20 millions de gald pour réparer les dégâts. Le jeune homme ne pouvait pas imaginer pire situation, mais la première interrogation concerne Julius ; que s'est-il passé ?

Xillia 2 exploite à son tour le récit à base de mondes parallèles et d'anomalies temporelles très en vogue dans le RPG japonais ces derniers temps. D'un côté, on découvre de nouveaux personnages au centre d'une intrigue assez obscure au premier abord, et de l'autre on retrouve tous les héros du premier Xillia qui occupent de nouvelles fonctions. L'intérêt du scénario vient de sa structure à trois vitesses. Premièrement l'intrigue principale, ensuite la remboursement de la dette et enfin les relations à développer avec les autres personnages du groupe. Indissociables mais pourtant modulables dans la progression, ces trois lignes directrices vont peu à peu épaissir le récit, enrichir la narration et développer le background au maximum de ses possibilités, tel que le premier opus n'avait pas su le faire.
En résultera une histoire parfois inégale en rythme (à cause de la partie "dette") mais aussi très forte en intensité. Certaines séquences particulièrement bien mises en scène dégagent une vraie force, jouant à la fois sur les émotions et les rouages subtils du récit, qui imposent à notre héros de faire constamment des choix dont les conséquences peuvent être terribles pour lui et ses proches. Tout est donc fait pour qu'on entre dans la peau de Ludger, et ça fonctionne vraiment bien.

PS : précisons que l'écran-titre possède un menu avec cinq montages vidéos relatant tout ce qu'il faut savoir du premier Tales of Xillia.
Tales of Xillia 2
Tales of Xillia 2
Tales of Xillia 2

Passage en gold

Le premier Xillia n'a pas laissé un souvenir impérissable concernant sa réalisation technique. Plein de petits pépins inhabituels qui témoignaient d'un manque flagrant de finition. S'il ne faut pas s'attendre à des miracles, les améliorations, de l'ordre du détail, rendent l'expérience Xillia 2 beaucoup plus conforme aux standards d'une PS3.

Une superbe introduction, quelques très rares séquences animées de grande qualité, une interface hyper soignée et des artworks saillants continuent toujours de faire illusion, mais ce ne sont pas les points sur lesquels on craignait quoique ce soit. En effet, souvenez-vous de ces zones dépouillées que l'on traversait avec tristesse, de ces villages relativement petits et de l'absence de véritables donjons... Et bien vous ne serez pas dépaysé puisque Xillia 2 reprend la quasi intégralité du premier jeu, mais l'aliasing a été considérablement réduit (ce qui ne se verra pas sur nos screens), les textures sont plus homogènes, les ralentissements plus rares, des éléments de décors sont ajoutés et le jeu a plus de dynamisme. D'ailleurs, les premiers à bénéficier de ces ajouts sont les combats, qui gagnent un surplus de vitesse très appréciable et ceci sans la moindre chute de framerate s'il vous plaît. Même à haut niveau je n'ai rien trouvé de répréhensible.

Comme on ne peut pas tout avoir, les seuls ralentissements toujours présents concernent les villes à cause de l'affichage tardif des PNJ. Les doublons des ennemis sont toujours de la partie aussi mais on salue l'arrivée de quelques nouvelles zones avec notamment de vrais donjons et les personnages sont toujours aussi beaux à l'écran.
D'un coup on se sent un peu mieux, mais il y a le souci de la bande-son très mitigée. Vous retrouverez également la majorité des musiques du précédent jeu avec quelques nouvelles pistes qui sont toutes réussies ! C'est toujours ça de pris surtout avec les doublages de haute volée même si, il faut le souligner, Ludger est muet pour mieux vous permettre d'entrer dans le personnage (rassurez-vous, en Ex-game vous aurez l'occasion de lui rendre sa voix).
Tales of Xillia 2
Tales of Xillia 2
Tales of Xillia 2

Retour aux sources

Le système de jeu de Xillia 2 a considérablement changé, puisqu'il réintègre de nombreux codes de la licence et que la structure même du récit est divisée en trois grands axes, comme je le mentionnais plus haut.
En résumé, vous avez une trame scénaristique mais avant de débloquer les événements vous devrez vous acquitter de votre dette. Pour se faire une jeune femme du nom de Nova va constamment vous persécuter en demandant une contribution. Vous avez le choix de la somme, mais un conseil si vous avez les moyens (il y a un système de quête redondant mais indispensable), donnez le plus d'argent possible si vous ne voulez pas qu'elle vienne empoisonner votre progression toutes les dix secondes, c'est du vécu ! Et une fois un palier atteint, vous aurez généralement accès au chapitre scénario suivant avant de devoir à nouveau gérer cette dette maudite. C'est là qu'interviennent les mini-scénarios relatifs aux personnages.

Divisés en plusieurs épisodes, ces scénarios alternatifs vont développer de manière souvent inspirée (malgré quelques ratés) les protagonistes du premier épisode. Non seulement leurs psychologies sont mises à nue, mais souvent ça vous rapporte des phases de gameplay avec de nombreuses récompenses à la clé et des éléments de background, notamment car on devra souvent se rendre dans le monde parallèle. Cette phase de jeu n'est pas sans rappeler la deuxième partie de Tales of Legendia, sauf qu'ici les relations prennent une place beaucoup plus importante. Tout simplement car au delà des combats et des scénarios alternatifs, Ludger doit répondre à de très nombreuses questions qui auront pour incidence de monter l'affection avec les personnages. Plus les relations sont élevées, plus vous aurez de récompense et un soutien sans faille en combat.

Pour le reste, la partie exploration est identique au premier jeu, avec des zones assez inintéressantes pour récolter matières premières et coffres au milieu d'une véritable armée de monstres, mais les développeurs ont astucieusement modelé la formule. D'abord vous aurez l'intégralité du monde disponible assez rapidement, donnant une jolie sensation de liberté. Ensuite, l'expérience est plus intéressante via les monstres spéciaux des quêtes (les Gigantos) ou les séquences en scénarios alternatifs. Du coup nous ne sommes pas obligés de traîner bêtement dans les zones de plaines, surtout qu'une fois les régions découvertes, vous pouvez vous téléporter n'importe où en un éclair. Cependant, il y a des fois où vous ne pourrez pas échapper aux combats.
Tales of Xillia 2
Tales of Xillia 2
Tales of Xillia 2

Combats

Ils arrivent après un bref écran de transition, avec quatre personnages en temps réel.

On retrouve tout ce qui fait le sel de la saga avec un système très orienté jeu de combat. Un bouton pour les coups simples orientables, garde, possibilité de courir ou sauter, le bouton de skills et bien sûr l'accès au menu, histoire de piocher un objet ou de réorganiser une stratégie. Le système mixe habilement la jauge de TP (magie) et les CC, qui correspondent au nombre de coups possibles (recharge presque instantanée).

Au rayon des nouveautés, le travail d'équipe initié dans le premier opus est toujours d'actualité mais beaucoup plus prononcé en terme de variations de techniques. En combinaison avec la garde, une esquive permet de contre-attaquer en infligeant un malus à l'ennemi ou de l'affaiblir un court instant. Enfin, les possibilités en terme de combat aérien sont revus à la hausse pour des combos de folie à un stade avancé, surtout avec l'utilisation abusive de la jauge de spéciaux qui permet, à terme, de balancer les furies dans un déluge d'effets visuels.

Mais le gros plus de cet épisode c'est Ludger ! Notre héros possède la bagatelle de trois armes : deux épées, pistolets et masse, toutes interchangeables à volonté en cours d'enchaînements comme dans tout bon beat'em all qui se respecte. Et ce n'est pas tout ! Assez rapidement, Ludger pourra accéder à un mode "corpse" dans lequel il revêt des bribes d'armure (complète à la fin) qui lui confèrent un pouvoir hors du commun. Il en devient invincible pendant un court moment où chacune des attaques transpire d'une force inouïe. Ne cherchez pas, malgré tout le respect pour les autres personnages (au nombre de huit tout de même), Ludger est si monstrueux manette en main qu'il devient le personnage le plus incroyable de toute la saga ! D'ailleurs, les auteurs se sont bien amusés avec certains combats du scénario juste épiques au possible où la sensation de puissance dépasse l'entendement.

Bien sûr, tout ceci prend forme grâce au bidouillage en règle que réintègre cet opus en délaissant la toile d'araignée linéaire du précédent épisode. Ici nous avons des "cores" qui renferment des sets de skills plus ou moins nombreux. Il y a un peu de tout : des skills d'attaque, des compétences de soutien, des attributions de statistiques, des techniques d'équipe... Tout ceci ajustable via un quota de points comme on pouvait le trouver dans Tales of Vesperia. L'intérêt vient du nombre des cores, en grand nombre, permettant de faire pas mal d'essais pour obtenir la meilleure équipe possible. Et il vaut mieux s'y attarder puisque le niveau de difficulté a été rehaussée, plus en phase avec ce dont les fans ont l'habitude. En marge on retrouve les traditionnelles boutiques et leurs systèmes de fidélisation ainsi que les recettes réduites à de simples objets. En revanche, fini l'abus d'équipement, dans Xillia 2 on reprend le bon vieux système de craft à base de matières premières.

Tales of Xillia 2 c'est peu un virage à 180°. En conservant une base assez mitigée, les auteurs ont réintégré la plupart des éléments récurrents de la saga tout en maquillant habilement les points les plus crispants (progression, zones), ce qui offre aux joueurs un contrôle presque total. Car si le remboursement de la dette est une fausse bonne idée, les scénarios alternatifs et la trame scénaristique sont eux de bonne tenue, qui plus est agrémentés de combats toujours plus parfaits (les meilleurs ici). En un an seulement, le résultat est surprenant et mérite bien des louanges.

Annexes

Quarante heures me semblent suffisantes dans la plupart des cas, en tenant compte du fait que j'incorpore la trame principale et les scénarios annexes (il y a également plusieurs fins possibles).

Scénarios de personnage : variable selon les personnages, ils sont la principale quête du jeu.

Ex Game : comme d'habitude vous pourrez repartir sur une nouvelle partie en troquant vos points de grade. Autre alternative, reprendre la sauvegarde au dernier point pour compléter les annexes, les quêtes et découvrir un donjon optionnel assez périlleux.

Divers : le craft, la collecte des chats, la chasse aux monstres les plus dangereux, l'inévitable Colisée... Les annexes sont nombreuses et augmentent considérablement la durée de vie.

Tales of Xillia 2
Tales of Xillia 2
Tales of Xillia 2
En seulement un an, Namco est parvenu à accomplir un véritable tour de force. Majorité des problèmes techniques corrigés, progression améliorée, système beaucoup plus riche, gros contenu optionnel... Si l'on ajoute une histoire surprenante et des combats toujours plus incroyables, ce Xillia 2 a tout d'un grand Tales of. Il est juste dommage que la trace de son aîné ait laissée une empreinte aussi forte, qui cela dit ne devrait pas poser trop de problèmes à tous les amateurs de bons RPG japonais.

17/12/2012
  • Les combats
  • Techniquement mieux fini
  • Système enrichi
  • Pas mal d'annexes
  • L'histoire à trois axes...
  • ...sauf pour la dette
  • La redite presque intégrale des décors du premier Xillia
  • Les zones de plaines toujours aussi peu intéressantes
7.5

GRAPHICS 3.5/5
SOUND/MUSIC 3/5
STORY 3.5/5
LENGTH 3.5/5
GAMEPLAY 4/5
Tales of Xillia 2 > Commentaires :

Tales of Xillia 2

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
voir aussi Commentaires pstore [0]
17 commentaires sur PlayStation 3
le nuage

le 28/08/2017
6_5
Je viens de terminer Tales of Xillia 2, deux ou trois ans après avoir achevé le 1er.

Mais même si plusieurs années se sont écoulées entre ces deux parties, la reponte saute sans arrêt aux yeux. A l'instar d'un Trails in the Sky 2, ce Tales of est donc une suite reprenant tout (persos, décors, systèmes, ...) du 1er épisode, hormis les deux persos centraux : Ludger et Elle.

D'autres ont du se plaindre de ça, donc je vais passer à d'autres points, à savoir ce qui fait de cet épisode une expérience à part.

L'histoire : Comme souvent, l'histoire est très simple et plus que d'être simple, elle est également très courte. Comment est-ce possible pour un jeu de 40 H ? Il y a deux raisons :
1) La dette à rembourser (20 millions) qui obligent à chasser du monstre et récolter des objets par ci par là. Ces phases de remboursements sont imposées pour progresser dans l'histoire, donc on y échappe pas... enfin, jusqu'à la fin du jeu où on vous fout la paix avec ça (notez que personnellement je n'ai remboursé que +- 2,7 millions sur les 20 °_°... Tout rembourser semble infaisable tant les primes des quêtes annexes sont faibles).
2) Les mini-histoires des 6 persos de Tales of Xillia 1er du nom. Entre deux chapitres de l'histoire principale, on peut (rien n'y oblige) suivre une histoire secondaire par perso, chacune de ces histoires décomposées en plusieurs parties (l'histoire de Milla se décompose en 6 parties par exemple). Là encore, c'est plus anecdotique qu'autre chose.

Mais donc tout ça gonfle la durée de vie du jeu. Sans ça le jeu en lui-même se clôturerait en 20H grand max (mais bon, ça compense du leveling).

Mais avec tout ça, est-ce que le jeu en vaut la peine ?

Oui et non... Perso j'ai bien aimé le personnage d'Elle, ainsi que les divers pirouettes scénaristiques du scénar. Je pense même qu'il me laissera un souvenir moins éphémère que ne l'a fait le premier épisode.

Je pense que ce Tales of aurait mérité d'être un vrai épisode à part. C'est sans doute cet aspect recyclage de Xillia 1 qui plombe les plupart des notes qu'on lui donne.
Arefu

le 19/12/2016
7_5
Je me suis un peu ruiné l'expérience Xillia 2 car je l'ai fait immédiatement après le premier. En ce sens, j'ai l'impression de m'être un peu dégoûté du jeu tout seul à cause des décors copiés-collés du premier et cette insupportable envie de tout explorer.

Si l'on suit l'histoire le jeu est très buvable, mais si l'on joue au jeu de vouloir explorer toutes les zones (majoritairement annexes pour la plupart), ça devient juste insupportable. Je ne m'attarderai pas sur l'histoire qui est assez bien exécutée et a le mérite d'essayer quelque chose de nouveau, ce qui est un indéniable bon point.

Et pour moi le gameplay représente tout simplement l'apogée de la série en terme de possibilités et de complexité, Ludger surclasse tout le monde (et c'est bien dommage après le premier où tout le monde était très agréable à jouer) mais qu'est-ce qu'on s'amuse une fois qu'on le maîtrise bien ! Ca demande un investissement certain pour retenir tous les Links et toutes les techniques pour chaque arme, mais détruire un boss en 1 combo savamment ficelé n'a tout simplement pas de prix et juste pour ça le jeu mérite d'être joué.

Attention à bien marquer une pause entre le 1 et le 2, sinon l'indigestion arrive très vite.

Mention également aux musiques que j'ai vraiment beaucoup aimé, notamment celle qui joue dans un combat (chapitre 12...) où Sakuraba croit qu'il compose pour un Star Ocean (autrement dit il nous sort un truc assez dingue).
MadMax

le 08/08/2016
9
Encore une fois comme le premier épisode celui ci est mal aimer mais que j'aime bien et que je préfère au premier.

J'aime ce jeu pour plusieurs raisons qui n'ont aucun sens au final ça reprend énormément de chose du premier (système de combat, villes zones persos ). Ludger le heros est muet au moins il me gave pas ( Cc Sorey ), ta des choix bidons pour débloqué deux trois fins tous aussi dispensable mais j'aime ça ! Tu me met un choix dans le jeu c'est cool j'ai l'impression de faire des trucs.

Sinon le scénario c'est du voyage dans le temps, tu à une dette inutile, toujours autant de quêtes annexes peu intéressante. Et aussi on peu en parler de Jude et Milla ( Gaius et Muzet aussi tant qu'à faire ) à quoi ils servent ? Ils ont tellement d'importance et t'a tellement pas l'impression que tu viens de te coltiner 50 h à essayer de sauver le monde dans le premier. Jude il est la a rougir et à te parler de trains, et les 2 autres la Gaius et Muzet qui débarque dans mon équipe je m'y attendais tellement pas que j'ai aucune idée de pourquoi ils sont là.

Fin bref j'adore ce jeu en vrai en plus il est excellent le donjon bonus

devildestinyman

le 19/09/2015
5_5
En dessous du premier mais le concept du jeu est assez innovant, et c'est l'une des première fois où l'on a plusieurs fin différentes (avec le heros principal) !!!
Yama

le 12/08/2015
2

Je vais être franc dés le départ (au cas ou certains en doutaient...), je me suis pas régalé du tout. Tout ou presque est à jeter dans cette bouse.

Tout d'abord le scénario. j'ai juste rien compris à tout leur vocabulaire qui fait trop cool mais qui est juste trop casse bonbons (le Shisme, le chromatus, le spirix etc etc...). Du coup,j'étais vite perdu dans tout leur charabia. Rajoutez à celà des dimension paradoxales, des voyages dans le temps, un peu de monde des esprits et des noms de villes et continents à coucher dehors, et on a une sacré compote.

La mise en scène aussi, est assez catastrophique. A part deux-trois scènes avec de jolis petits combats, on frôle quand même souvent le ridicule ou la somnolence.

Le casting ensuite, qui nous impose un héros muet, qui semble dire de longue phrases en faisant des mouvement de tête ou des petits gémissements, et qui sont malgrés tout compris par ses camarades qui semblent ne se rendre compte de rien. Les autres personnages, à part Muzet qui reste cool, sont juste devenus à chier par rapport au premier opus. Quel viol mon Dieu ! plus rien de charismatique alors que le potentiel était là.

Que dire des musiques alors ?? rien, nada, une grosse repompe du premier, et des musiques qui endorment, qui lassent. Rien de bien motivant. Et le thème des combats, à force, il blase lui aussi.

Les combats alors ? bof bof, on massacre les touches sans réfléchir et ça passe. Le système est complexifié pour rien en multipliant les techniques réalisables, ce qui fait que l'on trouve une ou deux techniques qui marchent, et on fait ça jusqu'au bout. Pareil pour le système à 3 armes du héros. Perso, j'ai utilisé quasiment tout le temps la double épée, les combats étant tellement vifs, que j'ai pas le temps de réfléchir à changer d'armes.

Le système d'évolution des persos est à chier aussi. Avec les orbes d'almium (encore un terme à la con), on attend que ça monte tout seul. Et les capacités sont pour beaucoup complètement fumées. Franchement, une capacité qui te donne 1% de PT en plus tous les 18 coups, ça sert à rien.Il y en a plein, faut avoir fait Bac +8 pour savoir à quoi elles servent.

Graphiquement parlant, c'est de la merde. A part un ou 2 décors (le sommet du mont de chéputropquoi, notamment qui permet d'admirer de jolis nuages).

Les NPC qui popent en rentrant dans les villes, façon The Last Remnant, ça fait bof. T'arrives dans un magasin, t'attends 5 secondes, et "pop !" le magazinier qu'est là ! " src="https://forum.legendra.com/public/style_emoticons/default/laugh.gif" alt="" />

Le système de la dette est pourri. Surtout qu'à la fin ça sert à rien, c'était juste une façon d'éviter au joueur lambda de rusher le jeu, mais bon, un monstre recherché et hop ! chapitre suivant

Les quêtes annexes sont nulles, vraiment. J'ai choppé 82 chats, et fait quelques missions d'histoire des persos, histoire de débloquer des tenues. Mais ces histoires annexes poussent le ridicule de nos persos ad nauseum.

Enfin, le dernier donjon....oh my god, je n'ai jamais fait un dernier donjon aussi pourri de toute ma carrière de rpgiste.

Je vois pas trop de points positifs en fait. Ah si ! l'introduction animée du jeu est sympa, tout comme celle du premier opus.

Et puis c'est bizarre, j'ai obtenu directement la true ending (enfin je pense) sans avoir eu la bad one. Alors que j'ai lu que c'était impossible (ou alors j'ai mal lu " src="https://forum.legendra.com/public/style_emoticons/default/eusathink.gif" alt="" /> ).

En résumé, un jeu qui ne laissera aucune trace dans ma mémoire de gamer si ce n'est son ridicule.


Canicheslayer

le 23/06/2015
5_5
Une énorme déception, alors que cette suite semblait prometteuse sur le papier. En effet, grâce à quelques nouveautés bien senties (début intrigant, design sympa des nouveaux héros, système de dialogue dynamique...), j'ai longtemps cru au mythe du renouveau de Tales of.

Malheureusement, je me suis noyé dans cet océan de foutage de gueule de recyclage, déguisé à minima (une terrible sensation de vide, en y réfléchissant bien). Je parlerai même de régression par rapport au premier épisode (rien que le retour à un "système d'achats" proche de Tales of Graces f).

J'ai tenu jusqu'au trois quarts du jeu (chapitre 11 ? 12? 13?) grâce aux quelques bons moments du scénario (et son bon système de combat). Finalement, j'ai craqué. Lentement mais irrémédiablement, mon esprit a dérivé vers autre chose. Aucun retour n'est possible. D'où une note définitive (et probablement trop généreuse).
nico

le 11/03/2015
9_5
Je pense que pour vraiment adorer le jeu, il faut avoir fait le premier !! Ce deuxième opus complète bien le premier avec des bonus en prime un scénario pas enormément poussé mais carrément original, les persos sont tous extra y'a rien a jeter on va vraiment un casting impeccable, un systeme de combat qui frole la perfection et des séquences animés à couper le souffle bref un vrai régal de le faire sachant que le premier est aussi une bombe !!!
Yaone

le 19/01/2015
Edité le 19/01/2015
5_5
J'ai vraiment adoré l'histoire et ses nouveaux personnages, retrouver les anciens et savoir ce qu'ils sont devenus, découvrir comment le monde a évolué depuis qu'on l'a laissé à la fin du premier. Par contre, qu'est-ce que c'est mal agencé avec le découpage en chapitre et le remboursement de la dette qui nous oblige à farmer entre chaque (j'ai détesté les apparitions de Nova avec sa voix criarde >.< )... J'ai aussi eu une sensation de cohésion moins forte dans le groupe par rapport à leur intervention dans les chapitres... Et cette idée de rendre Ludger muet... Stupide, ça ne colle pas.

J'ai également très moyennement apprécié le recyclage, obligé de se retaper tous les endroits qu'on a déjà exploré dans le premier, endroits qui n'ont absolument pas changé d'ailleurs. C'était extrêmement pénible. Et quand il fallait se les refarcir dans les dimensions parallèles... Et le dernier donjon vraiment relou. Au secours !
Autant j'ai adoré tout faire dans le premier, autant j'ai eu une grosse flemme dans celui-là. Je n'ai même pas fait le donjon bonus jusqu'au bout...

Malgré le peaufinage du gameplay, j'ai trouvé ce jeu assez éprouvant à parcourir. C'est bien dommage d'ailleurs, il méritait mieux.
BlackJowy

le 12/01/2015
7_5

Jeu du même niveau que le premier : certains points ont été améliorés, et d'autres défauts apparaissent, donc bon ...

Le système de dette semblait intéressant dans la théorie, mais dans la pratique ça coupe énormément le rythme de l'histoire en obligeant le joueur à farmer.

Pareil pour les mondes parallèles, ça aussi ça paraissait pas mal, mais au final ils sont peu exploités. Et puis on à un sentiment de recyclage, mais c'est une suite donc je peux comprendre.

Par contre les différentes fins c'était inattendu et sympa, il y en a 5 à ma connaissance : bad ending, hot spring ending (Tellement japonais), caméo ending (faut avoir fait phantasia pour apprécier), normal ending et true ending.

En fait, plus j'y pense, plus les deux jeux auraient gagné à me former qu'un en prenant le meilleurs des deux jeux, et en concaténant les deux scénarios, ça aurait vallu un 9 sur 10


Morm

le 25/09/2014
5_5
Terminé en 52h avec la vraie fin, ça a été un peu un calvaire sur la fin (ce donjon final trop relou...).

Le fond de l'histoire est plutôt sympa, mais mon dieu que c'est mal exploité et complètement pourri par une mise en scène toujours à la ramasse. Mais en plus, il n'y a de gros soucis de cohérence entre l'univers et le gameplay, ce qui m'a fait perdre le peu d'intérêt que j'avais pour ce monde. Bon au moins le héros est muet, ce qui évite les monologues à rallonge à la Asbel (quoique Jude s'en charge toujours), mais les grognements qu'il pousse pour exprimer ses "émotions" sont assez ridicules. Sinon c'est graphiquement et musicalement très moyen (et blindé de ralentissement en combat).

Coté gameplay, on retrouve l'excellent système de combat issu de Xillia 1 légèrement peaufiné, et c'est bien la seule raison qui m'a poussé à finir le jeu ! Le système d'évolution est très simplifié (mais beaucoup moins chiant pour le coup), mais c'est la construction du jeu qui m'a barbé, avec son farming obligatoire pour pouvoir avancer dans l'histoire... En plus les annexes sont particulièrement peu intéressantes.

Bref, encore un rpg fast food si tôt bouclé, si tôt oublié.
29 active users (0 member, 29 guests, 0 anonymous member)
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2019 - Legal Mention
Webmaster : Medion