bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Tales of Zestiria > Game details

Tales of Zestiria

General Info

System : play4

Type : crpg

Player(s) : 1

Belong to group(s) : Tales of, Tales of (Série principale),

Also on : pc play3

Nom original : テイルズオブゼスティリア


Developer(s) : Bandai Namco, tri-Crescendo,

Chara-designer(s) : Mutsumi Inomata, Minoru Iwamoto, Daigo Okumura, Kosuke Fujishima,

Composer(s) : Go Shiina, Motoi Sakuraba,

Remake/port of show_hide
Remaked/ported in show_hide
Jeu(x) en relation / Add-ons show_hide
6.5
Classé Top#506 Legendra
Dans le top 10 de 1 member
45 members completed it (Average time: 52h)
63 members own it
1 member y joue

europe 16/10/2015 (in French)

Publisher : Bandai Namco
Also available in digital format

amerique 20/10/2015

Publisher : Bandai Namco
Also available in digital format

japon 07/07/2016
Website
Publisher : Bandai Namco
Also available in digital format

Tales of Zestiria > Commentaires :

Tales of Zestiria

6.5

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye:


OK
voir aussi Commentaires pc [3] play3 [2]
11 commentaires
Kliee

le 24/06/2022
6_5

Tales of Zestiria m’a donné l’impression d’un produit composé de pièces, certaines bonnes certaines moins, mais en tout cas très mal assemblées.

Sur le papier nous avons l’une des histoires les plus sombres et pessimistes de la saga. Ça tue des êtres chers, ça se sacrifie, mais cela ne soigne que temporairement des problèmes qui,
a priori, sont destinés à revenir. La mise en scène des moments importants et des moments “émotion” est cependant tellement ratée que l’on peine à se sentir triste ou touché par ce qui arrive à nos héros.

Nos héros d’ailleurs. Ils ne sont pas exécrablement conçus (c’est un Tales tout de même), mais ne sont clairement pas au niveau auquel on nous avait habitués. Dezel qui n’a presque aucun trait distinctif à part qu’il aime les chiens, Layla qui doit faire des blagues pourries pour exister un peu, Edna qui est super mais n’évolue presque pas, Mikleo qui ne sert que comme second de Sorey ou souffre douleur d’Edna,... et Rose.
Rose qui est patronne d’une guilde d’assassins mais aussi de commerçants (leur couverture) soit l’une des plus grosses guildes du monde en théorie, qui se retrouve à aider un groupe d’aventuriers sur son temps libre (car oui, elle doit en avoir beaucoup), qui en plus est un assassin au grand cœur qui n’accepte des contrats que quand les intentions du client sont bonnes et celles de la victime mauvaises… pitié ! En plus, en théorie, son statut de boss des assassins devrait en faire un personnage particulièrement puissant alors qu’elle crapahute au même niveau que nos autres PJ.
Alors, oui, aidée par un séraphin peut-être, mais c’est quand même sacrément incohérent.
Surtout qu’on avait Alisha qui, sans être exceptionnelle, avait le mérite au moins d’être un personnage plutôt rationnel, à défaut d’être original, et qui avait une instructrice… , avec qui l’on aurait potentiellement pu avoir un peu plus d’interactions. (ok je digresse)

Le scénario ne casse pas des briques sur le papier, son implémentation finit de le rendre médiocre. Les objectifs parfois flous, moments importants bâclés, événements majeurs qui deviennent du bruit de fond 5 minutes après, pour revenir finalement sur le devant de la scène, méchants sous-exploités, bref, déception. De plus, on arrive à la fin du jeu sans avoir l’impression d’avoir fait grand chose.

Le système de combat est correct mais souffre de problèmes de jouabilité (caméra, enregistrement des actions pas toujours raccord)


+ L’intro défonce tout
+ Edna, super marrante et l’un des design soignés du jeu, même si le personnage manque d’évolution
+ Les interactions entre persos, malgré tout, assez fun
+ Un sentiment d’aventure tout de même présent

+/- La musique, du sakuraba en transition sans inspiration
+/- Très beaux décors, grands espaces, mais vides et peu intéressants
+/- La technique, mais bon c’est un jeu PS3 porté sur PS4 après tout

- Certains persos incohérents
- Le scénario mal assemblé
- Cette p****n de caméra


Yamaneko44

le 11/04/2019
6

Les +:

- Un univers coloré avec des personnages attachants.

- Des combats qui sont dynamiques

- Une très bonne durée de vie

- graphiquement très potable

- Les petites scénettes qui sont toujours un plus implicatif et rafraîchissant.

Les -:

- Le héros qui comme souvent est très barbant.

- Un scénario somme toute assez moyen (bon c'est un Tales Of en même temps...)

- Les longueurs sur la fin

- Les équipements et leur système de fusion que je trouve très nul.

- L'introduction en musique de merde alors qu'on se devrait d'avoir un générique chanté.

En résumé, j'ai tout de même passé de bons petits moments sur ce Tales Of, et il surpasse largement la bouse Xillia 2, par exemple, ou le navrant Graces F. L'univers aurait gagné à être plus mature, et mieux maîtrisé, mais il faut toujours qu'ils nous mettent un héros à la con. Heureusement, quelques personnages sont présents pour relever le niveau (Edna, Rose et Zavied ).

Pas le jeu du siècle, mais il fait le job, sans pour autant verser dans l'épique comme certains de ses prédécesseurs (Abyss, Legendia et le premier Xillia, pour ceux que j'ai fait)


le nuage

le 19/02/2017
7_5
Beaucoup d'autres ont décrit les systèmes en détail, donc je vais juste me contenter de donner les impressions les plus marquantes que j'ai eu en jouant à ce tales of.

D'abord, je voudrais dire qu'après 6H de jeu, j'ai laché ma manette et laissé ce jeu de côté pendant plusieurs semaines. J'avais eu beaucoup de mal à me convaincre de continuer ma partie, parce que le début n'est pas passionnant, et que les combats étaient trop confus (trop de types d'artes, j'y comprenais rien).
Après un moment, je me suis dit qu'il fallait laisser une seconde chance à ce jeu, et j'ai bien fait parce que ça devient assez bon par la suite.
On fini par se faire au système de combat et d'équipement (dommage qu'on ne puisse pas déplacer les effets des nomins d'une arme à l'autre par contre).

Mais sinon, y a-t-il un point qui différencie cet épisode des autres ? Oui, car il y a pas mal de quêtes annexes intéressantes. Ce sont des mini-histoires plus captivantes que les classiques "ramener moi 3 fleurs", "tuer 5 dragons", ... d'un FF15 par exemple
A vrai dire je pense même que c'est le premier tales avec des quêtes annexes... (je ne me rappelle pas en avoir vu dans Abys, Xillia, Graces, ...).
Canicheslayer

le 04/02/2017
6
Encore un Tales of que je laisse en plan...dans le tout dernier donjon

Et pourtant j'y ai cru à ce renouveau de la franchise. Le début me parut séduisant et certains personnages étaient sympas (mais ça reste du shonen de base, sans doute). Niveau scénario, il y a bien deux gros coups de théâtre bien sentis. De même j'ai longtemps été séduit par sa (relative) liberté d'action, son ambiance semi-apocalyptique et certains thèmes abordés (même si ce truc de berger, ça sent un peu trop le Jésus).

Bref ça allait...jusqu'à la moitié du jeu (en gros). Au fur et à mesure, l'ennui a complètement étouffé mon enthousiasme sincère. D'abord parce que l'histoire ne tient pas ses promesses (et devient progressivement indigeste...d'ailleurs je n'ai rien retenu à ce jour ). Et puis ces combat bien trop confus deviennent trop vite exaspérants (je préfère un bon vieux système bourrin mais mâtiné de subtilités bien senties...comme Tales of Vesperia).

Et puis la technique d'un autre âge, il va falloir faire quelque chose (notez que sur ce point précis, avec Tales of Berseria, le changement ce n'est pas maintenant)

Je mets 6 quand même parce que Bandai Namco était sur la bonne voie...et parce que c'est meilleur que Tales of Xillia 2.
Ahltar

le 01/02/2017
5_5
Bon, j'étais pas fan de Xillia et je pensais pas en trouver un qui me plairait encore moins.

Pourtant, celui-là a réussi à me gaver. Peut-être même de la série dans son intégralité.
Je me suis profondément ennuyé en y jouant.
Et comme je me suis forcé pour le finir, c'est pas bon...

- Personnages plats, clichés, qui sont accrocs au héros en 20s de dialogues. Y'a quelques scènes poilantes, mais dans le fond, ça manque franchement de fun.
- Toujours cet éternel technoblabla, cette fois, ça n'a pas pris, juste marre...
- Scénario basique : «Y'a un fucking grand méchant !!!» Puis vers la fin, y'a une tentative de lui donner une consistance, mais ça sert à rien dans le fond...
- Système de stomb qui m'a lourdé. L'armatisation, c'est non, système complètement pété que les devs ont été obligé de contrebalancer avec des boss sacs à PV. C'est proche de Grace f, mais en moins fun. L'esuive étant finalement moins une évidence ici. Et puis ce système du trio d'artes... Nan mais ça marche génial dans Fire Emblem car c'est un T-RPG, on a le temps d'étudier les paramètres, ici c'est juste le bordel et on bourrine... de toute façon ça passe... Le système d'éléments était pas mal, surtout avec la capacité à changer de partenaire on the fly.
- La fusion... mon dieu quelle idée à la con, et ces skills qui de cumulent et s'assemblent... Pas envie de se plonger dedans, en plus ça sert pas tellement dans le fond, en stomb...
- Graphiquement catastrophique, sur ma PS4 c'était l'enfer de la technique... des grandes pleines vides avec du clipping pour... tout... des temps de chargement étonnement long vu le clipping qu'on se mange derrière, on monde qui cherche à être ouvert mais qui est complètement linéaire dans le fond avec contrôle des zones accessibles motivé par le scenario, etc... bref, c'est pas ça.
- Les musiques sont quelconques, y'a pas grand chose à en dire. Comme d'habitude nous n'avons pas le droit à la chanson pour le générique et comme d'habitude les thèmes de combat évoluent avec le scénario. Mais y'a rien de foufou, pas d'inspiration. À la hauteur du titre en fait.

Bon, voilà, je lui met quand même un peu plus de la moyenne car c'est un jeu complet avec du challenge pour ceux que ça intéresse et pas mal d'annexes. À mon sens, ça mansue surtout d'intérêt, globalement. Comme une réflexion de fond bien mise en avant sur un propos particulier. On a l'habitude des messages un peu écologiques dans les TO mais là, c'est trop succinct sur la nature humaine et le mélange des passions, pas de quoi se faire une bonne catharsis, surtout que ça vire trop facilement au pouvoir de l'amour et de l'amitié. Et puis le gameplay n'aide pas tellement, il a le potentiel pour être précis et pointu mais pousse plus au bourrinage qu'à la réflexion (en même temps, système tourné action quoi).

Je crois que je deviens difficile
Pwyll

le 30/11/2016
6
A la base n'étant pas du tout fan des Tales Of j'ai pris celui en mode "bon on verra". Et ce fut une bonne surprise. Un univers sympa, basé sur les légendes arthuriennes, mon petit kokoro a dit "ouiiiii".
Bon, passez la surprise, le jeu se fait tranquillement mais se révèle très classique (ah mais c'est du Tales Of me dit-on dans l'oreillette !). En fait c'est surtout le gameplay qui m'a rapidement fait décroché. Trop bordélique et bourrin à souhait. Mais au final, le jeu se révèle bien sympa avec un univers cool et un casting pas trop casse-bonbon.
MadMax

le 08/08/2016
4
Alors ce Tales Of a été pour moi le plus étrange, je ne saurais dire si il est bon. Y'a absolument rien qui m'a fait dire que je jouais à un Tales of, à part le système de combat qui reprend un peu de Graces mais dont je suis pas trop fan a cause de l'armatisation dans celui la. Sans parler du système d'arme ou enfin de compte ça a tellement peu d'intérêt c'est plus des "skins" qu'on ameliore, j'aime quand c'est stupide on achète une arme elle est plus puissante basta, après du craft pour les améliorer ou en créé des plus puissante je dis pas non mais la ce système est bizarre.
Sinon niveau des personnages de mon point de vue c'est le pire de tout les Tales Of je n'ai aimer aucun personnages tous oubliable et inutile mais j'avoue que j'aime les perso des autres Tales Of alors qu'ils sont pour la plupart des gamins stupide et naïf avec un vieux traître et une gamine.

Pour l'histoire l'ennui total j'ai du m'endormir mais il se passe absolument rien dans se jeu, les Tales brille pas pour leurs scenar mais la je comprends que certains on aimer ou adorer mais pas moi. Pareil pour l'univers du jeu il n'est pas sans intérêt mais j'ai vraiment pas aimé.
D'ailleurs y'a pas que l'histoire qui raconte du vide y'a les décors aussi.

Sinon au niveau de l'affichage des ennemis dans les zones quand ils sont un peu loin ils sont animé a 5fps j'ai trouver ça vraiment moche mais bon c'est qu'un détail infime je me demande si ça a dérange que moi.

Bref c'est un Tales que je n'ai ni aimer ni detester, je comprend que certains adore mais malheureusement pas moi, c'est dommage j'attendais beaucoup du jeu il me semblait très bon plus que a attendre Berseria mais si il garde le même système d'équipement ça va me fatiguer.
Yaone

le 10/02/2016
8_5
Première surprise du jeu, son OST. J'ai été tellement habituée à ce que les musiques des Tales of soient quelconques que j'ai dû aller voir si c'était toujours le même compositeur (pour découvrir qu'il n'était pas tout seul sur celui-là, coïncidence ?). Plusieurs musiques m'ont bien plu, en particulier celles des sanctuaires.
Et j'ai adoré l'histoire de bout en bout, ses personnages (mention spéciale à Edna, mais je les aime tous), son univers. Je ne me suis pas ennuyée. =D
Parlons gameplay maintenant. Les combats sont bien dynamiques, ça va (je trouve cependant que ça n'atteint pas la cheville de Graces f) l'idée de l'armatisation est vraiment bien trouvée, ça permet d'utiliser tous les personnages en combat en plus de te sentir bien puissant d'un coup, j'aime. Par contre le fait que les combats se passent sans temps mort, ça donne des donjons, pour la plupart, avec le même design (couloir, grande salle, couloir, grande salle...) et parfois des gros problèmes de caméra quand on est trop près d'un mur...
Et le coup des bonus sur les équipements qu'on peut fusionner pour en faire de nouveaux... Au début, j'ai voulu faire ça sérieusement, à la fin, je ne tenais plus trop compte de ces bonus, trop prise de tête.
Sinon le fait d'être assez libre rapidement niveau exploration et pouvoir explorer des donjons annexes est assez déroutant pour un Tales of, ça fait bizarre...

Pour ce qui est du DLC "L'histoire d'Alisha" qui se passe donc après le jeu, il complète bien, par contre, son seul donjon est super long, heureusement que les ennemis sont assez facilement esquivables (c'est marrant de voir sur la carte plein de points rouges qui te suivent XD).

En bref, j'ai beaucoup aimé ce Tales of. ^-^

Kagura Shiro

le 17/12/2015
7
Fini en 45 heures voir plus, je ne sais plus exactement. J'ai fait le DLC aussi.

En gros ça donne :

Fini le 16/12 en 45 heures environ. C'est plutôt 6,5 en fait.
Version limitée avec DLC costumes + Alisha

++ Le casting est excellent, les personnages sont justes, drôles et attachants. L'intégralité du casting jouable est vraiment bon, une première !
++ L'OST s'en sort bien, les pistes de Go Shiina apporte la touche épique que Sakuraba n'offre généralement pas aux To.
+ Le scénario est classique, mais se pare d'éléments propres à l'univers crée pour Zestiria et se laisse suivre sans déplaisir grâce aux personnages.
+ L'univers global puise dans les légendes Arthuriennes et Nordique. On revient à de la fantasy.
+ Le choix du doublage. Les saynètes et beaucoup de scènes sont doublées.
+ Le système de combat renouvelle encore la recette de base, à mi-chemin entre celui de ToG et ToX.

+/- Alisha/Rose, j'aime bien les deux personnages, je trouve vraiment dommage de voir partir Alisha. Elle a un style de combat unique que Rose ne remplace pas (heureusement quelque part). Pourquoi ne revient-elle pas en fin de partie, au niveau du scénario ça aurait pu se faire en plus.
+/- La DA est assez intéressante, mais la technique gâche absolument tout. Les villes ne sont pas cohérentes, petites. Le jeu propose de très rares jolis panoramas, mais la technique et l'absence d'ambition des équipes de Namco atténuent l'identité visuelle du jeu.

--- La technique à la ramasse, les animations sur 5 frames, les inputs qui nécessitent d'être bien en face de l'objet/perso pour agir/parler, les hitbox des décors, etc. C'est honteux de sortir ça comme ça. Certains monstres sont bien visibles et d'autres pop à deux pas, il est parfois durs de les éviter.
-- La caméra qui est trop proche de l'action et qui a tendance à se mettre dans les pires endroits.
-- Le level design paresseux, les ruines ont le même design (color swap), les étendus sont grandes et vides, les forêts ont les mêmes assets et les grottes se ressemblent presque toutes. En plus, les donjons sont longs, bonjour copié-collé.
-- On ne peut plus donner d'ordre direct, les perso non joués ne peuvent plus utiliser d'objets et d'autres modif' qui m'ont déplus.
- Ils ont ôté la chanson thème de l'opening pour mettre une piste instru' random. C'est fini l'époque ToS !
- Abondance de tuto dès le début du jeu.
- Coquilles dans la traduction "Quelle don [...]"
- Le bestiaire vraiment ridicule entre absence totale d'originalité et color swap à gogo.
- Des "faux raccords" dans les scènes cinématique.

[Bilan] : il y a du bon comme le retour à la fantasy, du très bon avec l'OST qui réhausse bien le niveau habituel de la série et un casting solide et attachant. Le scénario est classique, mais se suit bien, il n'y a pas trop de vocabulaire spécifique donc ça se suit sans problème. Le choix du doublage est là !

Je note aussi du mauvais comme des aller-retours assez nombreux et du très mauvais comme la technique globale du jeu. C'est pas très beau, c'est modélisé à la truelle (dans le désert en regardant le décor on voit très clairement les copié-collé des rochers), les hitbox sont loupées (en combat comme sur le terrain, parfois on ne peut pas passer entre deux rochers alors que Sorey pourrait), des faux raccords dans les scènes cinématiques (pas extraordinaire) pour l'immersion on repassera. Ensuite, j'ai constaté que l'IA allié partait assez souvent aux fraises (courir contre un monstre quelques secondes et au final préparer un sort collé contre lui alors que la consigne est : "Attaquer à distance"), il n'est plus possible de donner des ordres directs et je n'ai pas vu de sous-menu pour permettre à l'IA l'utilisation des objets. Chose étrange, on ne peut pas utiliser d'objet sous l'effet d'une altération d'état et il n'y a pas d'objet pour signer la "pétrification". Le top du top des défauts revient quand même à la caméra qui aime particulièrement se caler dans des endroits pas possibles. Je ne parlerai pas du level design vraiment mauvais, les donjons types "Ruines" ont toutes le même design et le même style d'agencement, les grottes idem et les champs sont archi vides.

Je recommande tout de même ce ToZ à ceux qui n'ont jamais fait de Tales of, ça marche bien et il est plutôt court. Même si quitte à faire un Tales of qui met à peu près tout le monde d'accord : ToV
Bahamut-Omega

le 29/10/2015
6_5

Je viens de finir Tales of Zestiria et son DLC, sur Ps4 en 59 heures.

Eh bien dans l'ensemble c'était assez agréable (qui l'eut crut ? vu le bashing autour du jeu).
Bien sur ça reste un Tales of, à quelque chose près, on prend la même chose et on recommence. Si la saga ne vous dis rien, ou vous a souvent déçut, inutile d'espérer grand chose de cet opus.

D’autan plus que le jeu n’est pas vraiment séduisant concernant la réalisation (oui autan commencer par ce qui fâche). On est plus sur un jeu Ps2 en moitié de vie (porté HD quand même) plutôt qu’un jeu Ps3 en fin de vie.
Décors vaste, mais vide avec quelques éléments sortis d’une ère révolue (l’herbe, le feuillage des arbres, les fleurs,… en 2D dans un environnement 3D !). Mise en scène archaïque, même s’il y a des progrès par rapport aux autres opus. Personnages inexpressifs. Level-design générique. Le tout légèrement masqué par uns style artistique très "manga" et de sublimes cinématiques mieux réussites que certains animes populaires du moment. Mais tout ça ne change rien pour les habitué de la saga, c’est à peu près la même chose pour tout les épisodes 3D sur console de salon.
Là où c’est nettement plus embêtant, surtout pour un jeu de 2015, c’est que la réalisation n’est pas du tout maitrisée. Chute de framerate et distance d’affichage des décors honteuse (tout deux corrigés en partie sur Ps4 cela dit) et gros problèmes de caméra en combat. Pas là peine de proposer des zones plus vastes et toujours aussi vide, ou une transition directe entre les phases d’explorations et de combats si c’est pour proposer ce résultat honteux.

Mais pour le reste, ce Tales of est dans le haut du panier à mon goût.
L’histoire est très classique. Une ère du chaos, un orphelin à la destiné incroyable, une princesse au bon cœur, une religion bafouée, des politiciens véreux, une guerre entre royaumes, des séraphins à retrouver, un seigneur des calamités, un monde à sauver. Bref on change quelques termes mais on retrouve la même chose que dans les autres Tales of.
Mais les personnages principaux sont un peu moins stéréotypés que d’habitude, mieux développés et assez mature. Du moins quand la situation l’exige, encore une fois c’est un Tales of, l’humour est omniprésent. Et une fois n’est pas coutume, pas de boulet dans l’équipe ! Pas de perso indécis qui ne savent pas pourquoi ils participent à l’aventure, pas de chouineurs, pas d’écervelés,… bref une bouffée d’air frais pour la saga de ce coté-là.
Dommage que la traduction française soit basée sur la traduction américaine qui s’est permis quelques adaptations discutables en plus de l’habituel censure. Dommage sur certains points l’épisode se voulait à peine plus mature que d’habitude.

Concernant l’ambiance sonore, j’ai été un peu déçu de l’OST. Non pas par la prestation de Sakuraba, égale à elle-même, c'est-à-dire insipide pour son travail sur les Tales of (mais d’un meilleur niveau que sur les derniers opus). Mais par le très petit nombre de pistes de Shiina ou de collaboration entre les deux compositeurs. Et ces quelques pistes (moins d’une vingtaine) sont malheureusement très peu exploitées dans le jeu. Les scènes où ces pistes sont utilisés n’en sont que plus épique, mais c’est très dommage d’avoir ce déséquilibre dans les musiques du jeu quand il est question d’une centaine de musiques et d’une collaboration entre deux artistes.
Par contre, pour une fois dans un opus inédit, on a enfin le choix entre le doublage original et le doublage américain. Il était temps !

Quand au gameplay, en commençant par le système de combat. Même si il est grandement gâché par la caméra absolument horrible dans les zones étroites, il reste vraiment intéressant, un beau mix entre ceux des Destiny, Graces F et les Xillia. Avec comme nouveauté l’Armatisation/Kamui : Sorey et Rose peuvent fusionner avec les séraphins laissant place à une entité très puissante basé sur un élément. Les humains, les séraphins, l’Armatision ayant chacun leurs points forts et leurs points faibles. La difficulté est assez bien dosée en plus, on a le choix entre quatre modes, puis s’ajoutent deux autres modes par la suite.
Par contre, dans les nouveautés du gameplay, j’ai trouvé le système de capacité et de fusion d’équipements très mal expliqués (les persos eux même le reconnaissent dans les saynètes) et de toute façon peu utile dans le cadre d’une partie "normale" (à voir dans les difficulté très élevée ou dans le cadre d’un quelconque challenge).

En résumé, c’est un Tales of de plus tout de qui a de plus. Avec les habituels défauts et qualités de la saga. Les fans ou les habitués seront encore en terrain connus. Pour les autres pourront passer leur chemin… encore une fois. Ou tester la saga avec un épisode en accord avec sa génération, Phantasia par exemple.


0 active user
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2024 - Legal Mention
Webmaster : Medion