bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Shin Megami Tensei: Digital Devil Saga 2 > 2 galeries :

Shin Megami Tensei: Digital Devil Saga 2

screenshots

play2 [21]

wallpapers

play2 [3]

Shin Megami Tensei: Digital Devil Saga 2 > Commentaires :

Shin Megami Tensei: Digital Devil Saga 2

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
voir aussi Commentaires pstore [0]
21 commentaires sur PlayStation 2
maxff9

le 24/05/2018
7_5
J'avais apprécié le 1 fait il y a deux ans (noté 6.5/10) même si la quantité de combats par rapport au peu de contenu scénaristique m'avait un peu dérangé. DDS2 est la suite directe du 1, tellement la suite qu'ils auraient sérieusement pu tout mettre sur un seul disque.

La technique est identique, les modèles 3D également. Le bestiaire se recycle ainsi que tout le système de combat. Ce dernier est pour moi la force de DDS. Je pense que c'est le meilleur système de tour par tour auquel j'ai pu jouer et cela est accentué par un équilibrage de la difficulté exemplaire. Souvent les JRPG ratent totalement la difficulté avec des jeux extrêmement faciles ou injustement difficiles. Ici le challenge est omniprésent et une bonne préparation/réflexion permet de s'en sortir. J'ai eu pas mal de GAME OVER mais peu ont été purement injustes.

Le scénario devient plus important et on découvre le pourquoi du comment de cet univers avec une énorme dose de drama et de sérieux, et ça c'est carrément cool. Il y a pas mal de twists percutants qui valent la peine d'être vécus.

L'évolution des persos est plus permissive que dans le 1 est là est le seul ajout valable. L'autre ajout étant la forme semi-démon absolument débile.

Le level design des donjons est quant à lui affligeant. On enchaine les couloirs anguleux dans un décor copié/collé. L'exploration n'a rien d'agréable, surtout quand un combat se déclenche tous les 10 pas.

Difficile de parler du scénario sans spoiler mais je l'ai trouvé mature et réellement intéressant malgré ma réticence au début de l'aventure. La fin est par contre un ratage total de mon point de vue...


+ Système de combat parfait
+ Difficulté bien dosée, un challenge constant et apportant stress et satisfaction
+ Possibilités de personnalisation des persos
+ Le scénario mature et profond
+ Des persos forts en caractère (même Cielo... surtout Cielo en fait)
+ Animations de qualité

- La fin, ni profonde ni touchante, juste...nulle
- Level design et décors fades et simples
- OST que j'ai déjà oubliée
- Linéaire et sans quête annexe (et me parler pas des deux boss annexes qu'on débloque en trouvant ALEATOIREMENT un objet)
Ahltar

le 11/11/2014
Edité le 11/11/2014
8_5
Un peu moins de folie mais un peu plus de structure !
Ce deuxième volet conclu parfaitement cette saga.

En ce qui concerne le jeu en lui même, c'est mieux partout : un gameplay solide à l'origine qui se voit amélioré (des nouveaux trucs en combat, la grille des mantras revues et facilité, un peu plus de facilités financières pour évoluer plus tranquillement, les soins facilités dans le menu, etc...), un scénario qui prends une ampleur et une tournure inattendu (en bien), des personnages plus mis en avant avec une plus forte personnalité, des scènes puissantes et fortes en émotions, du désespoir partout et tout le temps...

Bref, au lieu de rusher sur le boss de fin, je me suis mis à tourner en rond dans le dernier donjon, j'ai dû y passer une bonne quinzaine d'heures...
Bref, après avoir chopé Null Expel/Death/Physical/Element/Ailments, j'ai rossé Shiva, Vishnu (et Jack Frost mais lui c'était facile) puis démonté le boss de fin avec mes niveaux 96 invincibles

Un vrai bon jeu !
Herbrand

le 04/02/2013
8
Suite directe de son prédécesseur, DDS 2 propose un univers post-apocalyptique baignant dans une ambiance pesante et terrifiante. On obtient enfin les réponses aux questions restées en suspens à la fin du premier opus.

Pour le reste, le jeu suit la même ligne directrice que son aîné : on va de donjon en donjon et au bout de chacun on a droit à une cut-scene nous dévoilant une part supplémentaire du scénario. Les donjons étant relativement longs (trois à quatre heures), cette sérialisation crée un déséquilibre entre scénario et gameplay. Fort heureusement, le taux de combats aléatoires a été revu à la baisse, ce qui rend le parcours bien plus agréable qu'il ne l'était dans DDS premier du nom.

Le gameplay n'a également subit que très peu d'altération. Un changement notable est la Mantra Grid : les mantras ne sont plus appris linéairement mais sont disposés dans une grille, telle qu'un mantra ne peut être appris que si un mantra adjacent a été auparavant maitrisé. Sans révolutionner le système, la grid offre une dimension stratégique supplémentaire à la gestion de son équipe, qui sera très souvent chamboulée par des gains et pertes de camarades. Il faut donc s'attendre à ce qu'un pilier de notre tactique de combat quitte le groupe sans aucun avertissement.

Quoiqu'il en soit, Digital Devil Saga 2 reste une valeur sûre du RPG sur PS2. On ne peut lui reprocher que le manque d'éclaircissement de certaines zones de l'histoire, ainsi que le mutisme de Serph qui ne convient décidément pas dans un jeu autant centré sur son scénario.
Kagura Shiro

le 26/12/2012
9

Fini Digital Devil Saga 2 en 30 heures environ.

Super contente d'avoir enchaîné le second après avoir terminé le premier. L'histoire reprend là où s'est terminé le premier, pas de temps mort. J'ai beaucoup aimé la mise en avant du scénario, les évènements et les rebondissement se font par le biais de scènes parfois épiques (Roland & Argilla) et réservent de grand moments d'émotion! Pleinement satisfaite de ce côté là! On découvre de nouveaux personnages comme Roland et Fred. Roland m'a bien plu même si au final on en sait assez peu.

La bande-son est toujours aussi sympa, par contre la chanson d'introduction ne m'a pas plu du tout. Je ne m'attendais pas à retrouver une chanson pop pour un jeu de ce type là. Assez déçue pour le coup. Le doublage US n'a pas changé toujours agréable.

Le gameplay et le système d'évolution n'ont pas changé non plus et c'est tant mieux! Les séances de levelling sont également toujours présentes et les donjons sont toujours un peu trop longs à mon goût. Mention spéciale à l'aéroport assez chelou dans son architecture, j'imagine pas les gens qui doivent prendre l'avion dans cet aéroport! Quel merdier!

Petits ajouts avec les donjons plongés dans le noir et les zones qui causent des dégâts à l'équipe. C'était pas indispensable mais bon ça ajoute un peu de piquant pour peu qu'on ait mal géré son inventaire.

J'ai beaucoup aimé cet épisode et je le recommande vivement au fan de la saga SMT!

++ Scénario qui prend toute son ampleur

++ Gameplay de folie!

+ L'ambiance toujours aussi géniale!

+ La bande-son (rare treasure <3)

- Levelling présent

- Level design assez paresseux

- Bonus de données de DDS1 maigres

Un joli 4,5/5!


Ananas

le 19/05/2012
9
Indispensable pour qui a joué au premier DDS. DDS2 apporte un final grandiose à un début d'anthologie.

+ Un scénario énorme pour des thèmes traités avec brio. Un tragique omniprésent pour une expérience grandiose.
+ Les personnages, toujours aussi énormes, avec en plus la venue de Roland, un badass comme on en fait peu.
+ OST de folie. Peut-être un peu moins bon que le premier, mais quand même...
+ Le gameplay encore une fois terriblement efficace.
+ Des donjons que l'on se plait à explorer, dans lesquels on aime se perdre. Au final, on est presque déçu d'arriver au bout...

+/- Les deux chansons de J-pop. J'ai bien aimé, certes, mais il faut avouer que ça n'a rien à faire dans un jeu comme DDS2...
+/- Peut-être moins efficace que son prédécesseur, le plaisir de la découverte n'étant plus là.
+/- Une fin un peu trop happy end à mon goût.

- Le Jailer m'aura traumatisée à vie.
- MEURS JACK FROST MEUUUUUUURS.
- Une difficulté à s'arracher les cheveux pour un boss final plus que décevant.

Dans l'ensemble, les deux DDS forment un tout indissociable et une expérience prenante, et sont peut-être des must have pour toute ludothèque. J'aurai moins apprécié cette suite que le premier, mais ça reste une question d'appréciation. Tout simplement excellent.
Morm

le 03/04/2012
Edité le 03/04/2012
9
Autant le dire tout de suite, j'ai adoré du début à la fin.

L'histoire initiée dans le premier épisode prend y ici beaucoup plus d'ampleur, en plus d'aborder des thèmes passionants et très bien traités, comme les théories sur les mondes parallèles et l'informatique, le ryhtme est très soutenu et on ne s'ennuie pas une seule seconde. Chaque cut-scene est un régal et livre son lot de révélation et de nouvelles questions, et ce dès les premières minutes de jeu.
Et j'ai adoré l'ambiance beaucoup plus industriel et cyberpunk de cet épisode, notamment grâce à son OST démentiel.
Coté gameplay on reprend le système presque-parfait du premier épisode en ajoutant quelques éléments bienvenus qui rendent le tout encore plus excellent.

Une excellente suite d'un excellent jeu, tout simplement !
Endimion99
le 04/01/2011
9
Genialissime. Un must have.

+ Le scénario atteint des sommets sans compter les sentiments qu'il provoque de part la nature tragique des évènements. Les révélations sont nombreuses dès le début (ce qui contraste avec le 1 ou tout jusqu'à la fin reste en suspens). Beaucoup de rebondissements auxquels je ne m'attendait pas
+ Gameplay toujours aussi bon. J'adore l'ajout du mode berserk ne serait ce que pour le design des persos (par contre la musique est horrible...). L'ajout des ring est aussi un petit plus qui fait beaucoup de différence.
+ La musique incroyable. Certaines pistes de l'OST font partie des meilleurs jamais faites pour un jeu (celle du labo mort vivantisé). Certaines rajoutent à l'ambiance (dèjà incroyable) du titre.
+ Le déblocage des mantras est encore plus fun et addictif.
+ Le traitement des personnages. Triste, beau, tragique et émouvant. D'autant plus en rencontrant leurs "alter ego" qui ont souvent une personnalité opposée.
+ Les boss facultatifs toujours aussi hradcore
+ On joue cielo dès le début ! Et en plus cette fois il a de bonnes stats...
+ Un nouveau perso
+ Toujours le système de new game +
+ Univers megaten

+/- Les donjons toujours ausi longs. Mais ce n'est pas forcément un problème tant le plaisir de jeu est grand.
+/- traumatisé par le jailer

- Ils se moquent du monde de n'avoir rien changé depuis le 1 question animation, pouvoirs,... On reprend tout à l'identique mais on fait acheter un deuxième jeu...
- Le perso principal qui ne parle pas (çà j'ai toujours du mal)
- Les graphismes sont spéciaux et collent bien à l'univers mais c'est quand même parfois pas terrible et vide.
- 2 persos qui arrivent à la fin mais pour qui la grille de mantra est aussi peu remplie que quand on les a laissé. Ils retrouvent complètement arriérés par rapport aux autres, surtout si on a fait quelques quêtes secondaires.

Un excellent jeu
Ushiwaka

le 17/06/2010
Edité le 17/06/2010
9
Au dessus du premier pour moi, merci le scénario.

Scénario qui prend une toute autre dimension dans ce second opus, il gagne en consistance, les rebondissements sont excellents, les personnages plus charismatiques que jamais et toujours avec cette mise en scène de grande qualité. Même au delà du scénario, c’est juste la puissance de certaines scènes m'a littéralement scotché. Un tout qui fait de l'histoire une grande force de l'expérience DDS2 tout simplement (l'ensemble est par contre, je trouve, moins palpitant sur la dernière partie du jeu).

L'ambiance perd en "excentricité" par rapport à DDS1, et même si je préfère le côté très industriel-sf de DDS2, on ne peut nier que les décors sont moins inspirés, plus banals. Côté gameplay pas grand chose n'a bougé si ce n'est des affrontements un poil plus variés grâce à l'ajout du mode berserk (le design *-*) et de Jack Frost en Rataïme. Quant aux autres changements notables, le jeu est un peu plus corsé, la grille de mantra est moins contraignante et, oh éclair de génie: l'auto attaque déplacé du rond au triangle! (quelle idée pourrie de la foutre sur rond dans DDS1 pal).

Dans les moins pas grand chose, quelques faiblesse dans le design, comme Varnani, wtf, entre démon à mi temps et crustacé à la guimauve rose fushia Ôo Le dernier donjon m'a déçu aussi, comparé à celui du premier.
ET les 2 chansons chantées qui puent un peu (beaucoup), ça contraste avec le reste, surtout celle d'intro, on s'y attend pas, elle démarre, elle surprend, elle choque, elle consterne, c'est moche.
mogfa

le 02/03/2010
Edité le 12/06/2013
9_5
On reprend les mêmes et on recommence. Le même gros défaut que pour son prédécesseur pour une aventure qui en est toutefois encore plus marquante. Le scénario, vraiment très travaillé (peut être un peu complexe pour certains), est juste hallucinant tant les révélations sont énormes (et cela dés le début du jeu). Les passages cultes s'enchaîne à une vitesse folle et le tragique est très présent à la fin, ce qui ne manquera pas d'émouvoir les fans du premier opus. Et naturellement les personnages y sont tout aussi marquant que dans DDS1. Certains personnages y deviennent vraiment mémorable (Jenna Angel, Gale). Et encore une fois quelle ambiance, et quelle OST!
Pour le gameplay, c'est quasiment le même à un détail près, donc que du bon. On prend toujours autant de plaisirs à se battre.

Un BGE, tout simplement.
LaFlammeAzure

le 16/02/2010
8

un poil moins prenant que le premier selon moi
les gameplay est toujours aussi bon, avec les press turn et les skill qui s'echangent comme des pieces d'équipement , en fait, il n'a pas changé d'un poil, a part le nouveau mode berserk, qui est plus un gadget qu'autre chose, a noter que la grille de mantra a été améliorée
le scénario est beaucoup plus métaphysique, la fin m'a laissé perplexe, au début du jeu on va de révélation en révélation, peut etre meme un peu trop vite

a noter aussi que la difficultée a clairement été réhaussée


23 active users (0 member, 23 guests, 0 anonymous member)
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2019 - Legal Mention
Webmaster : Medion