bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Valkyrie Profile: Lenneth > Articles > Review

Valkyrie Profile: Lenneth

crpg psp europe
Valkyrie Profile: Lenneth
La bataille qui décidera du sort du Valhalla est sur le point de commencer
Plus de sept ans après avoir développé le jeu Valkyrie Profile sur Playstation, tri-Ace nous a concocté une surprise. Ce n'est pas un, mais deux jeux en lien avec cet univers qui voient le jour en 2006 au Japon. Si Silmeria est la préquelle de ces aventures, Lenneth est un portage de Valkyrie Profile sur la portable de Sony. C'est à ce dernier que nous allons nous intéresser car en plus d'apporter quelques nouveautés, cette fois l'Europe n'a pas été oubliée et nous avons enfin le droit de découvrir ce chef d'œuvre inspiré de la mythologie nordique.

Une terrible guerre menace Asgard

De mauvais présages pèsent sur Asgard, la guerre sacrée appelée Ragnarök est imminente et semble inévitable. Cet affrontement qui oppose les Ases menés par Odin, aux Vanes dirigés par Surt, s'annonce effroyable et le vainqueur incertain. Pour s'assurer la victoire et sauver le monde de la destruction, Odin, seigneur d'Asgard, invoque Lenneth Valkyrie afin de lui confier une tâche précieuse. En tant que déesse guerrière, elle devra recruter des Einherjar, des combattants méritants tombés aux champs d'honneur en Midgard pour les mener au Valhalla et ainsi les faire combattre aux cotés d'Odin. Pour mener à bien sa mission, elle devra donc voyager entre ces deux mondes.
Midgard
Terre des Hommes, Midgard est un monde dur et cruel. La pauvreté, l'esclavage, la famine et la mort sont le lot commun de ses habitants. En plus des guerres qui font rage et qui déchirent les peuples, des monstres tels que les dragons, les vampires ou tout simplement des profanateurs rôdent et sèment un peu plus le désespoir en ces lieux.
Asgard
Royaume des Dieux, Asgard est d'une rare beauté. Gouverné par le Tout-Puissant Odin, il est peuplé par les Ases.

Le scénario est fortement inspiré de la mythologie nordique et que vous soyez connaisseur ou néophyte, c'est avec plaisir que l'on évolue dans ce monde teinté de légendes.
Valkyrie Profile: Lenneth
Valkyrie Profile: Lenneth
Valkyrie Profile: Lenneth

Devenez une Valkyrie

Les ordres du Tout-Puissant Odin sont simples, vous devez recruter les meilleurs guerriers de Midgard tombés au combat pour les envoyer en Asgard et ainsi combattre aux cotés des Ases pour espérer remporter le Ragnarök et éviter l'anéantissement du monde.
Recrutez les Einherjar
Pour vous permettre de trouver les âmes méritantes proches de la mort, vous devrez utiliser le pouvoir idoine des Valkyries, la « concentration spirituelle ». Une fois cette faculté utilisée, vous aurez la possibilité d'entendre les dernières paroles des êtres au seuil de la mort ainsi que la possibilité de les localiser en Midgard. Une fois trouvé et après vous avoir écouté, il n'appartiendra qu'à eux de vous rejoindre en tant qu'Einherjar et d'embrasser cette seconde vie qui s'offre à eux.
Entraînez les Einherjar et terrassez les ennemis
Vos combats auront un double intérêt. Le premier sera de pourchasser et de pourfendre le mal présent en Midgard. Plus le Ragnarök approchera, plus les ennemis se montreront forts et malveillants. Votre deuxième objectif sera d'entraîner et de parfaire les aptitudes de vos Einherjar. Même si avant leur mort, ils possédaient déjà de bonnes aptitudes au combat, plus ils posséderont d'expérience et de compétences, plus ils seront redoutables et un avantage stratégique lors de la guerre sacrée.
Transférez les Einherjar en Asgard et influencez le Ragnarök
Régulièrement vous devrez envoyer certain de vos Einherjar en Asgard pour renforcer l'armée d'Odin. De plus, à la fin de chaque chapitre, Freya vous contactera pour faire le point avec vous sur l'évolution de la guerre sacrée ainsi que pour vous exposer vos nouveaux objectifs. Ces requêtes se feront de plus en plus détaillées et précises car les recrues seront amenées à remplir des missions spécifiques. Il faudra donc vraiment trouver et entraîner méthodiquement vos guerriers pour pouvoir la satisfaire. Une fois envoyés en Asgard, des tâches plus ou moins importantes leurs seront confiées et vous aurez la possibilité de lire un compte-rendu de chacune de leurs actions ainsi que de voir leur évolution au sein de l'armée des Ases. Une des phases importantes de votre entrevue sera un récapitulatif de l'évolution des armées présentes lors du Ragnarök. Cet aperçu sera essentiel car il sera le reflet de votre travail, du succès des Ases dans la guerre sacrée et donc un indicateur précieux pour prévoir qui sortira vainqueur du terrible Ragnarök.
Lenneth en quêtes d'elle-même
Durant votre aventure, vous serez vite amené à vous interroger quant à son origine. En effet n'ayant plus aucun souvenir de son passé, vous ne savez pas quelle est sa raison d'être ni qui elle est réellement. Selon la voie que vous choisirez, vous pourrez avoir plus ou moins de révélations sur ce sujet. Il existe trois fins possibles dans Valkyrie Profile et seule la « A » vous permettra d'avoir les réponses à ces questions et vous révélera la vraie profondeur du scénario, c'est pourquoi je vous conseille fortement de la faire. Malheureusement, il semble bien difficile de pouvoir y parvenir sans un semblant d'aide. Ainsi, pour ceux qui veulent avoir cette fin, je vous conseille de regarder l'aide d'Axi.
Valkyrie Profile: Lenneth
Valkyrie Profile: Lenneth
Valkyrie Profile: Lenneth

La mort omniprésente

La mort est l'événement le plus tragique d'une vie, il n'est donc pas facile d'en faire la trame principale de son histoire. Ce sujet sensible a été traité dans Valkyrie Profile d'une manière optimiste car tout en restant triste, le jeu apporte une lueur d'espoir aux Hommes vertueux en leur offrant une seconde vie, au service des dieux. Que ce soit la musique, les dialogues ou la mise en scène, tout a été brillamment orchestré et on est submergé par l'émotion. En effet, il est très dur de ne pas sentir monter quelques larmes en assistant aux scènes funestes et déchirantes de ce jeu. Il était important que ces émotions soient correctement retranscrites pour pouvoir poser le décor avec un tant soit peu de crédibilité. Heureusement, le défi a été relevé d'une manière exemplaire, pour notre plus grand plaisir.
Valkyrie Profile: Lenneth
Valkyrie Profile: Lenneth
Valkyrie Profile: Lenneth

Des combats passionnants

Les combats sont un autre point fort de Valkyrie Profile, ils sont très dynamiques et très bien pensés. Tout d'abord, votre équipe devra être composée de quatre personnages au maximum (Lenneth devra toujours être présente). Or cette formation devra être renouvelée régulièrement en vue, d'une part, de remplacer les guerriers transférés et d'autre part, de peaufiner la préparation de vos nouvelles recrues. Le faite de jouer des équipes différentes est assez plaisant et permet de bien apprécier les différentes classes de personnages.
A chacun de vos personnages correspondra une touche (croix, rond, triangle et carré). A votre tour, presser l'une de ces touches va déclencher l'attaque par défaut du personnage associé. Pour toutes autres actions (utiliser un objet, changer d'équipement, s'enfuir...) il faudra nécessairement passer par la touche Select. Ce système rend les combats très dynamiques car il évite dans la plupart des cas de se balader dans des menus fastidieux.
La magie est traitée dans Valkyrie Profile d'une manière différente que dans les RPG habituels. On ne parle pas de points de magie, mais de « Charge par tour ». En effet, votre magicien pourra faire à loisir ses sorts sans se soucier d'un quelconque coût d'invocation, mais en revanche, il devra attendre un certain nombre de tours que son sortilège se soit rechargé avant de lancer une nouvelle magie. Il va de soi que plus les sorts seront puissants, plus le nombre de tours nécessaires à son rechargement sera important.
Un autre point intéressant est le nombre d'attaques. En fonction de l'arme équipée, vos personnages pourront porter plusieurs coups par tour. Si en général les armes les plus puissantes peuvent se casser inexorablement à chaque utilisation (régi par un pourcentage), les classiques seront indestructibles mais un compromis devra être fait entre nombre d'attaques et dégâts bruts. Le nombre d'attaques influencera aussi directement votre « Jauge d'attaque spéciale ». Le niveau de cette jauge commencera à 0 et pourra aller jusqu'à 100 tout en diminuant en fonction du temps. A chaque coup porté sur un ennemi, le niveau augmentera et lorsque le seuil maximum sera atteint, les personnages ayant participé à cet assaut pourront chacun leur tour (à condition que la jauge soit toujours à son maximum entre temps) déclencher leur attaque spéciale sur la cible. Ces attaques spéciales seront très utiles car assez puissantes et de plus, elles bénéficient d'une belle mise en scène.
L'exploration des donjons étant l'une des grosses parties du jeu, les combats sont nombreux et pour éviter toute lassitude du joueur, plusieurs aspects viennent compléter ce système déjà fort agréable. Tout d'abord, en plus de devoir gérer l'équipement comme tout bon RPG qui se respecte, chaque personnage devra apprendre de nouvelles compétences et améliorer celles déjà connues. Si certaines aptitudes que vous allez acquérir seront passives (résistance à la magie, augmentation des dégâts aux corps à corps) d'autres s'utiliseront directement en combat (contre-attaque, utilisation de familier pour les magiciens). Autre point, les ennemis que vous serez amené à défier sont assez variés et un certain nombre sont vraiment coriaces. Il faudra donc souvent chercher leurs points faibles pour espérer survivre aux combats.
Lenneth aura aussi la faculté de lancer des cristaux qui pourront geler l'ennemi temporairement et ainsi vous permettre d'éviter certains combats. De plus, ces mêmes cristaux pourront vous servir à créer des blocs de glace au sol ou contre les murs pour vous ouvrir la voie à des zones normalement inaccessibles.
Valkyrie Profile: Lenneth
Valkyrie Profile: Lenneth
Valkyrie Profile: Lenneth

Des graphismes 2D toujours aussi accrocheurs

Dès les premières images vues, il est difficile de ne pas succomber aux sublimes graphismes. Que ce soit les donjons ou les dialogues faisant apparaître de magnifiques artworks, tout est vraiment beau et regorge de détails. L'ensemble du jeu (hors carte de Midgard) sera entièrement en vue latérale 2D est cela et un peu déroutant au début. En effet, on ne se sent pas très libre à cause de la caméra fixe mais aussi à cause de l'impossibilité d'aller vers l'avant ou l'arrière quand bon vous semble. Heureusement, on s'y habitue très vite et cette sensation de rigidité se dissipe très rapidement.
Si la carte du monde est assez simpliste, on se rend vite compte que Midgard est varié. Ce qui fait sa richesse, c'est l'incroyable diversité qui coexiste dans ce même univers. En effet, vous serez amené à visiter des villes typiquement occidentales protégées par des châteaux forts, mais aussi des villes fortement inspirées du Japon, peuplées de samouraïs. Cette hétérogénéité se retrouve aussi lors de l'exploration des donjons. Si certains seront de simples grottes, vous aurez aussi la possibilité d'arpenter des endroits bien plus sordides où les décors semblent organiques. Même si parfois les lieux semblent classiques, des détails comme la neige, ou une pluie fine tombant sans interruption en feront toujours des lieux très plaisants et singuliers.
Valkyrie Profile: Lenneth
Valkyrie Profile: Lenneth
Valkyrie Profile: Lenneth

La musique à son apogée

Le travail qui a été réalisé par Motoi Sakuraba est tout simplement une merveille. Les mélodies sont très agréables et jamais les musiques d'un jeu ne m'avait autant touché. Les compositions musicales accompagnent parfaitement votre aventure en renforçant toujours les thèmes des lieux visités. Il en est de même lors des combats qui se voient soutenus par des tonalités des plus entraînantes. On remarquera aussi que les airs mélancoliques, voire tristes, lors des scènes tragiques sont d'une incroyable sensibilité. C'est vraiment du grand art et il est difficile de ne pas ressentir des émotions à l'écoute de ces musiques. Un travail exemplaire qui révèle le talent et le génie de l'artiste.
C'est avec de telles compositions que l'on se rend compte que les musiques ne sont pas qu'un simple accompagnement mais font partie intégrante du jeu.

Valkyrie Profile: Lenneth
Valkyrie Profile: Lenneth
Valkyrie Profile: Lenneth

Intérêt du portage sur PSP

Si la version Playstation n'avait jamais vu le jour en Europe, cette mouture PSP aura été l'occasion de corriger cette infamie. L'annonce de la localisation chez nous fut une grande nouvelle, même si on regrettera tout de même que le jeu n'ait pas été traduit dans la langue de Molière. L'histoire, les dialogues ainsi que le vocabulaire étant assez riches et variés, un bon niveau d'anglais ou un dictionnaire s'imposent pour apprécier et comprendre à sa juste valeur ce jeu. Autre point important, ce portage sur PSP aura aussi été l'occasion de refaire l'ensemble des cinématiques en images de synthèse. Le résultat est excellent et bluffant. Une fois débloquées, vous pourrez à loisir revoir ces vidéos via le menu galerie du jeu et c'est fort sympathique. Qui dit Playstation Portable dit écran 16/9, le jeu a donc été retravaillé à ce niveau aussi. Votre champ de vision étant large, il est donc très agréable d'évoluer dans les donjons ou les villes peuplés de longs couloirs ou de grandes rues. Côté défauts, on notera des chargements un peu longs pour accéder à la carte ou au statut de l'équipe. Même si ces accès ne prennent que quelques secondes, le fait que l'on doive aller régulièrement consulter le plan ou vérifier son inventaire a tendance à multiplier ces temps d'attente indésirables. A propos des musiques, je vous conseille de jouer avec un casque audio car le rendu sonore est meilleur et il serait vraiment dommage de ne pas profiter pleinement des musiques du maître Sakuraba. Sans vraiment être un gros handicap, les sauvegardes poseront parfois des soucis. En effet, certains passages ne vous permettront pas de sauvegarder facilement votre partie, ce qui n'est pas forcement adapté à une console portable.
Valkyrie Profile: Lenneth
Valkyrie Profile: Lenneth
Valkyrie Profile: Lenneth
Comment rester insensible à ce RPG de légende ? C'est très difficile, car même si l'on était en droit d'attendre un peu plus de ce portage, les nouvelles scènes cinématiques sont splendides et la magie Valkyrie Profile opère toujours à merveille et c'est bien là le principal. Que ce soit les somptueux graphismes tout en 2D, l'histoire vraiment originale inspirée de la mythologie nordique ou les musiques ô combien inoubliables et émouvantes, ici tout est divin et dépaysant. Alors, n'hésitez pas et lancez-vous dans ce chef d'œuvre signé tri-Ace.

30/03/2008
  • Une histoire vraiment originale inspirée de la mythologie nordique
  • Des combats très dynamiques
  • Des musiques sublimes
  • Des graphismes tout en 2D très beaux
  • Possibilité de choisir la difficulté
  • Seule la fin A révélera la profondeur du scénario
  • La fin A est quasiment impossible à obtenir sans aide
10

GRAPHICS 4/5
SOUND/MUSIC 5/5
STORY 4.5/5
LENGTH 4.5/5
GAMEPLAY 4.5/5
Valkyrie Profile: Lenneth > Commentaires :

Valkyrie Profile: Lenneth

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
voir aussi Commentaires and [0] ios [0]
31 commentaires sur PSP
Kronos59

le 25/09/2015
9
Terminé, fin A (merci la FAQ), en 25 heures environ.
Eh bien, un excellent RPG, une ambiance particulière que je n'avais jamais ressenti en jouant auparavant. Les musiques, les histoires des personnages, le tout a un côté macabre (normal, on joue une déesse de la mort) et poétique à la fois qui ne laisse pas indemne. Les doublages anglais sont très corrects (la voix de la Valkyrie est marquante), graphiquement ça a très bien vieilli, de la belle 2D!

Le déroulement du jeu destabilise au premier abord, surtout qu'on est lâché dans la nature sans forcément beaucoup d'indications, ce qui m'a personnellement valu de faire quelques bêtises en revendant les mauvaises armes, en gaspillant des périodes... mais une fois le jeu apprivoisé c'est un bonheur et on se fait à la routine recrutement / donjon.

Tiens les donjons, parlons en : ils étaient quasi tous très bien réalisés, avec parfois un peu de jugeote nécessaire pour utiliser des aptitudes de la valkyrie à lancer des cristaux.

Bref, un jeu excellent, un des meilleurs que j'ai pu faire même.
Kagura Shiro

le 26/08/2015
7
Fini le 25/8 avec 49 heures de jeu environ
L'objectif n'est pas d'atteindre la bonne fin, c'est déjà cuit, ça sera pour un second run.


+ L'ambiance unique du jeu, on sent un univers ravagé par les guerres, les personnages souffrent. On est loin des RPG ultra coloré ou tout est beau et merveilleux.
+ Le scénario est intriguant, mais devient vraiment intéressant avec les révélation de la fin A (je sais ce qui se passe dans les grandes lignes).
+ Le character design des frères Yoshinari
+ L'OST est bonne, le battle theme est très bon !
+ Le gameplay et le battle system. Je les avais découvert avec Silmeria, j'avais beaucoup aimé et c'est avec grand plaisir que je retrouve tout ça. Déplacements en 2D avec notion de profondeur dans le placement des salles dans les villes/donjons. Le battle system demande un brin de stratégie pour défaire les ennemis (timing, ordre d'attaque, équipement etc.).
+ De nouvelles scènes cinématique ont été ajouté pour remplacer les séquences en anime.

+/- Les graphismes ne sont pas oufissimes, le jeu date un peu aussi, mais certains décors sont bien moches comme le donjon du chapitre 4 (Caverne du dragon), les animations sont un peu longuettes.
+/- Il reste d'anciennes scènes cinématiques vraiment moche (présentation de la tour de Lezard par exemple)


- La difficulté est étrangement gérée comme d'hab avec Tri-Ace. Certains monstres dans les donjons sont juste abusés (one shot en un seul tour, résistance de fou), c'est tout à fait ce que je déteste voir dans un RPG, même si c'est pour le challenge, faut mettre ça en annexe ! Du levelling trop présent et rebarbatif.
-- Le doublage US est une catastrophe. Quand je pense que Liam O'Brien donne sa voix à Lezard dans Silmeria, le pauvre garçon est affublé d'une voix aiguë qui rend le personnage caricatural. Une catastrophe ce doublage. Et en plus, tout n'est pas doublé...
- Il ne s'agit que d'un portage agrémenté de nouvelles scènes cinématiques, le jeu rame à certains moments. Les menus n'ont pas été revu, l'ergonomie est d'un autre age, les gâchettes ne permettent pas de passer d'un perso à un autre dans le menu par exemple. Bref, SE a encore fait le "travail" n'importe comment.
- Obtention du meilleur épilogue très obscur sans solution ni aide. C'est juste hallucinant tout ce qu'il faut faire pour l'obtenir.
- Les phases de plateforme ne sont pas super intéressantes, l'idée n'est pas mauvaise, mais ça reste limité. Ça manque de précision, Silmeria a amélioré ça.
contadoro

le 04/12/2014
Edité le 04/12/2014
8
Je viens d'obtenir la meilleure des fins (A) après 46h de jeu. C'est donc à chaud que je donne mon avis sur VPL. Je ne l'avais jamais fait sous sa version PSOne. J'ai entrepris de faire cette version PSP il y a quelques années de cela mais je l'avais malheureusement abandonné en plein milieu (chapitre 4 : le tournant pour obtenir la fin A). ça m'avait un peu blasé de suivre à la lettre une soluce afin de pouvoir profiter de la meilleure fin et il faut dire que j'étais entrain de faire en parallèle à cette époque le grandissime Chrono Trigger. Javais donc fait le choix de me consacrer totalement à ce dernier. C'est donc en 2014 que je me suis dit qu'il fallait quand même que je le finisse. Bref, j'arrête de raconter ma vie et je donne enfin mon avis
J'ai apprécié le jeu presque dans son ensemble mais certains points m'ont un peu gâchés le tout.
+Le scénario (mythologie nordique)
+certains personnages charismatiques
+Les graphismes
+Les cinématiques
+Le battle system

-Le gameplay dans les donjons (le coffre en hauteur dans la pièce du boss dans le palace du dragon... quelle galère à atteindre avec la poussière des cristaux ou le point de sauvegarde à atteindre en sautant de l'échelle dans les ruines d'Arkdain)
-La difficulté mal dosé : on peut se retrouver dans un donjon face à des ennemies très faible puis la seconde d'après sur des ennemies très fort (forêt des esprits). De même pour le boss Bloodbane qui nous met la misère totale (je l'ai refait une quinzaine de fois au moins avant de le battre avec de la chance)
-Les armes qui se cassent (c'est chiant surtout quand elles sont rare, obligé de recharger sa dernière sauvegarde et dire adieu à la séance de level up)
-Certains personnages pas intéressants
-Le fait de se séparer de 2 de nos personnages à chaque chapitre en les faisant monter en level au préalable pour que leurs stats correspondent à celles demandées
-obligé de suivre une soluce pour arriver à la fin A
-Le doublage US de certains persos

Je chipote mais au final c'est un excellent jeu à faire pour tout fan de RPG. ça aurait été sympa de pouvoir suivre l'évolution de nos persos envoyé à Asgard en les jouant.
Paprika

le 03/08/2014
Edité le 03/08/2014
7_5
N'ayant jamais joué à la version PS1, VP : Lenneth était l'opportunité pour moi de toucher à un jeu culte.

J'ai beaucoup apprécié mon aventure. Le système de combat est top, l'univers est magique, le jeu se pare de beaux graphiques avec de multiples décors, de très belles musiques...et on incarne une Valkyrie (la folie *_*) !!!
Par contre, vers la fin, les chapitres sont assez vides, avec une seule mission et une âme, et on se retrouve à faire du levelling bête et méchant dans des donjons que l'on connaît par coeur. En parlant de combat, on se retrouve parfois devant des brutasses de l'Enfer (Bloodbane) qui nous mettent une misère folle mais avec de la persévérance, une bonne stratégie et de la chance, on en arrive à bout.

Ending B en normal, je vais surement recommencer l'opus en Hard et tenter d'avoir la fin A, car le jeu est parsemé d'éléments qui restent pour moi un mystère. Je veux savoir ce qui se trame au Valhalla !
Elekami

le 10/05/2014
9_5
Valkyrie Profile est une oeuvre intemporelle, tout bonnement l'un des meilleurs RPG de son époque, et abouti sur tous les plans : narration, bande-son, gameplay et direction artistique témoignent ici d'un réel travail d'orfèvre. Il ne dément pas ses allures divines : vous ne pouvez que vous laisser tenter par l'expérience inoubliable qu'il offre. Bienvenue au Valhalla !
Yojimbo13

le 16/02/2014
Edité le 29/07/2014
10
Clairement un de mes jeux préférés! Je n'avais pas fait la version Ps1, donc très content d'avoir pu me le procurer sur PSP. C'est surtout le gameplay que j'ai apprécié et l'ambiance mythologie nordique. Même si je regrette quelques faiblesses niveau scénario selon moi, et la majorité des personnages recrutés qui ne participent pas à l'histoire du jeu. Des contrastes entre des persos très charismatiques et d'autres très quelconques...Beaucoup aimé les musiques du jeu également.
Yoda

le 28/08/2013
9
Avec son univers mythologique le jeu partait sur de bonne bases pour me plaire.
Mais couplé avec un gameplay se rapprochant de la perfection (sans souci le meilleur système de combat pour le genre sur l'ensemble des jeux que j'ai pu faire), des personnages très attachants et son lots de scènes dramatiques et événements épiques ainsi que son ambiance dramatique constante le jeu se place dans mon top sans aucune hésitation.
Herbrand

le 10/04/2013
Edité le 31/07/2014
9
Valkyrie Profile est un incontournable de l'ère PlayStation, principalement de part son univers et son intrigue si particulier. Ses seuls défauts sont (1) l'obligation d'obtenir la meilleure fin pour profiter pleinement du scénario et (2) une certaine répétitivité dans la progression.

A noter que le portage PSP souffre de temps de chargement assez importants. La version PS1 est à préférer.
Alban

le 18/02/2013
7
Un très bon jeu dont il n'est plus besoin de vanter les qualités.
Néanmoins le jeu offre une difficulté assez étrangement mal dosée et l'histoire, bien que pleine de point intéressant, n'offre pas beaucoup de diversités. Les seules diversités ne viennent pas de l'histoire, ni des rebondissements qu'il aurait pu y avoir, mais simplement des personnages.
A mon sens, cela dessert le jeu. S'il suffit de s'attacher aux personnages pour apprécier le jeu, l'inverse est tout aussi vrai.
Un vrai potentiel, auquel je n'ai pas accroché.
Sphynx

le 02/01/2013
10
Un must-have, pas besoin de commentaire ;-)
58 active users (0 member, 58 guests, 0 anonymous member)
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2019 - Legal Mention
Webmaster : Medion