bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
Commentaires de le nuage avatar
fiche
Trier par : Date | Support | Nom | Note
28 commentaires
Mercenaries Saga 3: Gray Wolves of War es3ds
le nuage

le 13/05/2018
7_5

Je vais faire très court, car ce 3ème épisode de la série Mercenaries Saga est au final une copie conforme du 2ème épisode. Je n'ai pas vraiment remarqué de changement (hormis le scénario et les personnages), mais je suppose que quelques nouvelles techniques ont fait leur apparition.

Mais donc rien de dépaysant. Ce MS3 est tout aussi agréable que le 2. On a là un excellent tactical à très bas prix sur le nintendo eshop (5.99€ seulement, voir moins quand on bénéficie d'une réduc).

Je lui mets 0.5 point de plus qu'au 2 car là où le 3 m'a pris 4 heures de plus à terminer.


Xenoblade Chronicles 2 nxn
le nuage

le 22/03/2018
6_5

Bon sang, en voilà un jeu surestimé.

Déjà à l'annonce d'un Xenoblade 2, j'étais dans un premier temps fou de joie.

Je me disais "Oui ! Une suite à Xenoblade X !", mais directement ensuite l'euphorie est retombée en voyant qu'il n'y avait pas de X à Xenoblade 2

Mais je me suis dis "pourquoi pas après tout", et j'ai laissé une chance à ce jeu... bourré de défauts stupides en fin de compte :
- Personnages niais
- Lames, toutes plus ridicules les unes que les autres (à part Kosmos, Heald, ...).
- Histoire insignifiante
- Ces foutus boss qui utilisent la technique du "perd le combat, mais gagne la cinématique juste ensuite"... A quoi bon devoir faire du leveling pour battre un boss qui l'emportera malgré tout dans la cinématique ?
- Coup de génie en matière de gameplay, quand le jeu te retire tes principaux alliés, juste pour rendre certains passages inutilement difficile (surtout à la fin quand on doit battre certains persos tout seul dans un jeu où les combats ne fonctionnent qu'à plusieurs).
- Musiques assez banales (à mille lieux de celles du X)

Bref, pendant 114H, je n'ai pas arrêté de me dire "Ca vaut pas Xenoblade X Chronicles"...
...
...
Attendez un peu ? 114 H
Oui, j'ai réussi à passer 114H sur ce jeu que je n'ai pas spécialement aimé.
Comment est-ce possible ? Je pense que c'est parce que j'ai passé plus de la moitié du jeu à farmer les lames (sans grand succès, tellement ma rage était incommensurable chaque fois qu'un crystal core légendaire ne me générait qu'une lame basiques).
Merci Monolith, pour ce système aléatoire de capture des lames. J'ai beaucoup apprécié (sarcasme).

Dernier détail qui plombe le jeu : la traduction. On est obligé dès le début de virer les doublages anglais abominables pour passer aux voix jap. Et là, c'est l'horreur. D'abord la traduction est ridicule (à mon avis la version française est traduite de l'anglais et pas du japonais) du coup si on comprend un peu le jap, on se rend compte que ça coince à pas mal d'endroit. Ensuite ils nous on fait un seyar : tous les noms ont été modifiés pour une raison ou une autre. Ca rend la compréhension du jeu extrêmement pénible quand on entend un nom et qu'on en lit un autre. Au bout d'un moment on ne sait plus qui est qui... Pas juste les noms des persos, mais aussi les noms des lieux.
Pourquoi avoir fait ça ?

Vivement Xenoblade X Chronicles 2...


NieR Automata play4
le nuage

le 26/02/2018
10
Je pense que c'est le premier jeu auquel je donne un 10/10 ici.

J'ai beaucoup hésité avant de l'acheter ou même d'y jouer, et au final mon seul regret est de ne pas l'avoir essayé avant.
Ce jeu est tout bonnement incroyable, en grande partie grâce à son ambiance, son gameplay et l'immersion rendue possible grâce à la bande son.

Je ne spoilerai pas l'histoire, et je ne pense pas être capable d'expliquer avec de simples mots tout ce qu'on ressent en jouant à ce jeu.
Ceci dit, si je pouvais me permettre un commentaire, c'est probablement le seul jeu auquel j'ai pu jouer et dans lequel j'ai hésité, voir éprouvé des remords en tuant les ennemis qui se trouvaient sur ma route.

A essayer les yeux fermés (et chapeau à la chanteuse de l'OST qui a inventé une langue pour accompagner les musiques ).
Cosmic Star Heroine pc
le nuage

le 02/02/2018
8
J'ai beaucoup aimé jouer à CSH.
C'est un jeu assez court (13H), aussi l'histoire a du mal à gagner en profondeur, mais le style reste retro et rappellera énormément Crono Trigger, dont il est inspiré (pour les combats principalement).

Le jeu propose d'incarner une dizaine de personnages, ayant chacun leur style de combat, et ce qui m'a surpris c'est qu'on veut véritablement jouer avec chacun d'entre eux.
D'habitude, 10 persos = 4 avec qui on joue et 6 inutiles, mais ici on peut passer beaucoup de temps à sélectionner son équipe, tant ils ont tous leurs avantages.

Mention très bien aux musiques, auxquels on peut ajouter une chanson de Laura SHigihara (auteur du jeu Rakuen).

Bref, je ne regrette pas du tout d'avoir financé ce jeu sur Kickstarter (comparé à d'autres jeux KS décevants...).
Domage que seuls les backers ayant mis au moins 30$ soient dans le générique et que la version vita tarde à arriver (j'ai craqué et je me suis lancé sur la version ps4).
South Park: L'Annale du Destin pc
le nuage

le 02/12/2017
7_5
Suite du bâton de vérité.
Le jeu est toujours aussi drôle.
On incarne "the new kid" à nouveau, mais au lieu de vivre une aventure farfelue dans un monde héroic fantasy, cette fois on s'inspire de l'univers des super-héros.
Alors, oui, le gameplay n'a pas beaucoup changé depuis le bâton de vérité, mais si on peut survivre aux suite d'un trails, on peut survivre à ça

Ce que j'ai bien apprécié dans cette suite, c'est que les costumes n'apportent plus de bonus de stats. Du coups on peut véritablement se déguiser comme on le sent.

Mon seul reproche est l'histoire principale qui m'a semblé moins longue (beaucoup de quêtes annexes) et sans grands rebondissements (surtout pour le final).
Certains personnages sont d'ailleurs manquant ou sous-exploités... Dommage.

Ceci dit, la fin sous-entend un troisième épisode où on en peut que spéculer sur l'univers qui sera traité (
The new kid va peut-être rejoindre le côté obscure pour s'associer avec le professeur Chaos
).
Tales of Xillia 2 play3
le nuage

le 28/08/2017
6_5
Je viens de terminer Tales of Xillia 2, deux ou trois ans après avoir achevé le 1er.

Mais même si plusieurs années se sont écoulées entre ces deux parties, la reponte saute sans arrêt aux yeux. A l'instar d'un Trails in the Sky 2, ce Tales of est donc une suite reprenant tout (persos, décors, systèmes, ...) du 1er épisode, hormis les deux persos centraux : Ludger et Elle.

D'autres ont du se plaindre de ça, donc je vais passer à d'autres points, à savoir ce qui fait de cet épisode une expérience à part.

L'histoire : Comme souvent, l'histoire est très simple et plus que d'être simple, elle est également très courte. Comment est-ce possible pour un jeu de 40 H ? Il y a deux raisons :
1) La dette à rembourser (20 millions) qui obligent à chasser du monstre et récolter des objets par ci par là. Ces phases de remboursements sont imposées pour progresser dans l'histoire, donc on y échappe pas... enfin, jusqu'à la fin du jeu où on vous fout la paix avec ça (notez que personnellement je n'ai remboursé que +- 2,7 millions sur les 20 °_°... Tout rembourser semble infaisable tant les primes des quêtes annexes sont faibles).
2) Les mini-histoires des 6 persos de Tales of Xillia 1er du nom. Entre deux chapitres de l'histoire principale, on peut (rien n'y oblige) suivre une histoire secondaire par perso, chacune de ces histoires décomposées en plusieurs parties (l'histoire de Milla se décompose en 6 parties par exemple). Là encore, c'est plus anecdotique qu'autre chose.

Mais donc tout ça gonfle la durée de vie du jeu. Sans ça le jeu en lui-même se clôturerait en 20H grand max (mais bon, ça compense du leveling).

Mais avec tout ça, est-ce que le jeu en vaut la peine ?

Oui et non... Perso j'ai bien aimé le personnage d'Elle, ainsi que les divers pirouettes scénaristiques du scénar. Je pense même qu'il me laissera un souvenir moins éphémère que ne l'a fait le premier épisode.

Je pense que ce Tales of aurait mérité d'être un vrai épisode à part. C'est sans doute cet aspect recyclage de Xillia 1 qui plombe les plupart des notes qu'on lui donne.
Atelier Sophie: The Alchemist of the Mysterious Book play4
le nuage

le 26/07/2017
7_5
Dernier Atelier auquel j'ai pu m'essayer (enfin, j'ai arrêté après 50H de jeu tout de même).

Pas trop dépaysant quand on est un fan de la série Atelier.
Ce 1er épisode d'une nouvelle trilogie apporte certaines nouveautés, comme un système d'alchimie un peu plus poussé, où l'on doit jouer avec la position des objets à poser sur un damier (en plus du choix de l'ordre des ingrédients).
Ca rend le système d'alchimie plus complexe et donc plus intéressants... dans la mesure où l'alchimie est le coeur du jeu.

Côté combats, je regrette un peu Atelier Escha et Logy, où l'on combattait à 3 + 3 back up.
Ici, on se limite à 4 perso, et vu le prix des armures et des armes, on se limitera à son équipe fétiche quitte à délaisser le reste.
Un point important est que tous les persos peuvent utiliser les objets en combat, et pas seulement Sophie (même si tout le monde ne peut pas utiliser tous les types d'objets).
J'ai noté quelques faiblesse niveau équilibre de jeu. Vers la fin, qand on a bien boosté ses persos, les objets deviennent complètement inutile. l'attaque normale fait plus de dégats et on peut customiser ses équipements pour ressusciter tout seul (bon ok, on donne à tout le monde les potions de soin avec auto-activation ).
De nouveau au final on a du + et du - par rapports aux autres épisodes, donc libre à chacun de préférer l'épisode qui lui convient le mieux à ce niveau là.

Niveau quête, quasi plus de demande de création d'objet, ce qui est assez surprenant. Dans les précédents, la majorité des quêtes consistaient à répondre à ce genre de demande... ici on a surtout des demande d'extermination de monstres.
Vous allez me dire que créer des objets, ça bouffe notre précieux temps, mais ici ce n'était pas un problème, car le grand changement par rapport aux épisodes précédents, c'est qu'on n'a pas de limite de temps. Fini les "t'as deux ans pour finir le jeu" ou "t'as un mois pour finir ces quêtes".
Dans Atelier Sophie, tout est bien plus cool, et du coup on peut se concentrer sur ce qu'on veut sans stress.

On va passer l'histoire du jeu... y en a pas.
On n'a plus vu de semblant de scénario depuis Atelier Ayesha, où l'on avait un vrai objectif (sauver Nio).
Ici on se contente de découvrir de nouveaux objets à créer dans l'espoir que ça débloque la mémoire de Plachta.
Plachta... Il y a une tentative de nouveau système lié à ce perso qu'on est supposé pouvoir customiser, mais au final on le fait une seule fois dans tout le jeu.

Au final, malgré les habituels défauts liés à la série, on devient vite acro à l'alchimie, et on finit comme moi par atteindre les 50H sans s'en rendre compte à force de vouloir fabriquer encore un objet, ou accomplir une quête.
Fire Emblem Echoes: Shadows of Valentia 3ds
le nuage

le 13/06/2017
7_5
Fini en mode Hard avec résurrection des persos décédés (non parce que c'est fini pour moi de recommencer chaque map 20 fois pour faire survivre tout le monde... hum ).

Globalement on se trouve face à un bon FE.
C'est un remake, donc pas mal d'idées ayant fait leur apparition dans les derniers épisodes, ne sont pas présents dans celui-ci.
On est donc assez déconcertés par l'absence du système pierre papier ciseaux (hache, lance, épée), les soutiens, l'usure des armes, ...

Déjà à la base il faut le considérer comme un épisode unique en son genre par le fait que vous dirigez deux équipes en alternance (d'un côté celle de Alm et de l'autre celle de Celica), et aussi pour les phases d'exploration.
Il y a également deux types de combats : les combats classiques sur de grandes maps, et les petites escarmouches on est est limité à 10 combattants, et qui finissent bien vite.
Au début, ces escarmouches m'ennuyaient, car les maps sont petites et peu peuplées, donc ça me rappelait trop le FE sur mobile où la stratégie était inexistante.
Bon on n'en est pas à ce point là, mais ces escarmouches qui se répêtent sans cesse et donnent l'impression d'être là uniquement pour gonfler la durée de vie (37H quand même... c'est long pour un FE).

Enfin au final, c'était pas un mauvais jeu.
Si on oublie les systèmes un peu vieillot, il surpasse facilement FE Fate car il propose une véritable histoire ce FE Echoes (mais rien en surclasse FE Awakening ).
World of Final Fantasy psv
le nuage

le 30/04/2017
6
Pour ceux qui se demandent à quoi ressemblerait le croisement entre pokémon et Kingdom Hearts, la réponse est World of Final Fantasy.

Au début du jeu, ça démarre pas mal. On a un jeu dans l'univers des FF et un système de combat assez original basé sur l'utilisation de monstres de tailles variées à la pokémon.
Mais au bout de quelques heures, les problèmes apparaissent :

1) L'histoire est aussi niaise et navrante que celle d'un Kingdom Hearts
2) Même si on croise des persos issus des autres FF, ils n'ont aucune importances. Le jeu aurait été le même sans la licence FF (encore l'effet "Kingdom Hearts").
3) Les monstres, alias les mirages, sont pour la plupart moches et inutiles. Les bons mirages ne se débloquant que vers la fin, on aura du mal à choisir lesquels garder.
4) Quelques petits éléments de gameplay bien qu'originaux sont une vraie plaie. Par exemple, des sections requièrent un mirage ayant la capacité vol, bruler, électrocuter, ... afin d'être accessibles. Ca vous oblige à garder des mirages qu'on utilise pas en combat juste pour débloquer des zones.
Qui plus est, vers la fin heureusement (?) il n'y a plus d'obstacles de ce genre.
5) Les mégamirages (sorte d'invocations, style Bahamuth, Odin, ...) apparaissent bien trop tard dans le jeu (juste avant le dernier combat en fait). Si tard qu'ils deviennent inutile tant leur niveau sera bas face aux derniers ennemis.
Seul Diabolus s'en sort parce qu'il a la capacité "méga gravité". Les autres ne serviront qu'à débloquer certaines capacités pour les deux persos principaux... Et là encore, un sort "météorie", "Fission" ou "Ultima" coûtera trop cher par rapport à de simples sorts élémentaires presque aussi efficaces.
6) LES TEMPS DE CHARGEMENTS (sur Vita) sont ridiculement longs.
Il y a des temps de chargement entre chaque zone ou cut-scenes, et le pire : au début de chaque combat.
Ca devient vite insupportable.

Notez également que j'ai eu droit à un freeze, et à un arrêt forcé de la console en jouant (ce qui n'est rien face à l'expérience qu'on peut avoir en jouant à Citizens of Earth qui brille par ses bugs).

Au final ça aurait pu être un bon jeu... Mais il n'est que moyen au mieux.
Final Fantasy Tactics: The War of the Lions psp
le nuage

le 14/03/2017
7_5
C'est longtemps après sa sortie sur PSP (et longtemps après mon achat ) que je me suis enfin mis à FFT.
C'est globalement un bon jeu, mais qui contient quelques défaut au niveau des systèmes du à son grand age. Ceux qui auront joué à des RPGT plus récents comme Disgaea, ... crisseront des dents en réalisant certains détails, comme l'absence d'explication des techniques (faudra retenir à quoi sert "masamune", et cie), le fait qu'on ne puisse pas annuler un déplacement (calculez bien la distance des attaques), ...

Certains combats sont désespérément difficiles, et vous feront jeter votre PSP à travers la vitre de votre maison ou appartement
En particulier, le 3ème ou 4ème combat est bien trop dur et vous oblige à faire du leveling pendant 3-4H. Ca + les combats où vous devez protéger qqn (les persos à protéger sont tous des boulets suicidaires ).
Etrangement, tandis que les monstres des maps normales ont un niveau calé sur le votre, ceux des combats dits "scénaristiques" ne le sont pas. Du coup après un peu de leveling, tous les combats de l'histoire sont d'une simplicité déconcertantes (sauf quand il faut protéger un boulet suicidaire).

Même le combat final s'achève en quelques minutes (et j'ai fini le jeu en 44H alors que la moyenne est à 55...)

Mais passé ces détails, j'ai passé un bon moment
Le jeu commence à prendre de l'age (date de la PS1 tout de même), mais c'est un classique qu'il faut avoir fait dans sa vie.

PS : Sérieusement... la fin...
Tales of Zestiria: Bonus Chapter - Alisha's Conviction [DLC] pstore
le nuage

le 22/02/2017
3
Je donne une faible note à ce DLC quasi inutile de Tales of Zestiria.
Il me semble avoir mis 7 ou 7.5/10 au jeu de base, qui est au final un assez bon Tales of (après chacun ses préférence, tellement il y en a ).

NE LISEZ PAS LA SUITE SI VOUS N'AVEZ PAS FINI TALES OF ZESTIRIA !

Dans ce DLC, toutes les personnes frustrées par la faible apparition d'Alisha auront le plaisir de la contrôler pendant quelques heures.
En 5H de jeu on a l'impression qu'il y a plusieurs aventures à achever, mais ce n'est pas le cas. En fait on a droit a un interminable donjon qui chronologiquement parlant se situe après la fin du jeu.

Alisha mène une enquête sur l'apparition de malveillance due à des soldats mécontents par la fin de la guerre, puis se retrouve à devoir parcourir l'énorme donjon aux cotés de Rose, Edna et Lailah (et plus loin Zaveid) afin de découvrir ce qui est arrivé à Sorey.

Ne vous attendez pas à de grandes révélations... On a plus droit à une sorte de résolution du conflit émotionnel d'Alisha qu'autre chose (le J de JRPG oblige ).

Non, vous aurez donc un énorme donjon, aux monstres surpuissants à traverser.
Vous avez le choix de les combattre, mais ça ne sert pas à grand chose... et c'est même déconseillé car non seulement vous ne récoltez pas beaucoup d'expérience, mais en plus ils ont tellement de points de vie que la durée des combat est assommante.

Ai-je ajouté qu'Alisha ne peut pas faire de fusion ? C'est une raison pour laquelle les combats sont interminables. La seule solution pour en finir avec les monstres et de s'équiper d'un accessoire pour diminuer d'1 JP le nbre de JP nécessaire à une limite. Mais la limite d'Ayesha ne fait perdre que 2000 points de vie grand maxi (là où un Sorey fusionné faisait perdre 10000 points de vie).

Donc au bout d'un moment, on slalome à travers les 12 étages du donjon. On affrontera 2 sous boss et un boss final pour en conclure avec ce DLC.

Est-ce qu'il en valait la peine ? Non...
Si vous l'avez eu gratuitement en préco comme moi, autant le faire, mais pour les autres ne l'achetez pas à moins d'être un fan d'Alisha.
Tales of Zestiria play4
le nuage

le 19/02/2017
7_5
Beaucoup d'autres ont décrit les systèmes en détail, donc je vais juste me contenter de donner les impressions les plus marquantes que j'ai eu en jouant à ce tales of.

D'abord, je voudrais dire qu'après 6H de jeu, j'ai laché ma manette et laissé ce jeu de côté pendant plusieurs semaines. J'avais eu beaucoup de mal à me convaincre de continuer ma partie, parce que le début n'est pas passionnant, et que les combats étaient trop confus (trop de types d'artes, j'y comprenais rien).
Après un moment, je me suis dit qu'il fallait laisser une seconde chance à ce jeu, et j'ai bien fait parce que ça devient assez bon par la suite.
On fini par se faire au système de combat et d'équipement (dommage qu'on ne puisse pas déplacer les effets des nomins d'une arme à l'autre par contre).

Mais sinon, y a-t-il un point qui différencie cet épisode des autres ? Oui, car il y a pas mal de quêtes annexes intéressantes. Ce sont des mini-histoires plus captivantes que les classiques "ramener moi 3 fleurs", "tuer 5 dragons", ... d'un FF15 par exemple
A vrai dire je pense même que c'est le premier tales avec des quêtes annexes... (je ne me rappelle pas en avoir vu dans Abys, Xillia, Graces, ...).
The Legend of Heroes: Trails of Cold Steel psv
le nuage

le 21/01/2017
7_5

D'autres ont donné des avis très détaillés décrivant bien le pour et le contre de ce jeu, donc je ferai court.

Si vous avez déjà joué à Trails in the sky, vous ne serez pas dépaysés. Certains aspects ont été améliorés (combats moins répétitifs grâce à une grande diversité des sorts/techniques/...), et d'autres sont un peu à la ramasse (jeu extrêmement linéaire, quêtes redondantes, peut être trop de personnages jouables, ...).

Au final, si globalement le jeu est plus réussi techniquement (que les trails in the sky), ce jeu est néanmoins "moins fun"...

Si vous décidez d'y jouer, gardez à l'esprit que le jeu est assez long (presque 70H), et que le clifhanger est encore pire qu'à la fin de trails in the sky 1.
Impossible de ne pas jouer au 2 sous peine de ne jamais connaitre la fin de l'histoire


Final Fantasy XV play4
le nuage

le 08/01/2017
8_5
FF15, marque le retour de ma confiance en la série.

Le dernier FF que j'ai apprécié étant le 13 (ensuite vint la déchéance avec l'incompréhensible 13-2, puis l'insupportable 13-3).
Peut être que d'autres ont fait la remaque avant moi, mais une ders premières impressions que j'ai eu au début du jeu c'est sa similarité avec Xenoblade Chronicles X sur Wii U.
En fait FF15 à le système de combat, les graphismes, et le système de leveling qu'aurait mérité XCX.

Sinon pour ceux qui se posent la question, regardez Kingsglaive après le 1er chapitre de FF15.
Après coup, je me demande franchement comment on peut justifier qu'il faille regarder un film pour comprendre l'histoire du jeu, mais bon... les japonais sont dans leur phase des "fins ouvertes" (ce que certains appelleront de la fainéantise scénaristique...).
Atelier Escha & Logy Plus: Alchemists of the Dusk Sky pstore
le nuage

le 03/11/2016
7
Après avoir joué à Atelier Ayesha, j'ai voulu m'essayer à sa suite : Atelier Ayesha et Logy.
Atelier Ayesha était le premier jeu de la série Atelir auquel j'ai joué et j'ai rapidement accroché au système d'alchimie, sur lequel on passe un temps fou.
Avec ce nouveau volet, même si quelques aspects du système d'alchimie ont changé, la passion reste la même

Atelier A&L a cependant un gros défaut par rapport à son prédécesseur : Il n'y a pas vraiment d'histoire.
Là où Atelier Ayesha tournait autour de la soeur d'Ayesha à sauver, A&L ne propose rien de vraiment concret.
Il y a juste un univers qui est mis en avant : "le monde va mal (sécheresse, ...)".
Sur le côté vous aller aider à construire un dirigeable, et vers la fin vous aurez des ruines à explorer grâce à celui-ci.
...
C'est tout.

C'est assez surprenant de ne pas avoir un scénario plus élaboré, mais en même temps tout l'intérêt d'un Atelier c'est l'alchimie, l'exploration, et la récolte de matériaux...
Qui plus est ça apporte une ambiance relaxante qui colle au jeu.

C'est donc vraiment étrange de dire ça pour un RPG, mais l'absence d'histoire n'est pas vraiment un problème... Ca aurait été mieux si il y avait eu qqch de plus concret, mais bon...

Par contre un vrai point fable comparé à l'opus précédent, c'est la multitude de personnages jouables, qui s'avèrent inutiles (mais je pense que certains sont des exclu de la version vita...).
Il y a 10 persos jouables et certains passent trop inaperçus...
Le problème c'est que Wilbell, Nio et Linca (le perso cheaté du jeu) sont de retour, et surclassent les nouveaux persos. Du coup j'avoue les avoir prises toutes les deux au lieu de m'intéresser aux nouveaux persos.

Enfin... malgré tout j'ai aimé ce jeu (un bon signe avec moi c'est quand j'arrive à jouer plus de deux heures d'affiler sans me lasser ).
The Legend of Zelda: The Wind Waker HD wiiu
le nuage

le 03/11/2016
5
J'ai joué à tous les zelda (à part ceux sur DS), et je dois avouer que c'est le pire épisode auquel j'ai pu jouer.
Beaucoup l'ont adoré, mais perso j'ai vite déchanté quand j'ai commencé à explorer la map de ce zelda, qui est bien trop vaste... et vide.
Au début du jeu il faut parfois traverser la carte d'un bout à l'autre et ça peut prendre plusieurs minutes de trajet (ça m'est arrivé de laissé le stick enfoncé et d'aller faire un tour pour passer le temps :' ).
Du coup ça casse complètement l'envie d'explorer en profondeur les différents recoins du jeu.

Malheureusement de nombreux aller-retour sont inévitables pour avancer dans l'histoire...

Le point positif, c'est que j'ai la version Wii U qui il me semble, est la seule à proposer la voile "rapide", et qui a raccourci la phase de va et vient de la recherche des fragments de tri-force.

Passé tout ça, les donjons sont excellents comme d'hab.

Je l'avais zappé quand il était sorti sur gamecube (alors que j'avais adoré four sword +, c'est dire ).
Heureusement que j'ai attendu la version wii U pour m'y mettre, parce que quand on voit la différence de temps pour finir les deux versions, je pense que j'aurais pêté un cable avec la version GC (la version GC prends qq heures de plus à cause des trajets en bateau plus lents).
Nayuta no Kiseki psp
le nuage

le 25/09/2016
6_5
Petit A-RPG pas trop mauvais de Falcom.
Bien qu'il soit apparenté à la série des "Legend of Heroes", il ressemble plus à un Ys qu'à un trails par exemple.
En gros on peut le considérer comme un Ys avec un scénario (je ne suis pas un fan des Ys ).

Le constat sur ce jeu : le gameplay est assez bon (au fur et à mesure qu'on avance, on augmente la palette de coups), les boss sont très nombreux et variés (ils sont un cran au dessus des boss d'un Zelda je trouve), et les décors/énigmes sont suffisamment variés que pour ne pas être trop lassant.

Ceci dit... l'histoire reste assez basique (problème de pas mal d'A-RPG), l'OST est... oubliées en 2 minutes, et on aimera ou pas ré-explorer encore et encore certains stages pour tout débloquer (j'ai abandonné le post-game qui consiste à refaire certains niveaux en difficulté accrue).

Malgré ses qualités ce jeu ne laisse pas une impression impérissable malheureusement.
Au final, j'ai eu du mal à choisir une cote, parce que même s'il n'y a rien de mauvais dans ce jeu, j'aurais du mal à lui donner plus que ça.
Moon Hunters pstore
le nuage

le 12/09/2016
5_5
OK... Dur de noter un jeu pareil à vrai dire.
Moon Hunters fait partie des jeux que j'ai backé sur kickstarter (donc drama, vaines promesses, et retards comme pour tous les jeux financé via le crowdfunding).
Ici j'avais opté pour la version vita qui fut annulée, et donc j'ai opté pour cette version PS4.

La chose la plus surprenante, c'est que ce jeu peut se finir en 10-15 minutes.
L'histoire insignifiante se déroule sur 5 jour (1 jour = 1 stage) et à la fin, vous affrontez le boss de fin.
Il faut savoir que si vous mourrez durant un stage, vous skippez juste ce stage pour le campement d'entre-deux-stages, et c'est uniquement dans ce campement que vous pourrez augmenter vos stats (rendant inutile l'exploration des stages, vu qu'il n'y a pas de leveling possible en battant des monstres à priori).

Donc, vous explorez maximum 5 stages, passez 5 fois par le campement où vous pourrez choisir quelles stats vous voulez augmenter, puis vient le boss final avec ses... 2 ou 3 attaques différentes, qu'on bat avec ou sans difficulté.
La difficulté vient de personnages que vous choisirez, car il y en a 4 + 2 débloquables.

Certains sont injouables... sur PS4 en tout cas.
La magicienne par exemple nécessite l'utilisation des deux sticks + les touches du pad, ce qui est impossible en pratique (si seulement on pouvait se servir des boutons L et R...).
La barde est inutilisable en combat, ...

En fait certains persos ne sont intéressant qu'en jouant à plusieurs.
Vous pouvez en effet jouer à 4 en même temps (j'ai pas eu l'impression qu'on peut jouer en réseau sur PS4, mais j'ai pas vraiment cherché).

J'ai fini le jeu 4 fois, mais il semble possible de débloquer une bonne fin si on remplit certaines conditions...
A 4 ça vaut peut être le coup de débloquer ce qui est déblocable, mais sans ça...
Disgaea 5: Alliance of Vengeance play4
le nuage

le 12/09/2016
7_5
Et oui, encore un Disgaea... Toujours le même jeu, avec tous les systèmes classiques qui se passent d'un épisode à l'autre...
Et pourtant... on l'achète quand même dès sa sortie

Pour commencer, j'aimerais dire que j'ai failli abandonner ma partie après les 4-5 premières heures de jeu, en hurlant au scandale.
En effet, l'histoire peinait à avancer, et les persos génériques sont de plus en plus inutiles d'un épisode à l'autre (ceux qui abusaient des magiciens et des ninjas dans les premiers épisodes comprendront).
Ceci dit, je me suis laissé tenté par deux DLC : celui de Metalika et celui avec Laharl, Etna, Sicilly et Flonne.
Avoir un bon magicien (Metalika), et balancer les attaques de "Pure" Flonne ont artificiellement relancé l'intérêt du jeu (Anata ga tarinai mono... Sore wa "Aï" dess ).

Ceci dit, au bout d'un moment le jeu et l'histoire deviennent agréable. Et on se surprend à se rendre compte que le compteur de durée de jeu dépasse facilement les 50H (comparé aux premiers épisodes c'est énorme).

Au final, du bon et du moins bon :
- Le début laborieux
- Les persos génériques inutiles
+ L'humour
+ Les persos
+ Les attaques qui en jettent plus qu'auparavant
+ La longueur du jeu
+ Le design qui s'améliore petit à petit
- Mon avis faussé par les DLC surcheatés (du coup je mettrai 7.5 au lieu de 8)
Muramasa Rebirth psv
le nuage

le 30/08/2016
8
Je voudrais juste dire que j'ai les deux versions (vita et Wii).
J'ai tout d'abord essayé la version Wii, et ai laché le jeu après une heure tellement c'était injouable.
Quelques années plus tard, j'ai voulu retenter l'expérience avec la version vita, et là je n'ai plus décroché du jeu.

Qu'est-ce qui explique cette préférence pour la version vita ?

Le bouton de saut...
La manette Wii n'ayant que deux bouton, les sauts se font en appuyant sur haut.
Vu la complexité de la maniabilité, la manette Wii n'est pas à la hauteur.
Par contre je n'ai pas essayé de brancher une manette gamecube pour voir si la config des boutons changent...

Si vous hésitez entre les deux consoles, prenez la version vita (et aussi pour les DLC).
Modifir un commentaire :
X
$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant
OK
28 active users (1 member, 27 guests, 0 anonymous member)
Online members: Faizon
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2019 - Legal Mention
Webmaster : Medion