bandeau
avatar Guest
Login|Reg.
sign
All content (reviews, previews, articles, faq and soundtracks) is written in french
fiche

Tales of Zestiria > Game details

Tales of Zestiria

General Info

System : pc

Type : crpg

Player(s) : 1

Belong to group(s) : Tales of, Tales of (Série principale)

Also on : play3 play4 pstore

Nom original : テイルズオブゼスティリア


Developer(s) : Bandai Namco, tri-Crescendo

Chara-designer(s) : Kosuke Fujishima, Daigo Okumura, Minoru Iwamoto, Mutsumi Inomata

Composer(s) : Motoi Sakuraba, Go Shiina

Jeu(x) en relation / Add-ons show_hide
6.5
Classé Top#312 Legendra
Dans le top 10 de 3 members
6 members completed it (Average time: 67h)
8 members own it
Internet

internet 20/10/2015

Publisher : Bandai Namco

Tales of Zestiria > Commentaires :

Tales of Zestiria

6.5

show_hide Insérer un commentaire aide

$_$ >_< <_< :!: :!: :( :) :- :6: :a: :alien: :banana: :bat: :bave: :bear: :berk: :blush: :boss: :bounce: :bye: suivant


OK
voir aussi Commentaires play3 [1] play4 [10] pstore [0]
3 commentaires sur PC
yunfa

le 24/01/2017
6_5
Le premier tales of qui me fâche avec la licence!

Le gameplay est toujours aussi bon et le système de fusion est vraiment top! gros + à mes yeux!
La polémique sur Alisha, je m'en balance mais j'avoue que je l'aurai préféré à Rose.

L'histoire est pas mal mais en dents de scies, elle ne reste pas égale tout du long et offre parfois des creux un peu soporifique.

Niveau casting, la série nous en a offert de meilleur (déjà le héros est pas folichon)(par contre mention à Edna que j'ai adoré).

L'ost est pas mauvaise mais on a connu mieux mais surtout les espaces "ouvert" sont des espaces vide pour donner une fausse impression de grandeur! Surtout avec les aller-retour!!! J'aurai encore préféré des couloirs qui aurait permis de mettre un peu plus de soin aux décors.

Le jeu reste tout de même correct mais il est à prendre avec des pincettes (30euros max)
Luckra

le 19/06/2016
5
Tales of Zestiria reprend la base des opus des dernières années avec quelques innovations pas forcément bien implémentées.

Graphiquement c'est honteux, le jeu a 15 ans de retard et l'une des idées du jeu de retirer les transitions combat-exploration oblige le design a faire de très grandes zones, forcément vides...
Musicalement Sakuraba fait de l'alimentaire, pas mauvais mais oubliable. Les thèmes de Go Shiina sont les moments bienvenus qui nous réveillent (le thème de Zaveid et les thèmes des trials par exemple).
Le scénario est médiocre, il met énormément de temps à démarrer pour nous faire au final un mauvais Shonen avec le concept de "malevolence" qui excuse tout dans le style "TG c'est magique". Le casting est inégal avec les persos principaux au final très caricaturaux et pas crédibles (quelqu'un a été convaincu que Rose est la chef d'une guilde de marchant et d'un groupe d'assassins ?) mais les persos compagnons sont attachants et offrent les bonnes touches d'humour du jeu (j'ai adoré Edna en blasé de la vie, traiter le héros de crétin après une phrase typique Shonen débile ça fait du bien).
Les combats, points forts de la série, sont de nouveau au rendez vous avec un système proche de Tales of Graces mais encore plus approfondi et technique. C'est jouissif à jouer mais le tout est parfois gâché par la grande idée de l'opus encore : séparation de la transition combat-exploration. En effet si on a le malheur de lancer le combat proche d'obstacles ou de mur ou dans un couloir de donjon alors on fera le combat sur 5 m2 avec une caméra qui ne sait plus où elle habite. Heureusement les boss sont toujours placés dans des grandes salles pour pallier au problème. On passera vite sur une autre nouveauté de cet opus, le tableau de skills, inutilement compliqué et difficilement utilisable sans du farm comme un coréen.
On retrouve un design classique village/explo/donjon sans worldmap avec téléportation aux points de sauvegarde comme les derniers Tales of. Les donjons sont souvent vides et inintéressants à parcourir sauf quelques uns comme les Shrines of Trial avec une bonne verticalité et des puzzles comme à l'époque.

Au final Tales of Zestiria se permet de rater ses quelques innovations dans une formule quasi-identique depuis des dizaines d'années et c'est bien dommage. Quand on voit ce que la série a pu apporter par le passé, c'est probablement la seule que je connais qui "dévolve" à tous les niveaux avec le temps.
Zanxthiloïde

le 03/11/2015
8
Malgré un à priori négatif suites aux critiques provenant du Japon, j'ai apprécié ce Tales of Zestiria.

Les combats sont excellents, encore plus intéressant que dans Graces (qui partage avec Zestiria le même système de combat à 2-3 détails près). Dommage cependant que le système de fusion (armatization) soit très simpliste, j'aurais apprécié que les fusions avec Sorey et avec Rose donnent un panel de coups différents.
Je ne sais pas si c'est l'expérience qui parle, mais je l'ai trouvé bien plus simple que les autres opus, et la difficulté semble s'être encore amenuisé lorsque j'ai augmenté d'un cran la difficulté (hard-> intense).

L'autre gros point positif du jeu, c'est la musique. La plupart des pistes sont excellentes (le thème de Zaveid ... qui n'apparaît que 2 fois dans le jeu, les thèmes des temples) et on y sent vraiment l'appel à l'aventure voulu par le staff du jeu.

Concernant les points noirs j'ai moyennement aimé le système de skill sur équipement qui est trop random et qui finalement est inutilisable (et inutile) sans un farm monstrueux avant la fin du jeu. Il aurait suffit de rendre le transfert de skill plus contrôlable pour rendre le tout plus intéressant, dommage.

Malheureusement, encore une fois depuis Xillia, la plupart des donjons se ressemblent (forêt normale, forêt de pierre, ruine bleue, ruine rouge ...) et sont constitués de pauvres couloirs et salles vides : on pourrait presque croire que les 3/4 des donjons ont été générés aléatoirement comme dans un rogue like.

Le plus grand raté du jeu est le scénario : les scénarios de tales of ont beau être simples/classiques/dénués d'intérêt, ils ont au moins pour avantage de rester compréhensibles et cohérents. Ici, je n'ai rien compris de ce qui se passait au delà de la moitié du jeu (à cause des incohérences et des non dits). En outre, après 50 heures en compagnie des personnages, je ne sais toujours pas pourquoi 3 d'entre eux sur les 8 jouables nous suivent (passe pour Edna, mais Rose et Zaveid se greffent à l'équipe sans réelle raison).
C'est comme si le scénario avait été amputé de quelques paragraphes.
Les personnages restant sont inintéressants et ne contribuent finalement en rien au scénario où seuls Sorey et Lailah semblent pertinents.

Bref comme d'habitude, il ne faut pas jouer à un tales of pour son côté rpg, mais pour leur seule et -souvent- unique qualité : les combats.
63 active users (0 member, 63 guests, 0 anonymous member)
Legendra RPG V4.8.42 © Force 2019 - Legal Mention
Webmaster : Medion